217 Cherylz Avenue

Aller en bas

217 Cherylz Avenue

Message  Wendy Hamilton le 04.10.07 3:30

5:00 AM
L'Alarme résonna dans l'appartement de la jeune biologiste. Sur son cadran on pouvait lire qu'il était exactement cinq heures du matin. Wendy se leva et s'essuya les yeux, mouillés de larme matinales. Elle s'étira, mais évita de bailler. La jeune femme se leva tranquillement de son lit, puis se dirigea vers la cuisine. Cette dernière était assez spacieuse, bien malgrès le fait que Wendy habitait en appartement. De toute manière, ce détail, vu que ce n'était qu'un détail facile à résoudre, allait être fixé dans peu de temps. Très peu de temps. Ce matin, Hamilton avait rendez vous avec un agent immobilier. Elle voulait achetter une maison. La plupart des résidences ne lui plaisaient pas. Soit qu'elles étaient trop spacieuses que même un éléphant ne s,y retrouverait , ou bien minuscules. Ouvrant la porte du refrigérateur, Wendy constata qu'Il ne restait quasiment plus rien. Le temps était venu d'aller faire quelques courses. Ah non...Elle avait tant de choses à faire. Et si elle demandait au cuisinier? Non...Il ne saurait quoi achetter. Enfin oui il saurait, mais comme Wendy aimait s'obstiner il allait tout le temps manquer quelque chose.
Soupirant un coup, elle prit finalement une pomme verte et la croqua à grande dents. C'est bon pour la santé...Wendy se contenta de son fruit pour déjeuner, et se précipita de nouveau dans sa chambre pour s'habiller. Rendue devant son garde à robe, elle attrapa une jupe et un veston de couleure noir beige. Ca allait faire l'affaire. La jeune femme n'allait pas à un rendez vous galant...tout de même. Finalement habillée, Wendy entreprit le brossage de ses cheveux. Sa fine chevelure brune-rousse tombait facilement sur ses épaules, formant ainsi une sorte d'arc en ciel. Finalement prête, La biologiste mit ses lunettes de soleil et se dirigea vers la chambre de Louve, sa fille adoptive. La petite fille dormait encore et Wendy n'eut pas le courage de la réveiller, tellement elle ressemblait à un ange dans son sommeil. À la place , elle lui colla une bise sur le front et laissa un message sur la table de nuit placée près du lit de la filette.

Louve, je suis partie je reviens te chercher dans l'après-midi , soit sage, ne fait pas de bétises, demande au cuisiner de te faire quelque chose à manger et habille toi. Demande à la femme de ménage de préparer toutes , elle prit soin de souligner le mot,tes affaires on déménage. Enfin si la maison me plaira.
Je t'aime,
Bye,
Maman.

Sur ce elle quitta la maison et se diriga vers le centre d'Aeranpolis.

10:00 AM
Wendy passa quelques heures à son travail avant d'aller à la rencontre de l'agent immobilier, sa mollécule était presque prête. Enfin, elle se convainca de partir, car les agents étaient des êtres humains eux aussi et ne pouvaient attendre éternellement.Prenant cap sur la Cherylz Avenue, elle s'arrêta dans un petit café et s'achetta un vrai déjeuner. Ce qu'elle avait mangée avant n'était qu'une pomme verte miteuse. Un croissant et un café noir,très peu était-ce mais cela lui suffisait amplement. Rendue à destination, elle sortit de sa voiture. C'Était le dernier cri de la mode, équipée au maximum. Les systèmes de sécurités était de la plus haute gamme. Tellement, que même une mouche ne pouvait passer dans le salon sans être appercue et interceptée. Descendant du véhicule, Wendy vit un homme d'une quarantaine d'années faisant sortir des personnes d'une maison assez spacieuse. Hmmm....l'exterieur était assez bien. Mais ce n'est pas l'habit qui fait le moine. La biologiste se dirigea vers l'homme, ses lunettes de soleil légèrement descendues sur son nez. Elle regarda l'homme en tuxedo et demanda d,une vois neutre.

-Michel Jonhson, je présume.
-Oui en effet, vous devez être Madame Hamilton.
-Mademoiselle.

Sur ce elle laissa Johnson de côté et entamma sa propre visite de la demeure. Michel la suivit essayant de faire des remarques par rapport à l'habitation. Wendy ne l'écoutait pas, cette dernière ne faisait confiance qu'à son esprit critique. Après deux ou trois heures de promenades dans la future demeure des Hamilton, Wendy sortit dans la cour. Elle était spacieuse, au milieu de celle-ci se trouvait une piscine pentagonale qui luit plut du premier coup. L'Herbe fraiche parcourait la majoritaire partie du terrain. Pour décire en bref, la maison était faite de marbre blanc sur lequel étaient pendus quelques dizaines de lianes de fleurs, le toit était fait à l'ancienne manière avec une fausse cheminée et une structure de bois qui était véritablement du granit. Il y avait en tout deux étages, sans compter le sous-sol, et en tout la demeure comptait neuf chambres. À y penser avant , Wendy aurait refusée immédiatement. Ils n'étaient que deux dans leur petite famille, elle et Louve. Mais cette habitation lui plaisait tellement qu'elle accepta sans trop réfléchir.

-Combien?
-Que 9900...
-Tenez

Le côté matériel ne posait aucun problème. Au cour de sa carrière elle eut le temps de devenir scientifique renommée. Et laissez moi vous dire que l'argent se gagnait comme des petits pains.Donnant l'argent à Johnson Wendy lui arracha le contrat de propriété des mains et se mit à le lire. Tout les point lui convenaient, elle ne vit aucun piège ou attrape. Donc elle signa. La maison lui appartenait désormais. Il n'y avait pas encore de meubles mais ce n'était pas un problème. Wendy quitta la maison en laissant l'agent seul sans même dire un ''Aurevoir'' ou merci comme adieu.


4:00 PM
Wendy avait parcourue tout les magasins immobiliers possibles, et enfin elle trouva les meubles qui lui convenaient. Elle achetta donc un ensemble pour le salon, il contenait : un divan en cuir noir, ainsi que deux causettes, une table pour les journaux et deux armoires pour les livres et films. Il y avait aussi un comptoir pour tenir la télévision. Pour la chambre de Louve, la biologiste opta pour un lit de taille moyenne avec des pattes hautes et un double matelas. Elle achetta également une table de travail faite en bois réel, une chaise qui allait avec et quelques autres meubles moins imposants. Son bureau avait été ammengé selon ses gouts, un ordinateur disposé sur un bureau de travail fait en chêne massif, ainsi qu'une chaise d'ordinateur à roulettes. La chambre de la jeune femme était meublée d'un lit double ainsi que de quelques armoires et étagères de vitres. Finalement, elle achetta tout le nécessaire pour la cuisine. Dont de nouvelles assiettes, ustensils, etc...Payant avec sa carte de débit elle ordonna aux livreurs du magasin de tout déposer chez elle. Ce qu'ils firent, vers environ 4:30 AM tout les meubles et accessoires de cuisines étaient disposés devant sa maison. Wendy demanda sur un ton impératif de tout ranger par les chambres. Elle fut la chef de la ''mise en scène''. Finalement la nouvelle demeure Hamilton était enfin prête. Wendy paiya les travailleurs et remonta dans sa voiture , pour se diriger vers son appartement. Ou Louve se trouvait encore.

5:15 PM
Wendy se trouvait dans l'accenseur qui montait jusqu'au douzième étage. En fin de compte les portes s'ouvrirent et la jeune femme se mit à marcher d'un pas lent mais determiné vers la porte 103. Elle ne sonna pas, mais prit plutot les clés qui se trouvaient dans sa poche et ouvra discretement la porte. Un long corridor se fit voir dans ses yeux. La biologiste enleva ses souliers et entra dans l'appartement, n'oubliant pas de fermer la porte. Rendue dans le salon elle appella sa fille adoptive.

-Louve?
avatar
Wendy Hamilton
Inquisition / Inquisiteur(trice)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Aucun
Âge: 27 ans
Emploi: Biologiste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 217 Cherylz Avenue

Message  Louve le 04.10.07 21:37

La petite fille se réveilla vers midi. Elle n'avait pas l'habitude de dormir longtemps et elle s'était réveillée toutes les heures de la nuit, les sens aux aguets. Vers quatre heures du matin, elle sombra dans un sommeil profond. Elle ne remarqua même pas Wendy qui passait la voir. En se levant, elle déjeuna une petite pomme, ça lui suffisait entièrement. D'habitude, elle mangeait bien moins que ça... Elle ne prit pas la peine de demander au cuisinier, ce dernier ronflait bruyamment dans le sofa, un bouteille en verre verte dans la main. Elle alla voir la femme de ménage, une vieille dame habillée de gris et de rose, et lui montra le mot. Effectivement, elle ne savait pas lire. Comment aurait elle pu apprendre ? Toute seule, dans la rue ? La dame lui lu le papier, et prépara ses affaires.

Wendy rentra, sa voix douce et posée arriva jusqu'aux oreilles de la petite fille. Elle couru vers sa nouvelle maman, le sourire aux lèvres, ses étranges yeux toujours aussi vides. D'une voix gaie, elle répondit.

"Maman ! Tu sais, j'ai eu peur, ce matin, je ne savais pas lire et l'homme qui fait la cuisine il dormait sur le canapé et il avait une bouteille et la dame de ménage elle m'a lu ton mot et on a fait mes affaires et maintenant on va où, tu as trouvé ce que tu veux comme maison, ele est belle ou pas et...."

Elle s'arrêta, reprit sa respiration et reprit son monologue.


"...et je suis sortie seule me balader et j'ai revu la ville et j'ai volé ça pour toi."

La fillette ouvrit ses mains, dévoilant son précieux trésor. Une bague brillait sous la lumière de la pièce. Ce n'était pas de l'or, non, mais peut être du plaqué. Les vraies bagues en or étaient bien trop protégées pour une petite fille de huit ans. Toute fière, elle tendit le bijou.

_________________


Merci à Michiyo de N.-U. pour ce magnifique kit !
avatar
Louve
Tyralien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: yeux blancs
Âge: 8 ans
Emploi: aucun, Wendy est ma môman d'adoption ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum