Près du lac... [Terminé]

 :: Alfag :: Le lac

Aller en bas

Près du lac... [Terminé]

Message  Febay Karston le 28.08.08 13:10

[Écoutez l'une et mettez l'autre quand la première est terminée Wink]


Des chaussures de cuir qui s'enfoncent doucement dans la terre molle. Des feuilles mortes qui craquent légèrement sous les pas d'un homme, minuscule cris d'agonie dans un océan de calme. Des brins d'herbe, fraîche, verte, se ployant sous des semelles noires.

Des branches, des feuilles de tout les tons, de toutes les couleurs, reflétant une beauté mal dissimulée. Des petits fruits rouges souriant au visage du passant, alors que celui-ci tente de se dépêtrer des ronces qui les accompagnent.

Febay arriva enfin près du lac, au cœur de la forêt d'Alfag, il avait besoin de se reposer, et de réfléchir.. Le trajet jusqu'à cet endroit était long, éprouvant, difficile presque, mais le résultat le valait largement. Il s'assit là, dans l'herbe frâiche, tendre et mouillée, et retira ses chaussures, qu'il posa à ses côtés. Il trempa ensuite ses pieds dans l'eau, les laissa se reposer et calmer seuls leur douleur dans l'eau si froide que douce. Des ondulations se formèrent autour d'eux, scintillantes dans le soleil couchant. Le soleil... Il commençait à peine à rougeoyer, il allait atteindre l'horizon dans un moment, se couchant entre deux immeubles, mais ce n'était pas encore le cas. Il trônait là, aussi tranquille que fier, au milieu des quelques nuages, dont le nombre ne suffisait pas à gâcher le bleu céleste.

La lumière se reflétait sur les nombreuses vitres des immeubles de Tyral s'élevant partout autour de la forêt. Le plus magnifique restait l'endroit où se couchait l'astre du jour. Là, entre les deux immeubles, d'innombrables reflets se renvoyaient la lueur orangée du soleil couchant, à chaque fois plus floue, vague et nébuleuse, se fondant ensuite dans les feuilles vertes ou dorées des arbres qui annonçaient déjà le retours de l'automne, et les englobant dans un sublime halo de lumière.

La ville entière s'apprêtait à entrer dans la nuit. Déjà, Febay pouvait voir une nacelle descendre d'un immeuble, imaginant aisément la fatigue des laveurs de carreaux qui retournaient enfin à leur foyer. Quelques spots de bars et de boites de nuit commençaient à s'allumer, étalant fièrement leur enseigne colorée. Pour ceux-là, la nuit n'avait pas encore commencé, mais elle n'allait pas tarder à tomber, et elle s'annonçait encore bien longue.

La lune commençait à percer dans l'azur, un peu plus haut sur la droite. Annonçant son retours pour une autre nuit, et bientôt rejointe par de nombreuses constellations d'étoiles. Febay sourit, il se sentait bien.

Le soleil passa peu à peu derrière un nuage et l'ombre se fit, décevante après le spectacle auquel Febay avait assisté.

Soudain, quelque chose bougea dans les fourrés derrière lui. Il était sûr d'avoir entendu des bruits. Curieux et méfiant, il se retourna et s'y rendit à pas feutrés, écartant avec son couteau les branchages pour voir ce qui se trouvait derrière. Il ne trouva cependant rien, à part une canette de bière vide, un paquet de chips éventrés sur le sol, et une boite de préservatifs à moitié ouverte, reposant là depuis des lustres. Febay détourna les yeux.

« Cette vue est sublime.. N'est-ce pas ? »

Febay fit volte face. Il vit alors celui qui avait parlé. Un homme de faible carrure, fin, et plutôt grand. Il était debout, face au lac, les bras légèrement écartés de chaque côtés de lui, et il regardait le soleil en face. Celui-ci était sortit de derrière son nuage et semblait brûler plus fortement encore. L'herbe elle-même semblait plus verte sous les pieds de cet homme étrange..

***


Mistral ferma les yeux, et laissa encore un instant le soleil lui brûler les paupières. Il trouvait cette douce chaleur agréable et plaisante. Le soleil, force puissante et stable, lente et efficace. Le soleil, astre parmi les astres, indomptable, invincible.

***


Febay était sidéré de voir comment Jeff était beau, fort, intelligent, surpuissant et qu'il avait une magnifique voie dans son micro TS. Euh non... Pardon... Le narrateur qui s'emballe, excusez-le. Febay était sidéré de voir cet homme apparaitre comme de nulle part, sans un bruit, là, en pleine lumière.

« Qu... Qui êtes-vous ? Et que faites-vous là ? »

L'homme tourna la tête sur la gauche, à 90°, regardant Febay du coin de l'oeil, et parla comme s'il faisait une simple constatation.

« Oh.. En effet, excusez-moi, je ne me suis même pas présenté ! Quel piètre gentleman je fais ! »

L'homme se retourna et courut légèrement et gaiement jusqu'à Febay. Ce dernier sentit comme une brise soulever sa main, que l'autre homme saisit, tout naturellement. C'était comme si le vent tout entier avait décidé qu'il se serrent la main. Les lèvres de l'homme se mirent alors à bouger et son visage extrêmement expressif se mit en même temps en mouvement. On pouvait lire sur ses traits toute sa joie, sa gaieté et son innocence. Febay se rendit enfin compte qu'il parlait, et décida de décrypter ses quelques mots.

« Bonsoir à vous, mon ami ! Je m'appelle Nacito Tolyn Palors, mais je vous en prie, appelez-moi Mistral ! dit-il en faisait une véritable parodie de révérence. Et je suis là pour la même raison que vous ! Pour admirer ce magnifique paysage ! »

Febay cligna des yeux.

Une fois.

Deux fois.

Trois fois.

Il était toujours là.


« Je vous vois bien surpris de me trouver là ! Mais vous savez, je n'y ai pas toujours résidé ! Dit-il en s'écartant à nouveau de Febay, ne tenant manifestement pas en place. Autrefois, je résidais en antarctique, après que l'Inquisition m'y ai envoyé, car il semblait que je modifiait involontairement beaucoup trop leur météo. J'étais imprévisible, comprenez-vous.. Et.. Oh, bien sûr, je le suis encore ! Et comme le temps n'arrête pas de changer selon mes humeurs, les gars de la météo s'arrachaient les cheveux ! Oh.. Que c'était drôle... »

Il s'était assis au bord de l'eau, souriant et repensant en secouant la tête à cette époque. Il se retourna, sauta sur ses pieds, et s'approcha d'un arbre. Une grosse branche de celui-ci sembla s'abaisser jusqu'au sol pour lui permettre de monter. Ce qu'il fit, en équilibre sur cette branche. Et il continua un peu à grimper, les branches s'arrangeant pour lui faciliter la tâche, tandis que lui ne semblait même pas s'en rendre compte, où y être très bien habitué.

« Mais bon, il semblerait que j'ai amené trop de soleil et de verdure là où la glace règne en maître, alors un iceberg s'est décroché et a vogué au loin avec moi à trônant sur son sommet. Un bateau français m'a finalement recueillit en pleine mer du pacifique, et ironie du sort, ils m'ont ramené ici lors de leur escale. Et depuis, je reste dans cette forêt, tranquillement, ne sortant que pour aller chercher à manger. »

Febay commençait à comprendre le parcours de cet homme, qui le lui livrait sans même que Febay n'ai eu à demander quoi que ce soit. Ni Ellipsis, ni Cerber, mais modifié tout de même. Il lui posa malgré tout une question supplémentaire à laquelle il aurait aimé une réponse claire... Et il l'obtint :

« Et... Vous n'avez jamais pensé à vous venger de l'Inquisition, pour ce qu'elle vous a fais ? »

Mistral le regarda bizarrement, comme s'il ne comprenait pas vraiment la question. Enfin, il répondit :

« Vous savez.. L'Inquisition m'a modifié à l'âge de sept ans... A l'époque, j'avais déjà perdu ma mère, qui est mort en me mettant au monde, et mon père était mort de la tuberculose. Je vivais au jour le jour, volant ce que je pouvais dans les rues de Tyral... J'étais malade la plupart du temps, j'avais froid, et beaucoup de gens me battaient à cause de mes vols... Mais je n'avais pas le choix, vous comprenez ? »

Mistral leva les yeux vers Febay. Il avait parlé et regardant le sol en contre-bas, loin sous ses pieds. Le ciel s'était alors grandement assombris, et de nuages noirs pointaient dans le ciel. Quelques gouttes d'eau de pluie commencèrent à tomber. Et febay ne put savoir si c'est la pluie qui mouillait les joues du jeune homme, ou ses larmes.

« Mais pensons à autre choses qu'à ces jours funestes ! »

La pluie s'arrêta, et le ciel s'éclaircit peu à peu. Febay était sidéré par l'étendu des pouvoirs de cet homme, quoi qu'il n'était pas encore sûr que ce ne soit pas simplement et purement le fruit du hasard.

« Vous savez, l'Inquisition m'a alors recueillit et soigné. Puis elle m'a administré quelques pouvoirs. Depuis, la vie me semble plus belle, chaque élément de la nature semble couler autour de moi comme si je faisait partie d'elle, et qu'elle faisait partie de moi. C'est plus beau que jamais... Oh oui... »

Il sourit, et, comme pour le conforter dans ses dires, le soleil sortit de derrière un nuage, formant un exceptionnel couché de soleil, car il venait d'atteindre l'horizon de la mer, que l'on voyait au loin, sa lueur orangée se reflétant sur toute chose et brillant de mille feu, faisant brûler les nuages, l'eau, les vitres. En plus de cela, un arc-en ciel venait d'apparaître dans le ciel. Le plus beau que Febay n'ai jamais vu. Il illuminait le ciel orangé de toutes ses sublimes couleurs.

Febay resta longtemps ébahit par ce paysage de rêve. Il regarda ensuite Mistral, son visage souriant éclairé par la lueur du soleil. Cet homme là ne méritait pas d'être mêlé à une telle guerre, mais Febay était certain qu'il était en sécurité ici. C'était son domaine, et il saurait s'y défendre, même involontairement, si quelqu'un lui voulait du mal.

Il regarda de nouveau le couché de soleil.

Mais peut-on vouloir du mal à quelqu'un comme lui ?

Il s'assit et resta là un moment à réfléchir. Lorsqu'il tourna la tête pour voir Mistral, celui-ci n'était plus là. Était-ce simplement un rêve éveillé ? Febay sourit et tourna la tête, finissant de regarder ce coucher le soleil et restant assis là, réfléchissant à Mistral, au reste.
avatar
Febay Karston
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Résistance aux chocs brutaux.
Âge: 29
Emploi: Cerber.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Alfag :: Le lac

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum