Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

 :: Seedorp :: L'aéroport

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Febay Karston le 26.06.08 15:26

« C'est bon Jack, j'ai réussit à envoyer un signal radio à l'aéroport. Ils vont envoyer une équipe pour nous escorter. »

« Merci Bill. »


Le Jack en question passa son regard sur les éléments environnants. La salle où ils se tenaient, lui et les autres Cerbers, était un ancien QG de l'Inquisition, servant à surveiller les Défenseurs de Seedorp. Depuis, ils avaient changé de QG, mais celui là était resté en plan, sans que personne ne sache quoi en faire. Cependant, ces six Cerbers avaient été bien content de le trouver lorsqu'ils avaient été coupé de l'armée Inquisitrice. Un par un, ils s'étaient retrouvé mêlés à une guerre qui ne les concernait pas, une guerre entre Corrompus et Défenseurs. Ils avaient alors tous pensé à la même chose, ce QG dans lequel ils avaient travaillé autrefois. Ils l'avaient rejoins, avaient tapé le code sur le piano, une brève mélodie d'un vingtaine de notes qu'ils connaissaient tous. Et un par un, ils s'étaient retrouvés là, à attendre la fin de la guerre. Il n'étaient pas fiers d'avoir ainsi quitté les rangs de l'Inquisition sans pouvoir les rejoindre, et savaient qu'ils allaient être traités en lâches. Mais mieux valait être lâche que mort.

Le QG avait des allures futuristes, une forte dominante bleue, due à des néons qui éclairaient les ordinateurs et tout les systèmes de contrôle et de surveillance à la pointe de la technologie. Des informations passaient sur les écrans, images satellites, caméras, transmissions radio retranscrites, notamment celles des défenseurs, qui avaient une dizaines d'écrans pour elles seules. Les caméras se situaient au quatre coins de la ville et permettaient de savoir avec précision ce qui se passait dans les rues de Seedorp. Les Cerbers avaient ainsi pu assister aux combats, de loin. Envoyant parfois des messages radio à l'Inquisition pour les prévenir d'une attaque surprise, ce qui s'avérait souvent très utile.

Jack entendit du bruit. A vrai dire, tout le monde l'entendit dans la salle. On aurait dit qu'un violent combat se déchaînait deux étages plus bas, au rez de chaussée. Jack s'insurgea contre les autres, car il croyait que quelqu'un avait pensé à vérifier les écrans de surveillance de l'immeuble de temps en temps. Mais ils étaient tous occupés ailleurs. Ils se réunirent donc dans la salle où se tenaient ces écrans.

Il virent la chambre en piteux état, mais la bibliothèque était encore plus terriblement atteinte. Les étagères renversées et les livres éparpillés laissaient entendre que quelqu'un ici n'avait pas apprécié les goûts en littérature de l'Inquisition. Cependant, le combat venait à peine de se dérouler, comme ils l'avaient entendu, et il n'y avait déjà plus personne dans la salle. Il virent dans la cuisine, adjacente, un homme qui semblait revenir de la bibliothèque. Étant donné ce qu'il venait de faire, c'était manifestement un Cerber, ou un Ellipsis. L'Inquisition les ayant formé à penser que les Ellipsis étaient des fous furieux, ils penchèrent pour cette théorie. Ce devait être un officier, un officier ennemi. Dans le hall d'entrée se tenaient de nombreux autres Ellipsis. En tout, ils devaient être sept. Sept Ellipsis contre six Cerbers. Le combat allait être équitable. Sans compter que des renforts de l'Inquisition devaient arriver sous peu.

Ils descendirent au rez de chaussée, dans la bibliothèque, et mirent en place une embuscade de grande envergure. Bill installa une bombe sur la porte pour qu'elle explose dès l'ouverture de celle-ci. Les Cerbers s'installèrent en cercle autour de la salle, préparant tous leurs pouvoirs, faisant face à la porte. Personne n'entrerait par là.

* * *


Febay vit revenir Jeff, mais ne le questionna pas à propos du vacarme qu'ils venaient tous d'entendre. Tout le monde se posait la question d'ailleurs, mais personne ne la lui posa. Il semblait serein, ce n'était donc pas un combat qui venait de se passer.

Pendant un bon quart d'heure, chacun exposa ses plans pour prévenir les autres. Cependant, ce laps de temps écoulé, ils furent brusquement interrompu par Teos.


« Y'a une bande de Cerber qui s'dirigent vers nous. »

« Comment sais tu que ce sont de Cerbers Teos ? » Demanda Febay.

« Ça s'voit rien qu'à leur trogne. »


Febay se tu et vint à la fenêtre pour les voir. Ils venaient en effet droit sur eux. Mais ils étaient encore assez loin.

« Tire pas ! Ils sont bien au moins une trentaine. »

« T'es bigleux ? ! Y'en a tout juste une vingtaine, une quinzaine peut-être. »


Febay se demanda s'il plaisantait. Mais s'il y avait 15 personnes ici, Febay n'avait plus qu'à réapprendre à compter. Teos devait minimiser la chose, habitué à tirer dans des masses beaucoup plus grandes.

« Il n'empêche, ils n'ont pas l'air hostile, si tu tire, ils vont le devenir. Mieux vaut attendre qu'ils soient plus proches pour faire plus de dégâts. En attendant, on va tous se déplacer dans la salle à côté. S'ils nous attaquent de front, on a aucune chance ici. »

Teos hocha la tête, un peu déçu. On déplaça la mitraillette dans la salle d'à côté et Nimyra y prit place. Teos attendit encore un peu et tira trois balles, à droite, au centre, à gauche. Il les transforma rapidement toutes les trois en un essaim le plus gros possible, ce qui l'épuisa énormément. On du le transporter dans la salle d'à côté le plus rapidement possible, à bout de force. Febay resta juste devant la porte entre le hall d'entrée et le salon. Il vit les Cerber se débattre tant bien que mal contre les balles.

Ceux de droite résistèrent parfaitement grâce à un mur de glace invoqué à quelques mètres devant eux. Ceux du centre emprisonnèrent les balles dans une bulle dans lequel elles rebondirent de multiples fois. Febay se demanda ce qui se passerait lorsque la bulle serait relâchée. L'association des deux pouvoirs pouvaient être dévastatrices si les deux hommes travaillent ensemble. Ceux de gauche, cependant, ne s'en sortir pas aussi bien. Seul un Cerber eu le réflexe de réagir, et son pouvoir était celui d'envoyer une boule de feu, ce qu'il fit. Il moururent tous sous la pluie de balles enflammées.

Febay entra dans le salon et ferma la porte. Il entendit de multiples explosions derrière lui et s'éloigna de la porte. Il entendit aussi un sifflement typique de celui d'une bouteille de gaz toxique, et il ferma tous les interstices de la porte avec des tapisseries. Quelqu'un revint de la cuisine en disant avoir entendu des trépignements dans la bibliothèque. Febay envoya une chaise contre la porte. Elle explosa littéralement, et reçu des attaques très diverses venant d'un peu partout dans la bibliothèque. Febay revint dans le salon.


« Nous sommes coincés ici. Des Cerbers se sont invités dans la bibliothèque et bloquent le passage, à moins que quelqu'un ne trouve quelque chose pour les éliminer. Il n'y avait des fenêtres que dans la bibliothèque, la chambre et le hall d'entrée. Nous manquons sérieusement de chance. »


Dernière édition par Febay Karston le 01.07.08 15:17, édité 2 fois
avatar
Febay Karston
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Résistance aux chocs brutaux.
Âge: 29
Emploi: Cerber.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 27.06.08 9:47

Amosis réfléchissait hâtivement à comment gérer ses deux problèmes. Ses officiers sauvés affirmaient connaitre la position de leurs semblables. Il les suivit donc, pensant qu'il fallait d'abord les retrouver avant de s'occuper de son côté félin resurgissant.

Ils parcoururent plusieurs ruelles. Leur emplacement stratégique reposé sur la discrétion d'Amosis pour observer les alentours, et les deux autres s'occuper d'exécuter les insensés qui circuler encore dans ce côté de la ville.

Il mirent à bas ainsi pas moins de onze corrompus, dont les détails sont relatés ci-après.

Parmi les onze soldats, deux étaient des change-formes. L'un, qui s'était transformé en pigeon, finit éventré par les griffes et les crocs d'un chat aux yeux noirs de jais. L'autre prit l'apparence d'un ours et finit perforé de plusieurs balles de uzi bien placés. Trois étaient des convoc-natures qui contrôlait respectivement le feu, la glace et le sable. Denzel faillit finir en glaçon mais les braises ardentes de l'autre adversaire le rendit rapidement libre de mouvement. Le sable éteignait le feu sans distinction et la glace fondu rendait ce même sable boueux. Leur travail d'équipe était totalement à revoir et Franck n'eut qu'à les vaincre de la même façon que l'ours. Vint ensuite trois peau-rocs. La résistance au poison de l'un et la résistance à l'électricité de l'autre les rendirent sans pouvoir face a des défenseurs. Le dernier fut plus problématique, car il résistait aux balles. Denzel eut l'ingénieuse idée de lui trancher la tête avec une dague de soutien. L'acte fut plus difficile à établir que l'idée, mais au bout du compte, leur trois efforts réunis permirent la mort du corrompus. Et pour finir trois étaient des manges-songes. Il pouvait contrôlait les humains, mais Amosis n'en avait plus ni l'aspect ni l'esprit. Il parvint à les détourner de ses alliés par du harcellement rapide et efficace. Onze corrompus étaient tombés.

Ils arrivèrent enfin aux lieux où les généraux défenseurs se trouvaient. Tout du moins deux d'entre eux. Les deux en question furent Emelinda et Felipe. Le duo n'était pas suffisamment efficace pour résister à la torture et encore moins s'échapper.

En deux temps trois mouvements, ils étaient libérés. Seulement deux hommes étaient chargés de la surveillance. Ils ne pouvaient que insuffler des souffrances intérieurs à un individu, pratique lors des interrogatoires. Surement n'avaient-ils pas eu de soucis à extirper des informations au duo inoffensif. On notera qu'Amosis n'eut pas de soucis à leur exploser la cervelle, sans vouloir tendre vers le dramatico-trash.

Il en manquait plus que deux: John et Matt. Il n'eurent pas longtemps à chercher. Ceux-ci s'étaient habilement libérés et ils les croisèrent presque trop facilement.

Il n'en manquait donc plus. Après avoir compatit pour Amosis, chacun fit son rapport rapide. Amosis écoutait avec attention, puis le débriefing finit, chercha une solution à sa métamorphose. Il savait pertinemment que la mort d'un homme annule les effets de son pouvoir. Il espérait qu'ils s'y penseront.


"Alors c'est qu'elle n'est pas morte, sinon les effets seraient stoppés...
-Ou alors c'est un complice qui l'a transformé, elle ne se contentait que de le contrôler..."

***


À plusieurs mètres de là, un homme trainait le corps d'une vielle dame, dont la tête était percée profondément. Ses nombreux porte-clés en forme de chat cliquetiquaient bruyamment au contact du sol.

Il rencontra au passage un magnifique aigle royale qui vola en piquet vers lui pour le dépecer. Il prononça des formules inaudibles, puis l'aigle prit progressivement l'apparence d'un chat. L'obtention des ailes le fit s'écraser au sol, juste devant les pieds du mange-songe. la masse inerte du chat se déversa de son sang tandis que le corrompus versait une larme. La mort d'un chat, de n'importe quel origine, avait apparemment le don de lui faire prendre conscience.

Il ramassa la dépouille et l'emmena, trainant toujours sa femme a bout de bras.

Une vitre se brisa sur sa gauche. Il se retourna et vit un objet tombait prêt de lui. La grenade explosa, et l'homme n'eut pas le temps d'en réchapper, il était mort. Et même plus, il était éparpillé, accompagné de sa femme et de son dernier chat.

***


Amosis sentit une douleur insupportable dans le cœur. Il miaulait à gorge déployé, gémissant à n'en plus finir. Il tremblait lamentablement, personne ne savait quoi faire. Puis au bout d'une dizaine de minute de longues souffrances, Amosis avait repris sa forme humaine. Il voulut leur parler et étouffa un miaulement. Il mit quelques instants avant de reprendre ses propres habitudes.


"Il est mort, son complice, mais comment ? C'est une question à laquelle nous n'aurons jamais la réponse, sans doute..."

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 27.06.08 17:08

« Nous sommes coincés ici. Des Cerbers se sont invités dans la bibliothèque et bloquent le passage, à moins que quelqu'un ne trouve quelque chose pour les éliminer. Il n'y avait des fenêtres que dans la bibliothèque, la chambre et le hall d'entrée. Nous manquons sérieusement de chance. »

Voilà comment Febay avait résumé la situation. Les sept Ellipsis présent, étaient restés silencieux. Chacun cherchait une idée, seul dans ses pensées. Jeff réfléchissait à plusieurs faits, qui n’avait pas encore étaient résolues, des choses marquantes. À la suite de beaucoup de supposition, Jeff en arriva à un plan, mais les trop nombreuses suppositions, laissé un facteur chance bien trop important. Pour confirmer ses idées, Jeff avait alors besoin d’autres avis. Il se leva et attira l’attention du groupe d’Ellipsis.

« - J’ai peut-être une idée, dit-il, mais vous devez d’abord écouter mon raisonnement. Tout d’abord, nous sommes tous d’accord pour dire que les cerbers ne sont pas entrée dans le manoir depuis que nous y sommes. Ils devaient donc être ici avant nous. Ensuite, Teos, Nimyra et Febay, vous avez fouillé toute la maison, et n’y avait rien trouvé d’inhabituel. Maintenant, si on regarde la maison de l’extérieur, elle à une hauteur de facilement plus de 5 mètres, et la hauteur au plafond n’est pas particulièrement élevé, de plus avez-vous souvent vue des manoirs sans étage ? On est donc d’accord sur le fait qu’il y est un étage. »

Tous regardaient Jeff, aucun ne l’avait interrompu, et tous semblaient d’accord jusque là. Dans l’absence de négation, il continua son raisonnement :

« - Bien, maintenant se pose le problème qu’il n’y a pas d’escalier ou d’ascenseur. Donc on peut supposer que les cerbers connaissent l’existence d’une trappe caché ou quelque chose du genre qui leurs permettent de monter à l’étage. Alors à ce moment là, on peut penser que les cerbers s’étaient réfugiés à l’étage pendant tout ce temps. Ils sont maintenant descendus et on prit place dans la bibliothèque. Alors soit ils sont descendus directement dans la bibliothèque, soit dans la chambre qui ne donne que sur la bibliothèque. Je pencherais d’ailleurs plus pour la chambre, car j’ai… euh… « visitait » la bibliothèque. Donc si on pouvait accéder à cet étage, on pourrait alors prendre les cerbers par surprise, et dans leurs dos, ce qui réduirait leur effort de défense à néant. Bien, si tout le monde est d’accord, je vous expose mon plan. »

Jeff laissa cette fois plus de temps aux autres Ellipsis pour réfléchir, car après tout ils jouaient peut-être leurs vies dans son plan, et son plan ne tenait que sur ces suppositions. Les Ellipsis semblaient d’accord, Jeff exposa donc son plan.

« - Maintenant que vous connaissez mon idée, vous devez déjà vous doutez de mon plan. Bien, alors depuis cette pièce, nous creuserions le plafond, jusqu’à atteindre cet étage. Nous traverserions alors l’étage qui sera inoccupé, puisque les cerbers sont en bas, et nous les frapperons par surprise, les forçant ainsi à se disperser. Oui, il vaut mieux les obliger à se séparer et les attaquer par petit groupe, pour ne pas devoir affronter trop de pouvoir à la fois. Un groupe combattrait les cerbers qui partiraient dans la chambre, un autre groupe pourchasserait les cerbers qui partiraient par le couloir, et le dernier groupe combattrait ceux resté dans la bibliothèque. »

Les autres Ellipsis se mirent d’accord sur le plan de Jeff. Il ne fallait plus que former les groupes et creuser le plafond. Les trois groupes furent vite composés. Le premier groupe, chargeait de poursuivre les échappés dans le couloir, était composé de Meggan et de l’ellipsis maitre des glaces. Le second groupe, composé de Febay, Nimyra et Teos, s’occuperait de la bibliothèque. Et le dernier groupe, chargeait de la chambre, était composé de Jeff et du dernier ellipsis, dont on ignorait encore le pouvoir. Jeff lui avait posé la question, et il avait répondu en souriant, qu’il était un as du combat au corps à corps. Même si Jeff avait du mal à comprendre comment cet homme aux allures de vieillard vouté pouvait être un grand combattant, il lui faisait confiance sur parole. Après tout s’était ça être un Ellipsis, avoir une apparence trompeuse.

Il restait encore le problème du plafond à creuser, sans alerter les cerbers. L’homme de glace se leva et colla sa main au plafond, il se forma sur un rayon de 50 centimètres autour de sa main, une fine pellicule de glace. Apres avoir retiré sa main il ajouta :

« - J’ai fragilisé les matériaux avec cette glace, ce ne devrait plus poser aucun problème. »

Febay saisi alors un petit buste de pierre, qui était posé sur une commode, et frappa le plafond. Les matériaux se brisèrent progressivement en de fine miettes glacées. Au bout d’une vingtaine de coup, le plafond était ouvert.

Febay et Jeff grimpèrent les premiers. Ils se retrouvèrent dans une salle où étaient posés, à même le sol, des matelas. C’était ici qu’avait dut dormir les cerbers. En avançant, ils tombèrent sur une salle remplis d’écran et d’ordinateur. Sur les écrans, on pouvait voire des images venant de toute la ville, et de tout le manoir. Febay fit signe aux autres Ellipsis de monter les rejoindre, puis il observa les cerbers dans les écrans. Jeff lui fouillait la pièce, il trouva un plan de la maison, sur lequel était expliqué le système du piano permettant de monter ici.

Les sept Ellipsis se positionnèrent autour de la trappe qui menait dans la bibliothèque. Apres une dernière respiration, la trappe s’ouvrit et tous plongèrent. Les cerbers surpris ne furent pas assez réactif. La panique régna littéralement parmi eux, et comme Jeff l’avait prévu, ils se séparèrent.

Les Ellipsis mirent alors le plan en exécution. Un cerber réussi à s’échapper par la porte, il fut poursuivit par Meggan et son coéquipier. Jeff et son allié réussirent à repousser deux cerbers dans la chambre. Il en resta trois dans la bibliothèque pour Febay, Nimyra et Teos.

Jeff referma la porte de la chambre derrière lui et observa son coéquipier. Il avait retiré une épée courte de sous sa cape, et avait un rictus étrange. L’homme se redressa totalement, sa musculature grandit à vue d’œil. En quelque instant, il avait changé, il ressemblait maintenant à un athlète d’un mètre quatre-vingt dix. Jeff remarqua que l’un des deux cerbers s’était figé de surprise devant cette transformation, il le projeta contre le mur avec une bourrasque. L’ellipsis ainsi transformé fonça contre le cerber projeté et lui trancha la gorge avec sa lame.

Jeff et l’ellipsis s’approchait chacun par un coté, du dernier cerber. Celui-ci tandis une paume vers chaque ellipsis, de ses paumes partirent une multitude de petit projectile en métal pointu. Jeff sauta en roulade vers sa gauche pour les esquiver. L’autre ellipsis dont la vitesse et l’agilité avait été augmenté par sa transformation réussi à tous les esquiver tout en s’approchant de sa cible, qu’il tua d’un coup de lame bien placé.

Jeff qui était prêt à rejoindre ses alliés, fut étonné de voire son camarade au sol. Celui-ci était en train de reprendre sa forme normale de vieillard courbé. Apres explication, Jeff appris qu’il ne pouvait pas garder cette forme plus de 2 minutes. Jeff laissa son compagnon reprendre son souffle, et après lui avoir laissé quelques minutes, ils retournèrent dans la bibliothèque.
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Alek Murphy le 29.06.08 3:39

[Je crois que ça suffit pour une reprise, j'ai même du me retenir de commencer à combattre ...]


Seedorp connaissait maintenant l’horreur de la guerre depuis plus de deux semaines… Alek en étais pleinement conscient. Et le fait que des ellipsis aient déserté en pensant pouvoir atteindre Mathias d’une manière ou d’une autre était compréhensible, le fait qu’ils aient été contrôlés était tout aussi compréhensible. C’est pourquoi, il avait confié à Febay, Meggan, Jeff et quelques autres des missions de reconnaissance sur place. Certes cette guerre n’était pas la leur, mais le fait que l’une des quatre grandes villes de Tyral soient presque entièrement contrôlée par un groupe de corrompus qui ne cessait de croitre, avait quelques chose de gênant … Alek avait alors décidé de savoir certains de ces anciens ellipsis reviendraient au bercail ou non. Febay avait été envoyé sur place dans ce but, rejoins sur place peu après par Jeff, qui avait un don efficace pour s’infiltrer dans l’état de la situation actuelle. Cependant cela faisait maintenant près de deux jours qu’il n’avait pas reçut de nouvelle de Jeff, il devait être dur de communiquer depuis Seedorp, Alek en convenait mais ce dernier n’avait pour mission que de trouver les ellipsis envoyés sur place et leurs demander de rentrer, avec le plus d’anciens corrompus revenus à la raison. Alek appuya sur le bouton de son téléphone fixe et composa un numéro, le mettant en ligne direct avec l’un de ses amis :

« - Jonas ?
- Alek ? Ça fait longtemps dit donc !
- Je sais, excuse moi mais j’ai été débordé, tu sais ce que sais…
- J’aurais besoin d’un service, un tout petit.
- Dit toujours… répondit celui-ci, sachant pertinemment que le terme « petit » chez Alek n’existait pas.
- Alek sourit ironiquement, J’aurais besoin du seul prototype d’avion indétectable sur radar et qui à la capacité de devenir invisible de l’armée, tu vois, ce n’est pas grand chose...
- Rien que ça, tu veux pas non plus ma femme et ma maison ?
- Ca c’est déjà fait mon gros, t’as qu’a être meilleurs au plumard… répondit tu tac-o-tac Alek »

Malgré la situation pressante, un peu d’humour pouvait tout faire basculer en sa faveur, même si cet humour était plutôt décalé…

« - Bon, cet avion, il te le faut pour quand ?
- Disons, dans trente minutes, ça te vas ?
- QUOI ?
- Allez, je dois te laisser, à tout de suite, où tu sais… »

Et Alek raccrocha, n’entendant pas le « Va crever » envoyé si gentiment à son encontre par son ami. Il se leva alors de son fauteuil et se rendit chez lui pour changer de tenue et mettre quelques choses d’un peu plus décontracter, au cas où, il devait se battre contre une horde de Cerbers assoiffés de pouvoir, ne manquant pour rien au monde leurs chances d’essayer de tuer LE Alek Murphy. Malgré sa décontraction, Alek espérait qu’il n’aurait pas à se battre contre d’ex-ellipsis qu’il connaissait quitte à les laisser sur place… Après tout, ils avaient fait leurs choix, et ne dépendais maintenant plus de lui. Après avoir enfilé un T-shirt noir, plutôt moulant ainsi qu’un pantalon militaire, il troqua ses habituelles chaussures de ville allant avec son costume, pour de confortables rangers métallisées au bout.

Dix minutes plus tard, il était sur le toit plat d’un des bâtiments ellipsis d’Alfag. Un téléporteur l’ayant quelques peu assisté. Il crut devoir attendre son ami mais après quelques secondes, l’avion posé prêt de lui redevint visible. Les trois ellipsis, qui allaient l’accompagnés, arrivèrent peu après montant directement dans l’engin. Alek, lui, attendit que son ami arrive pour le remercier vivement.

« - Un téléporteur te raccompagnera où tu le souhaite. »

Et sur ceux, il monta dans l’engin. Noir, d’apparence lisse, il semblait étrange, on aurait pu dire qu’il s’agissait de quelques OVNI si celui n’avais pas la capacité de se rendre invisible. Alek entra donc dans cet engin, par derrière, entre les deux réacteurs, un élévateur l’y attendait. Chaque ellipsis avait pris place dans l’avion et avait déjà bouclée sa ceinture. Un dans le siège à l’avant, à coté du siège u conducteur, et les trois autres dans des sièges derrières. Le chef des ellipsis s’installa dans le siège de cuir noir restant, mis sa ceinture, et actionna un mécanisme qui fît se refermer la porte du fond, de l’engin. Ensuite, sous le regard attentif de son passager de droite, Alek alluma les réacteurs et passa en mode vocal.

« - Ordinateur de bord ?
- Pour vous servir, répondit une voix féminine plutôt sensuelle.
- Parfait… Décollage, direction Seedorp, vitesse 70% de la poussée maximale, passage en mode invisibilité, activation des BEM à 80% et du bouclier à 40%
- Pourquoi activer les Bombes ElectroMagnétiques, Alek ? demanda l’un des ellipsis de derrière.
- On ne sait jamais, Tempérence. »

La jeune femme blonde acquiesça, alors que ce petit bijou de technologie décolla verticalement.

######################

Ils survolaient maintenant Seedorp. Lorsqu’une secousse se fit sentir. Un voyant rouge s’alluma alors et la voix de la femme résonna dans l’habitacle :

« - Missile de type E45-TZ, lanceur à dix heures.
- Merde ! Comment nous ont-ils repérés ?
- Présence de personnes aux forts potentiels psychiques.
- Des mange-songes… Lock ceux qui ont tiré ce missile envoie leur un petit cadeau.
- Très bien… »

L’engin sorti de leurs veilles les deux lanceurs de BEM activé plus tôt, visa un bâtiment sur leur gauche, et lança un puissant projectile électromagnétique, qui désactiva tous objets commandés électroniquement dans un rayon d’un Kilomètre.

« - Bien, active maintenant le repérage GPS, ainsi que le scanner de flux psychique »

Un écran s’alluma alors sur sa gauche, où l’on pouvait y voir un plan de Seedorp avec de nombreux points rouge.

« - Recherche la zone avec le plus d’activité récemment
- Zone détectée à moins de cinq cent mètres un peux plus à l’ouest.
- Parfait, mène nous y, et met toi en orbite autour de cette zone, assez haut pour que l’on ne soit pas découvert. »

En moins d’une dizaines de secondes, ils tournaient lentement autour d’un manoir qui semblait plutôt cossu. Alek se tourna alors vers l’une des trois personnes présentes derrière et qui n’avaient pas parlé du trajet.

« - Jonathan, envoie un message télépathique à Meggan, pour savoir si elle est dans cette bâtisse. »

Après plusieurs minutes, où le mange songe resta concentré, il rouvrit les yeux avec un sourire.

« - Elle est là, et elle ma expliqué la situation.
- Très bien, je t’écoute… »

Il se passa encore plusieurs minutes pendant lesquelles, Jonathan lui raconta en détaille ce qu’il avait appris. Alek et les trois autres ellipsis, Jonathan, restant dans l’avion pour diriger celui-ci si besoin était, puisque qu’avec son pouvoir, la bataille n’était pas son fort. Tempérence, était une brise matière ayant la faculté d’entrainer ses ennemis dans des illusions desquels, il est très dur de sortir ! La troisième personne derrière se nommait Will’ et était un change forme, il pouvait se transformé en panthère quand bon lui semblait. Pour finir, la dernière personne, celle assise à sa droite se prénommais Thomas, lui étant un peau-roc résistant aux illusions mentale, formant donc un bon duo avec Tempérence, celle-ci n’ayant pas faire attention a qui serais touché par son illusion. Ayant expliqué la situation aux autres, Alek leur lança un bref signe de tête pour savoir si tous étaient apte à combattre.
Tous répondirent par la positive.

« - Parfais, c’est le moment d’aller s’amusé ! »

L’engin téléporta les trois ellipsis au sol tandis qu’Alek, lui sautait de l’engin en vol…

_________________



~~~~ Convoc-Nature des quatres élèments ~~~~
~~~~ Chef des Ellipsis ~~~~
~~~~ Admin ~~~~
avatar
Alek Murphy
Admin - Chef des Ellipsis


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Convoc-Nature des 4 éléments.
Âge: 34 ans
Emploi: Directeur du Mid'Night et du Socute.

Voir le profil de l'utilisateur http://tyral.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Ursula Cruela Mochtapv le 29.06.08 16:27

Un "quoi !" aigüe et strident vint percer les tympas du malheureux messager. Ursula s'était levé après avoir crier, elle s'agitait nerveusement, marchant à la hâte pour s'occuper l'esprit.

On venait de lui apprendre l'existence d'une guerre au bout de deux semaines seulement. C'était intolérable, elle aurait du être la première concernée. Elle, une personne si haute placée.


"Contactez M.Murphy immédiatement !
-Il a déjà commandé un avion...
-Et puis-je savoir pour où exactement ?
-Pour Seedorp, madame"

Ursula cessa de marcher instantanément. Elle se retourna et fixa d'un air menaçant l'ellipsis.

"Ça ne va pas se passer comme ça, je vous le garanti !
-Sauf votre respect, ce doit être pour cette raison que l'on ne vous a pas mis au courant plus tôt..."

Ursula ne fit pas attention à la remarque, elle ne voulez pas avoir à commettre de meurtres. Elle revint à son bureau et saisi le combinet du téléphone.

"Gartner ! Amène moi un véhicule, de n'importe quel sorte qui puisse m'amener à Seedorp le plus vite possible !
-Mme. Mochtapv... En ces temps troublés il est difficile de...
-... Pardon ?! Vous le saviez aussi... Vous étiez donc tous dans la combine ! Pas un seul m'aurait averti... Vous allez payer chère cet affront je vous le garanti !
-Madame je vous en prie, nous avions des ordres provenant du sommet...
-... Amène moi ce véhicule, tout de suite, et deux escortes complète de six hommes !
-Comme je l'ai dit, le moment n'est pas propice à trouver du bon matériel, tout a été mobilisé pour cette bataille...
-C'est un ordre ! Terminé."

Ursula raccrocha le téléphone, et sans un mot prépara ses affaires. Elle se munit de deux stylos, un bleue et un noir, qu'elle rangea précautionneusement dans la poche de sa chemise blanche, derrière son tailleur beige impeccable, dont la coupe colle parfaitement avec son corps. La poche de sa veste arbore fièrement un foulard blanc, modelé à l'image d'une rose blanche. Cette tenue "chic" inhabituelle lui était imposée par sa patronne, qui ne supportait pas d'avoir "une tache sur son image". Futilité!

Elle sortit de son tiroir un parfum lilas-papaye, son préféré, qu'elle vaporisa à grande pulvérisation dans son long et fin cou. Elle reposa le vaporisateur, ouvrit un second tiroir et y sortit un collier de perle qui avait appartenu à son arrière grand-mère. Cette touche esthétique lui semblait nécessaire pour conserver ses valeurs, loin de l'idée d'une quelconque valeur sentimentale. Elle l'enfila tout en allant vers son attaché-case. Elle vérifia son contenu, et le compléta. Ce cartable était entouré d'un cuir blanc synthétique au maximum, pour se faire voire écologiste consciencieuse, dans l'idée de remporter quelques points supplémentaire à sa côte. Elle s'observa une dernière fois devant son miroir pour être sur de son allure final. Celle-ci lui convenait. Elle avait misé sur l'élégance, espérant pouvoir rencontrer des personnes riches et puissantes.

La sonnerie de son bureau retentit, seulement cinq minutes après le coup de téléphone. Elle fit entrer trois hommes. Ses deux gardes de porte et son invité qui avait sonné. Celui-ci adressa:


"Tout est en ordre !
-Vous voyez, vous avez réussi, il suffisait juste d'un peu de courage..."

Ursula avait prononcé cette phrase d'un air sarcastique, arborant un sourire méprisant faisant ressortir des dents gâtées par l'âge. Et pourtant elle était parfaitement consciente que Gartner avait du faire jouer de nombreuses relations, avait du mettre en jeu un nombre incalculable de fois son poste, ainsi que celui d'autres mis à contribution. Mais il avait l'habitude, comme tout ceux qui se tenait dans son entourage.

Elle suivit ses hommes et se retrouva face à son véhicule, un vans énorme, où déjà était posté douze hommes tout en arme. Elle y monta et entama ses instructions.

En seulement quelques minutes, ils avaient rejoins la plage. Ils embarquèrent dans plusieurs jets qui les attendaient déjà. Ils étaient sept, et chacun fut occuper par deux hommes. Ursula avait tenu à rester seule dans le sien, question de principe.

Ils longèrent la côte tyralienne, et rejoignirent la plage de Seedorp.


"Trouvez Alek Murphy !"

Deux de l'escorte, deux manges-songes en l'occurrence, fermèrent les yeux et se concentrèrent. En moins de vingt secondes ils l'avaient trouvé.

"Très bien, rejoignez cette endroit le plus vite possible, moi je part en avant, pour avoir des instructions de prête à votre arrivée."

Suite à ces mots elle se transforma en une autruche de belle taille, surplombant ses hommes d'un air supérieur. Elle se mit à courir rapidement, bien plus rapidement qu'un homme. Elle arriva enfin face au manoir, se cacha, reprit sa forme humaine et constata le désordre.

Un "Quoi !" strident et aigüe résonna sur la place. Le manque de discrétion ne risquait pas d'occasionner quelque chose, tellement le cri était effrayant. C'était une véritable guerre.
avatar
Ursula Cruela Mochtapv
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Change-forme
Âge: 43 ans
Emploi: Sert à rien.

Voir le profil de l'utilisateur http://tribouilloyterminales.over-blog.com/article-22985972.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Febay Karston le 29.06.08 21:09




« Près... » commença Jeff, calmement.

« Feu, partez ! » termina Febay avant que son ami aie eu le temps de réagir. Il ouvrit la trappe et sauta.

Ils arrivèrent dans un coin de la salle, derrière les Cerber. Ce fut la panique, la débandade. Febay envoya une grenade contre un Cerber qui eu tout juste le temps de se baisser. La grenade percuta la fenêtre et la brisa. Elle alla exploser plus loin, dans la rue. Febay crut voir une queue de chat passer devant la fenêtre, mais il ne s'y attarda pas. Il sortit son revolver et mitrailla. Les Cerbers fuirent un peu partout dans la maison, et comme le plan l'avait prévu, Febay, Teos et Nimyra en coincèrent trois dans un angle de la bibliothèque.

Ils se retournèrent, dos au mur. Les Ellipsis reculèrent. Ils étaient trois contre trois, chaque camp disposés le long d'un mur. Le film passa en 16/9ème, des bandes noires apparurent en haut et en bas de l'écran. Des bottes de pailles traversèrent la salle sur un petit air d'harmonica digne du far west. On eu le droit à quelques plans hyper rapprochés sur les yeux des personnages, dont les fronts dégoulinaient de sueur. Le suspens était intense, la tension à son comble. Nul n'ignorait que leurs vies à tous allaient se jouer là, dans quelques instants. Nul n'ignorait que celles-ci ne tenaient qu'à un fil, que tous avaient des pouvoirs, et savaient parfaitement s'en servir. L'atmosphère était lourde, palpable. On se jaugeait du regard, on se cherchait une cible facile, on vérifiait les faits et gestes de ses ennemis, pour réagir instantanément dès que le mouvement d'attaque serait lancé. On analysait la salle, ses éléments, ses points forts, ses faiblesses, tout ce qui pourrait servir à attaquer ou se défendre, tout ce qui permettait de faire tourner ce combat de titans en sa faveur.

Febay lança l'attaque en tirant trois balles sur son adversaire d'en face, qui les esquiva aisément, et contre-attaqua en envoyant deux rangées des bulles argentées qui explosèrent contre les vitres avec un grand fracas, car Febay s'était jeté au sol juste après son attaque. Tout les combats s'engagèrent alors en même temps. Febay ne vit que de la lumière en vrac. Nimyra avait une kalachnikov en main et Teos un M16. L'un en face maîtrisait la lumière et le son, étant capable d'émettre une très vive lumière pour éblouir ses ennemis et un son dépassant 150 dB pour leur faire imploser les oreilles. Il n'eut pas le temps d'utiliser pleinement ses pouvoirs, recevant une bonne centaines de balles à travers le corps. L'adversaire de Nimyra ne fut pas touché par les balles, qui en s'approchant de lui se mettaient subitement en orbite autour de son corps. Il les relâcha subitement et elles partirent dans toutes les directions, tuant net son allié. Teos eu le temps de dédoubler une étagère de bouquin juste devant lui, mais Febay et sa compagne étaient sans protection. Febay, qui était couché au sol, offrait moins de surface de tir que Nimyra, debout, et il eu donc plus de chance qu'elle, qui se prit une balle en plein cœur. Son ennemi fonça sur elle, probablement pour en fait un otage, croyant qu'il ne l'avait pas gravement blessée. Cependant, une fois qu'il arriva à ses côtés, elle lui dit, dans un dernier souffle :


« Attention, ça va piquer. »

Elle le soigna. Il hurla puis s'évanouit. Febay le termina d'une balle dans la tête puis courut s'agenouiller auprès de son amante, tout comme Teos. Elle sombra dans le néant. Febay fut horriblement triste de perdre ainsi cette femme qu'il venait à peine de rencontrer, mais qu'il aimait tant. Jeff revint de la chambre avec le vautour. Febay leur expliqua brièvement la situation et les accompagna pour aller voir comment Meggan s'en sortait, n'en pouvant plus de voir le cadavre de Nimyra, celle qui l'avait sauvé, sans pouvoir rien y changer. Il trouvèrent l'homme glaçon mort par terre, et il virent le Cerber se téléporter en enlevant Meggan, pour on ne sait trop où. Febay était perdu et ne savait plus trop où il en était, il venait de perde à la fois une amante et une amie. Il s'assit contre un mur, désespéré.


Dernière édition par Febay Karston le 01.07.08 15:17, édité 1 fois
avatar
Febay Karston
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Résistance aux chocs brutaux.
Âge: 29
Emploi: Cerber.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 29.06.08 23:02

Jeff et son coéquipier Ellipsis retournèrent dans la bibliothèque, ils virent d’abord les cadavres des trois cerbers, puis ils remarquèrent que Febay et Teos se penchait sur un autre cadavre, quand Jeff s’approcha il reconnu le visage de Nimyra figé dans une dernière expression de plénitude.

Febay se releva, pour détourner son regard du corps de la jeune femme, et fit un bref résumé des événements qui avait eu lieu ici. Il parlait d’une voie calme et posée, mais sa douleur, bien trop grande, n’était pas invisible aux yeux des deux Ellipsis. Eux, ne parlèrent presque pas, ils donnèrent seulement l’information principale :

« - Les cerbers sont morts »

Meggan n’était toujours pas revenue, les Ellipsis décidèrent alors de partirent à sa recherche, évitant ainsi de rester dans cette pièce, où le malheur régnait en maître. Teos fut le seul à rester, en larme tenant encore celle qu’il considérait comme sa fille, dans ses bras. Jeff, Febay et le troisième Ellipsis sortirent de la bibliothèque et se dirigèrent vers le hall dans un silence de circonstance.

« - Je ne sais comment t’appeler, dit Jeff, qui ne supportait plus ce silence, en se retournant vers l’ellipsis, quel est ton nom ?
- Hathor, je m’appelle Hathor »


Les trois Ellipsis ne tardèrent pas à découvrir un troisième cadavre. Celui du dernier de leurs compagnons, le maitre des glaces. Il avait été apparemment embroché sur ses propres pics de glace. La peur commença à monter en Jeff, si le dernier cerber avait été capable de le tuer, il n’allait faire qu’une bouchée de Meggan. Aux vues des regards, les deux autres Ellipsis en étaient venu à la même conclusion. Les trois Ellipsis se mirent alors à courir, aussi rapidement que possible, même si Hathor dans sa forme normal, peinait à suivre. Ils arrivèrent vite dans le hall où se dressait devant eux le dernier cerber. Il tenait Meggan devant lui, sa main droite sur sa bouche, l’empêchant ainsi d’appeler à l’aide. Mais, avant que l’un des Ellipsis n’ai eut le temps d’agir, le cerber s’était téléporté vers une destination inconnu. Meggan venait de ce faire enlever. Les trois Ellipsis étaient figé par leur impuissance. Febay fut finalement le premier à bouger, il s’assit contre un mur, et les larmes commencèrent à perler sur son visage. Il venait seulement de commencer à réaliser ce qui se passait.

Teos les rejoignit quelque minute plus tard. Après un rapide résumé fait par Hathor, il s’assit à coté de Febay. Jeff était prêt lui aussi à sombrer, mais il repensa qu’ils étaient encore loin d’être sauvé.

*Plus tard, pensa t-il, plus tard*

Il demanda à Hathor de garder un œil sur les deux Ellipsis désespéré, pendant que lui irait faire un tour de la maison pour trouver une issue. En effet la troupe de Cerber était toujours devant la porte. Il partit et se dirigea vers la bibliothèque. Il y redécouvrit le corps de Nimyra. Teos lui avait fermé les yeux, et avait recouvert son corps avec un drap blanc trouvé dans le QG Inquisiteur. Jeff regarda discrètement par la fenêtre. La grenade qui avait explosé, avait attiré l’attention des cerbers. Ceux-ci encerclés maintenant le manoir et chaque issue, porte ou fenêtre, était gardée. Les cerbers menaient maintenant un véritable siège, ils ne prenaient ainsi pas le risque d’être séparé et pris par surprise par les Ellipsis, et le seul choix qu’ils leur laissaient était se rendre ou la mort.

Jeff retourna faire un rapport à ses alliés, qui étaient retourné dans la pièce où ils se réunissaient avant. Après avoir donné toutes les informations qu’il avait, Jeff rejoignit Febay qui était accoudé après un meuble.

« - Febay, si je peux faire quelque ch…
- Non Jeff, pas maintenant, on verra sa quand on sera enfin de retour chez nous. Nous avons suffisamment perdu pendant cette guerre pour avoir le droit de rentrer. Alors qu’elles sont nos chances de sortirent d’ici vivant ?
- Si on fonce dans le tas, aucune, c’est littéralement du suicide. Notre meilleure chance, serait une aide extérieur, mais sans Meggan pour passer un message, on n’a aucun moyen de contacter des alliés. J’ai vérifié le QG inquisiteur, et les communications sont sur un circuit fermé, on ne peut communiquer qu’avec les Inquisiteurs. En clair on est coincé. »
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Alek Murphy le 30.06.08 15:57

Le vent lui fouettait le visage et faisait claquer son pantalon. Alors qu’il exécutait un magnifique saut de l’ange, deux ailes de flammes lui apparurent dans le dos tandis qu’une petite falaise s’élevait dans sa direction. Augmentant la densité de l’air, celle-ci ralentit sa chute pendant que les flammes donnaient l’illusion aux personnes présentes qu’il volait et qu’il se posait doucement sur ce promontoire. Le groupe de Cerbers qui essayait d’enfoncer la porte, le regardais, ébahit. Alek, toujours dans la simplicité.
Pendant que le promontoire d’Alek redescendait avec fracas pour retrouver sa place d’origine, Wil’, le change-forme, se mit à coté d’Alek. Tandis que Tempérence et Thomas, le duo d’illusionniste, passait par derrière pour surprendre l’autre moitié des Cerbers.

Un regard et se fût partit, Will se mit à courir aux coté d’Alek, fonçant tout les deux sur les Cerbers qui reprenaient leurs esprit, et se détournaient maintenant de la porte d’entré du manoir pour leurs faire face. Ils étaient quinze. Alek dit alors :

« Will’, il n'y aura pas d’égalité ce coup-ci ! »

En effet, à chaque combat qu’ils faisaient ensemble, ils « jouaient » à celui qui mettrait le plus d’adversaire, K.O. Un sourire de Will’ et celui-ci transforma, toujours en courant. La panthère prenait maintenant de l’avance, elle serait sur leurs ennemis avant Alek. Celui-ci sourit en prononçant un « tricheur » qu’il fût le seul à entendre…

Sortant son briquet, qu’il avait toujours avec lui, il déposa la flammèche de celui-ci dans sa main gauche, puis le rangea dans sa poche arrière. Utilisant le souffle provoqué par sa course, il fît prendre de l’ampleur à la flammèche qui finit bientôt par l’envelopper tout entier. Les Cerbers, eurent une brève vision de l’enfer, en voyant ce malade leur courir dessus enflammé de la tête aux pieds. C’est alors qu’une myriade de … de choses ressemblant à des balles composées d’eau, lui fonça dessus.
Un clignement d’œil, et un immense mur de terre s’élevait entre lui et ces balles. Formant tout au tour du groupe de Cerbers, une arène dont ils auraient du mal à s’échapper. Will’ étant en avance, il se retrouvait lui aussi bloqué à l’intérieur de ce mur. Alek contourna se mur et une fois qu’il fut entre le mur de terre et la porte du manoir, il traversa cette gangue, celle-ci s’écartant pour le laisser passer. Un regard de Will’, lui fît comprendre qu’il n’avait pas besoin d’en faire autant, et c’est avec un sourire, en posant une main sur le mur, qu’il transféra ses sur le mur pour l’enflammer en entier. La peur pouvait se lire dans les yeux de la plupart des Cerbers présent, ils avaient enfin compris à qui ils avaient à faire.
Alek se concentrait à lancer sa premier attaque lorsqu’un cri aigu perça le peu de silence qui restait, Ursula, que fouttait-elle ici celle gourde ? Il n’eut pas le temps de penser à une réponse plausible car il se rendit compte qu’il ne pouvait plus bouger… Un des Cerbers, l’entourait de tout son corps, comme ci celui-ci n’avait plus aucun os. Pour couronner le tout, le Cerbers aux balles aqueuses remettait ça. Il voulut utiliser une bourrasque pour les dévier, mais ce rendit compte trop tard, que à cause du mur, plus aucunes brise de vent ne l’atteignait, il ne pouvait donc en amplifier aucunes… Se dégageant temps bien que mal, de cet élastique, il parvint à toucher le mur toujours crépitant. Faisant courir ces quelques flammes sur son corps, il obligea son agresseur à le lâcher, sous peine de subir de sévères brûlures. Le change-forme de son coté, esquivait les projectiles ou tout autres choses qui tentaient de l’atteindre pour ensuite contre-attaquer. Il y avait déjà cinq Cerbers K.O, qui n’avait même pas eut le temps d’ouvrir la bouche.

Se lançant dans une magnifique roulade pour éviter un poing démesurément gros qui avançait plutôt vite en direction de sa tempe, Alek se releva avec une poigné de terre, de laquelle, il forma un bâton, un peu plus petit que lui. Et grâce à une secondes esquives puis grâce à une contre attaque, il mit à terre l’homme au gros point d’un coup bien placé dans le cou, pendant que celui-ci suffoquait, des entraves de terre, vinrent lui bloquer poignets et chevilles. Et de un. Il fallait maintenant s’occuper d’élastique man, qui devenait trop collant à son gout. Lançant son bâton en l’air, il joignit ses mains l’une à l’autre en fermant les yeux un bref instant. Un petit tremblement de terre se fit sentir alors, Alek venait de faire remonté à la surface les tuyaux d’arrivé d’eau du manoir, sentir l’eau était assez facile pour quelqu’un qui pouvais vous noyer avec la propre eau de votre corps…
La canalisation ne résista pas à la déformation encourut et une fois à la surface, un jet d’eau explosa vers le ciel. Une bulle d’eau se forma alors autour de l’élastique entravant ses mouvements et le noyant à petit feu… enfin, c’est une expression. Bien sur, les flammes sur le mur de terre furent vite éteintes, mais cela lui importait peu. Et de deux. Il en enchaina avec la mitraillette ambulante. Un gros pan de terre se détacha du mur de derrière lui, et vînt malencontreusement s’écraser sur sa tête, c’est con la vie quand même… Et de trois. Puis avec un sourire, il courut vers ça prochaine victime, s’arrêtant juste devant lui, il plaça son bras derrière son dos et d’un coup le fit partit dans un mouvement de rotation en direction de la tête de son adversaire, celui-ci fût très très surpris quant il constata qu’un bâton retomba de nulle part, pile dans la main ouvert d’Alek, le Cerber, s’attendant à esquiver un coup de poing, ne pu éviter le douloureux coup qu’Alek lui asséna dans la cage thoracique. Et de quatre. Il en finit un autre dans la foulé, un faible qui avait assisté à sa démonstration les yeux grand ouvert, tel un hibou. Le dernier Cerber se retrouva entre Alek et Will’, qui ayant commencé son combat plutôt était fatigué. Alek et Will’ chacun à une extrémité de l’arène, le Cerber en son centre…

C’est alors que les trois protagonistes crurent entre une musique d’harmonica, tel qu’il y en avait dans les films de cow-boy. Se lorgnant, il s’observait dans un silence tendis. La bâton d’Alek rétrécit alors à vue d’œil pour former une petite boule dans sa main, qui par on ne sait quel prodige, se glissa entre les doigts de sa main droite, formant en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, un poing américain, agrémenté de pointes de quatre à cinq centimètres de longueur sur les premières phalange de sa main. Un sourire carnassier aux lèvres, il entama sa course vers le mécréant tandis que Will’, d’un bond entamais aussi sa course…
Deux mouvements rapides, deux frappes, deux impacts, une seule tête qui explose. Egalité…

Le mur retomba alors laissant voir, aux personnes extérieures l’ampleur des dégâts. Alek alla se passer un coup d’eau sur le visage pour enlever le sang qui le tachait, tandis que Will’ reprenait sa forme humaine, et que Tempérence et Thomas revenait vers eux avec un petit sourire. Ceux-ci expliquèrent à Alek que les Cerbers étaient sur le point d’entrer dans la bâtisse par une fenêtre brisée quant ils étaient arrivés.

« Très bien, leurs répondit-il avec un hochement de tête. »

Il s’avança alors vers la porte du manoir, et tambourina contre celle-ci avec sa main droite, qui portait toujours le poing américain…

_________________



~~~~ Convoc-Nature des quatres élèments ~~~~
~~~~ Chef des Ellipsis ~~~~
~~~~ Admin ~~~~
avatar
Alek Murphy
Admin - Chef des Ellipsis


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Convoc-Nature des 4 éléments.
Âge: 34 ans
Emploi: Directeur du Mid'Night et du Socute.

Voir le profil de l'utilisateur http://tyral.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 30.06.08 19:50

Amosis se sentait très mal. La transformation l'avait considérablement affaibli. Il n'avit pas l'habitude. Et lors du laps de temps où il n'était qu'un félin il a pu faire des choses qu'il n'aurait jamais pu auparavant. Les conséquences sur son anatomie devrait être considérable. Et elle l'était.

"Mes officiers! Rejoignez-moi je vous prit..."

Il parlait difficilement, mais cela n'altérait en rien sa crédibilité. Tous obéir et formèrent un cercle autour de lui.

"Vous savez que les inquisiteurs on réussi à assassiner le chef des corrompus. Nous, défenseurs, nous qui nous sommes donnés tant de mal pour défendre notre ville, n'allons pas leur laisser la gloire de la victoire. Si la ville est libérée, rappelez vous de ce que nous avons faits. Nous étions défenseurs bien avant que les corrompus ne soit ce qu'ils sont. Nous sept, nous sommes restés pour défendre notre cause. Nous avons su nous servir de l'armée tralienne. Nous saurons nous servir de l'inquisition. Retournez auprès de vos hommes ! Lancez un assaut destructifs ! Libérez la ville! Et retournez à vos foyers ! Vous en avez déjà fait assez, mais ce n'est pas fini. La victoire est proche, l'aéroport a été prit, leur chef est mort. Les inquisiteurs ont agis, les tyraliens ont agis, les défenseurs ont agis. Désormais il faut mettre fin à cette guerre, et nous en sommes capable. Battez-vous, pour la gloire et l'honneur !!!"

Amosis n'avait cessé d'aller en intensifiant. Son discours avait été entendu de tous ses généraux. Ceux-ci partirent sans hésitaton vers ce qui allait être une belle victoire.

Toutefois, Emelinda se retourna, constant qu'Amosis ne suivait pas.


"Tu ne viens pas ? Tes soldats ont besoin de ton soutien...
-Je doit voire e qui se passe à ce fameux manoir..."

Emelinda repartit, les yeux larmoyants. Amosis ne voulait pas laisser transparaître son chagrin. Pas maintenant.

Il entama sa course vers le manoir, sachant pertinement qu'il y retrouverait ses ellipsis préféré.

Une jeep jaillit rapidement d'un coin de rue, percutant un Amosis essouflé. Celui-ci fut projeté à un bon mètre d'altitude. Il tourna sur lui-même, se voyant comme au ralenti. Au moment de l'impact contre le sol, il se retourna et se retrouvant à quatre pattes sur le sol. Ses pupilles s'étaient affinées de hauteur, à l'image de celles d'un félin. Triste coïncidence. Des poils roux poussèrent sur ses bras et ses jambes, le recouvrant d'un duvet soyeux. A l'intérieur de son corps, ses organes hurlaient, son coeur tambourinait dans sa poitrine. Il pouvait analyser chaque détail de la rue, chaque son. Le conducteur de l'automobile avait fui en le voyant de la sorte. Le moteur vrombissant arrivait amplifié jusque dans ses tympans. La lumière était plus pénétrante encore. Il se mit à courir après des insectes, jusqu'à ce que l'intérieur de son corps aaccepte la métamorphose. C'était le passage douloureux. Amosis se retouranit sur le sol, hurlant jusqu'à l'épuisement.

Puis c'était terminé. La petite masse de poil roux se releva. Malgré la souffrance endurait, Amosis retrouva peu à peu son énergie. Il savait que les transformations inhabituelles avaient quelques effets secondaires. Mais en moins de deux jours, il aura reprit sa forme humaine, complète, et il n'y aurait plus de "rechute".

Il lui fallait constater le combat des ellipsis, s'assurait que Meggan, Febay et Jeff allaient bien. Il courut, beucoup plus vite et plus agilement qu'à l'accoutumé. En peu de tmps il était arrivé, il eut le temps de voir la fin d'un combat. Il reconnut dans le nuage de poussière Alek Murphy. Amosis avait beaucoup d'estime pour lui mlgré son allégeance. Il avait eu de nombreuses fois l'occasion de le rencontrer. Lui présent il n'avait plus de soucis à se faire quand à la sécurité des ellipsis.

Il voulut repartir lorsque on regard fut attiré par une femme qui hurlait alors que deux hommes la maintenaient fermement pour l'empécher de rejoindre le combat. La femme se transforma soudain en une grande autruche, qui eut pour effet de repousser les hommes. Amosis, poussé par un esprit primitif génré par son côté félin, se mit à courir contre son gré vers le volatile. Celle-ci fut plus vive et eut le temps de prendre ses jambes à son cou. Les deux animaux se poursuivant offraient un spectacle désolant à une foule de soldats attristés par la guerre.


Dernière édition par Amosis Opilion le 30.06.08 20:37, édité 1 fois

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Ursula Cruela Mochtapv le 30.06.08 20:23

Ursula était enragé. Elle était maintenu brutalement par deux policiers. Ils ne réalisaient pas encore que leur vie venait de se terminer à l'instant, qu'ils allaient être envoyés en moins de trois jours dans un camp de concentration vietnamien, sans pouvoir laisser aucune nouvelle à leur famille respective, sans que l'on puisse se rappeler de leur identité, sans que l'on puisse se souvenir de leur existence. Ils allaient devenir deux esclaves parmis tant d'autres.

Ursula leur avait laissé au moins trente secodes pour réaliser qu'ils la maintenaient elle, Ursula Mochtapv. Elle ne voulait pas perdre de temps à les menacer, elle leur laisserai la surprise du châtiment, car pendant ce temps elle ne pouvait qu'observer impuissante un Alek Murphy combattant. il n'avait pas perdu de sa puissance, loin de là, il était terrifiant. Les cerbers tués par sa main affichaient tous un regard affolé sur leur visage assoifés de sang. C'en était trop, elle se métamorphosa soudainement, l'ampleur qu'elle venait de prendre les força à lacher prise. Elle déploya ses ailes en criant pour les repousser de plus bel orsqu'elle vu au loin un chat courir vers elle. Sans hésittion elle se mit à fuir. Le chat courait vite, et il ne lachait pas la cadence. Elle allait se faire dévorer.

Les deux animaux coururent de la sorte dans une bonne partie de la ville, jusqu'à ce qu'Ursula se décide à reprendre sa forme humaine. Amosis sauta sur sa proie lors de la transformation. Un bras frêle passait de long en large dans sa gueule ouverte. L'aile qu'il ciblait était beacoup moins apétissante. Il rouvrit ses crocs et repartit rapidement pour ne pas subir la vengeance d'Ursula.
avatar
Ursula Cruela Mochtapv
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Change-forme
Âge: 43 ans
Emploi: Sert à rien.

Voir le profil de l'utilisateur http://tribouilloyterminales.over-blog.com/article-22985972.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Febay Karston le 30.06.08 23:26

Febay se reprit bien vite. Ce n'était pas le moment de compter ses malheurs. Ils étaient en guerre. Et la guerre ne laissait pas de place à ses sentiments.

Il entendit un bruit de verre brisé dans la bibliothèque et s'y rendit. Un homme Cerber tenait de passer par la fenêtre. Il rechargea son revolver et lui vida son chargeur dans la tête, avant d'y remettre des balles. Il avait besoin de se défouler. Le Cerber tomba dans la rue avant de Febay n'aie eu le temps de faire quoi que ce soit. Febay entendit d'autres Cerber hurler, et une tête qu'il avait cru voir apparaître à la fenêtre disparu. L'Ellipsis fut surpris que ces démons de l'Inquisition ne tentent rien de plus contre eux. Il s'approcha lentement de la fenêtre. Si lentement et avec tant de prudence que lorsqu'il arriva, il ne put que contempler les cadavres. Febay réprima un frisson. Il y avait eu tant de morts... Lui même avait causé la mort de nombreux Cerber, et même d'Ellipsis corrompus... Il s'en voulait... Mais c'était la seule solution pour sauver de trop nombreuses vies d'innocents... Il le fallait.

Plusieurs coups frappèrent à la porte du salon. Ils s'y rendirent tous, surpris que les Cerber fassent quelque chose du genre. Febay tira de loin sur le loquet pour ouvrir la porte, faisant signe à ses compagnons de se préparer à tirer. Il avait besoin de se défouler.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit Alek se profiler dans le cadre de la porte ! Il dit à tout les Ellipsis présent dans le hall d'entrée de venir dans le manoir et de fermer rapidement la porte. Une fois ceci fait, il s'expliqua :


« Les Cerbers avaient répandu du gaz toxique ici ! C'est pour ça qu'ils n'osaient plus rentrer, ou faisaient simplement des allers retours en se bloquant la respiration pour venir défoncer la porte. Dieu soit loué, ils n'ont pas eu le temps de réussir, et vous êtes arrivés ! J'espère que vous n'avez pas inhalé trop de gaz, mais ça devrait aller, vous n'avez pas attendu longtemps, et il s'est déjà bien dissipé depuis tout à l'heure. »

Sur ce, il y eu quelques accolades, quelques remerciements, puis ils se décidèrent à partir, ils avaient passé trop de temps ici.

Lorsqu'ils sortirent, ils virent beaucoup d'Ellipsis rassemblés devant le manoir qui les acclamaient. Febay, surpris, questionna Alek du regard qui leur avoua avoir fait une petite démonstration de ses forces avant d'entrer dans le manoir. Les Ellipsis présents dans les immeubles voisins avaient du le voir et le reconnaître. Ils n'avaient à présent plus qu'à trouver un véhicule et partir d'ici.


Dernière édition par Febay Karston le 01.07.08 15:13, édité 1 fois
avatar
Febay Karston
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Résistance aux chocs brutaux.
Âge: 29
Emploi: Cerber.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 01.07.08 0:18

Le siège des cerbers n’avait finalement pas tenu longtemps, grâce à l’aide d’Alek et de sa troupe d’Ellipsis. Après les retrouvailles et les rapports, la nouvelle troupe d’Ellipsis se mit d’accord pour rentrer à la maison. Alek fit monter dans son avion discret, les plus faibles et les blessés. Le reste du bataillon devrait trouver un autre moyen de transport.

La troupe marchait sans grand danger, les batailles avaient presque toute cessé, et le bataillon ainsi formé, comptait suffisamment d’homme, pour effrayer les plus téméraires des derniers guerriers encore debout. À l’avant de ce cortège, marchait Alek, qui fut interpellé par Febay et Jeff :

« - Alek, on a un truc à te demander, dit Jeff, Febay et moi on s’est mis d’accord, et une fois rentré on veut faire partit de ceux qui seront chargé de retrouver Meggan.
- OK, je comptais de toute façon vous le proposer, vous êtes ceux qui en savent le plus. »


Les deux Ellipsis rassuré reprirent la marche normalement. Un petit groupe de trois Ellipsis s’approchèrent à leur tour d’Alek. Ils avaient apparemment une idée pour trouver des véhicules de transport de troupe. Ces trois Ellipsis avaient été contrôlé par un mange-songe corrompu. Leur troupe comptait uniquement des Ellipsis et des Cerber contrôlé, et lorsque le mange-songe s’était fait descendre par un hélico, les membres de cette troupe s’étaient battus entre eux. Ils avaient été les seuls survivants, et s’était ensuite caché dans un bâtiment jusqu’à l’arrivé d’Alek. Ils avaient abandonné tout leur matériel militaire, ainsi que les véhicules qui les avaient menés ici.

L’armée Ellipsis retrouva ses véhicules là où ils avaient été laissés. Ils étaient stationnés un peu à l’écart de la guerre, ce qui leurs avaient permis de rester en bonne état. Après un rapide contrôle de sureté, les Ellipsis grimpèrent dans ces véhicules. Cette caravane de transporteur se mit en marche, et arriva rapidement à la frontière qui n’‘était plus gardé que par quelque cadavre qui jonchait encore le sol.

La frontière passée, les Ellipsis étaient maintenant en terre de paix. D’un commun accord, les Ellipsis se séparèrent pour ne pas attirer l’attention, et les transports de troupe furent abandonnés. La guerre était terminé, mais beaucoup n’avait put en sortir vivant. C’est avec cette pensée en tête, que Jeff et tous les autres Ellipsis rentrèrent enfin chez eux.



[ Bon cette fois je pense qu’on peut le dire… FIN ]
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les corrompus [suite de l'escorte] [Terminé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Seedorp :: L'aéroport

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum