La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

 :: Seedorp :: L'aéroport

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 28.08.08 14:19

« - Alors sa va être quoi cette dette ? »

Jeff était assis à l’arrière d’un vieux taxi qu’il commençait à bien connaître.

« - J’espère un truc moins… bizarres que la dernière fois !
-Ne t’inquiète pas, répondit le chauffeur, aujourd’hui on va faire du bricolage. Enfin aujourd’hui, disons les prochains jours.
-Prochains jours !
-Semaines…
-Plusieurs semaines !
-Oui y’a des risques, tu devrais demander des vacances à tes différents patrons. »

Dans un long soupir, l’Ellipsis, qui ne pouvait refuser, sortit son portable et commença à appeler ses différents employeurs.

La voiture continuait sa route vers Seedorp pendant que l’Ellipsis prenait des vacances. Aucun de ses patrons, habitués à ses horaires étranges, ne posa de problème. Mais il en restait un que Jeff redoutait d’appeler, Alek Murphy. En effet il n’avait pas vraiment était très présent pour les Ellipsis ces dernier temps, et demander de n’avoir aucune mission pendant plusieurs semaines lui semblait difficile.

Après quelques minutes pendant lesquels Jeff cherchait une excuse à donner, ne pouvant dire la vérité, il se décida à appeler.

« -Votre correspondant ‘‘Alek Murphy’’ n’est pas disponible pour le moment… »

*YES !! Le répondeur !*

« -Salut Alek, c’est Jeff. Alors je t’appelais pour te dire que je vais être super indisponible pendant quelques semaines, donc je pourrais faire aucune missions. Oh j’oubliais, tu peux m’appeler qu’en cas d’extrême urgence, je vais être difficilement joignable. Ben voila à plus ! »

Jeff éteignit son téléphone, et le rangea au fond de sa poche. La voiture avait maintenant atteint la périphérie de Seedorp, le chauffeur décida enfin d’expliquer son travail à Jeff.

« - La reconstruction, voila où on en est. C’est surement pire que la guerre elle-même… Tout les bâtiments endommagés sont finalement rasés et reconstruit. Une ‘‘bonne chose’’, comme disent les médias, mais seulement en apparence. Les chantiers sont dirigés par des mafieux en tout genre, t’as déjà rencontré Sloan il me semble ? Il est le parfaite exemple de ce qui se passe ici. Les bâtiments qui autrefois abritait de nombreuses familles, les lotissements qui parcouraient la sortie de la ville, tout est rasé et remplacé par des palaces, des casinos et des villas de milliardaire. Il y a moins du tiers des bâtiments d’habitations qui sont recréé. La périphérie est la première touchée par ce fléau, car c’est la seul partit visible depuis les autres villes, où les gens ne veulent plus voire ce ‘‘triste spectacle’’. Les autres habitant de Tyral voit une ville de Seedorp grande et belle, où les problèmes ont était réglé. Mais en réalité, sa va de plus en plus mal. À cause de cette reconstruction pourrie de plus en plus de gens se retrouve sans logement, et les « association » comme la mienne se voit obligé de recueillir de plus en plus de famille.

-Je sais déjà tout sa, répondit l’Ellipsis, je passe beaucoup de temps à Seedorp maintenant. Où veux-tu en venir ?

-Notre QG, là où on accueil tout les réfugiés, fait partit du prochain « plan de reconstruction ». Dans moins de deux semaines, tout va être rasé. »

La surprise de cette annonce fit monter la colère chez l’Ellipsis qui était déjà en train de réfléchir à quelles personnes il faudrait qu’il aille « rendre visite » pour empêcher sa.

« -Je sais déjà à quoi tu pense, dit l’Haïtien, mais aucun cassage de gueule ne fera quelque chose, la machine est lancé, et rien ne pourra l’arrêter. Par contre, nous on peut faire quelque chose, on va bouger.

-Bouger plusieurs centaine de personnes ! Et où tu vas trouver un refuge assez grand.

- On n’en trouvera pas, on va devoir le construire. Tu connais le groupe de défenseurs qui se fait appeler les Rois des Ruines™ ? Et tu connais leur QG ?

-J’en ai entendu parler, quatre immeubles couchés, quatre murs.

-On va donner dans le même genre. Je suis allé discuter avec leur chef Sylmar'Tighz. On a son soutient, mais il n’a plus de place chez lui, les réfugiés sont nombreux. Il va nous donner un coup de main pour la construction.

-Tu veux donc emmener tout ce monde dans le cœur de Seedorp, là où la guerre ne s’est jamais arrêté, là où le champ de bataille est toujours présent, là où les collines de cadavres on brûlé, là où…

-… il y a assez de place pour tout le monde, là où la reconstruction ne se ferra pas avant des années, voire des décennies ! »

Jeff se résigna à débattre plus devant cet homme plein de détermination. C’était peut-être une bonne idée. La seule idée.

« -J’intervient comment moi ? Je veux bien aider, mais un Ellipsis au milieu de tout ces défenseurs… Tes hommes ne sont pas des idiots, mais les autres…

-C’est une chance pour toi de montrer que les modifiés ne se comportent pas tous comme des cerbers. »

Le taxi entra dans un petit parking souterrain, entré du QG de l’Haïtien. Les réfugiés pouvant aider à la construction montaient déjà dans toute sorte de véhicule, ambulance, taxi, bus, camionette, etc…


Dernière édition par Jeff Ollon le 30.08.08 11:56, édité 1 fois
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 30.08.08 11:56

Jeff descendit du taxi et se retourna vers l’Haïtien qui l’interpellait par la fenêtre de sa voiture.

« - Je ramène toute les personnes digne de confiance, en attendant rend toi utile. Au fait je passe par Alfag, tu veux que je te ramène des affaires ? »

L’Ellipsis expliqua rapidement au chauffeur où trouver ce dont il avait besoin, puis il se dirigea vers la camionnette la plus proche pour aider à charger les lourdes caisses de matériels.

Un défenseur au visage souriant, qui aidait au même endroit que Jeff, lui adressa quelques mots :

« - Alfag, hein ! C’est un joli coin.
-Oui un endroit plutôt tranquille en plus.
-Tranquille, si on veut, y’a quand même une grosse activité de ces enfoirés de modifiés. Certains disent même que y’a un QG secret qui appartient à l’autre secte là-bas.
-L’autre secte ?
-Les Ellipsis ! Putain mais tu sors d’où ?!, dit-il dans un fou rire, Mais enfin j’y croit pas trop, et en même temps je m’en fou, tant qu’il vienne pas chez nous ! À Seedorp ! »

La conversation avait fait réfléchir Jeff, il décida, comme il l’avait prévu, de cacher son pouvoir. Les deux hommes avaient finit de chargé le véhicule quand le défenseur reprit.

« -J’en ai presque oublié de me présenter ! Mike, Mike Davis.
-Jeff Ollon. Dis moi, je viens juste d’arriver tu sais où je peux aider ?
-Tient un nouveau qui veut déjà aider ! Y’aura toujours du travail pour toi ici. Et encore t’es pas sur le chantier ! T’aurais vu ce boulot pour faire tomber les murailles.
-Vous avez déjà fais tomber les immeubles ! Je pensais pas que c’était commencé autant !
-Trois immeubles ! Un travail de titan ! Heureusement les bidules des Ruines ont de l’habitude dans ce genre de truc. On a fait sa hier en effectif réduit, et on attend de rentrer tout le matériel dans le carré intérieur pour faire tomber le quatrième mur. »

Près de quatre heures plus tard, tous les véhicules étaient chargés et prêt à partir. Tous attendaient le signal de l’Haïtien qui donnait les dernières consignes aux chauffeurs. Tous devaient prendre des itinéraires différents pour ne pas attirer l’attention.

Jeff monta à coté de l’Haïtien, toujours chauffeur de son vieux taxi. Sur la plage arrière se trouvait Bunker, l’opérateur, il était chargé depuis longtemps déjà des communications. Il devait être encore plus aux aguets ce jours là, prêt à renseigner l’Haïtien du moindre problème. Il avait une oreillette Bluetooth, un portable dans chaque main et un ordinateur sur la banquette à côté de lui.

« - Tu m’avais pas dit que les travaux était déjà si avancé !
-Il n’y a que quelque mur, on a encore tout à aménager. Au fait tes affaires sont dans un sac de sport dans la malle.
-Tu veux aménager comment là dedans ?
-On a réfléchit à sa avec Sylmar'Tighz, son groupe à pas mal d’expérience dans la vie de tout les jours parmi les ruines. Et puis, on à encore plus de réfugié qu’eux. On peut pas donner des conditions de vie de soldat à des familles de réfugiés. Il va falloir aménager de véritable petit appartement, un système de sécurité, des couloirs d’évacuations. Et puis aussi créer une ‘‘zone jardin’’ pour les cultures, on ne pourra pas tout acheter. Au moins Les Rois Des Ruines™ nous on trouvé le site parfait ! Une arrivé d’eau potable abondante, une connexion électrique encore utilisable, et la cerise sur le gâteau, une pièce souterraine avec quelques tunnels. Apparemment lorsqu’ils ont construit leur QG, il hésitait avec le lieu qu’ils nous ont donné, mais avait finalement choisi leur position actuelle plus proche des réserves d’armes.

Le chauffeur du taxi fit retentir son klaxon de deux coups rapide, les portes du garage s’ouvrirent, et les véhicules sortirent les un après les autres, prenant chacun des directions différentes.


Dernière édition par Jeff Ollon le 01.09.08 2:19, édité 1 fois
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 01.09.08 2:18

Tous les véhicules avaient rejoint la cour intérieure lorsque le chef des Roi des Ruines™ donna le signal à ses hommes. Un quatrième immeuble tomba dans un fracas de verre, de métal et de béton. La position parfaite qu’il avait pris, refermant le carré, démontrait le grand talent des Roi des Ruines™. Ayant terminé le service qu’ils avaient offert, les hommes mené par Sylmar'Tighz repartirent dans leur chasse habituel.

Tous les défenseurs au service de l’Haïtien et tous les réfugiés capables de travailler furent répartit dans différents groupes, de manière à ceux que tous se fasse en même temps et que, grâce à un système de roulement, les travaux ne s’arrête jamais. Jeff prit rapidement ses marques dans l’aménagement des ‘‘appartements’’, il avait appris ce travail avec son père et en avait profité pour travailler sur des chantiers pendant ses vacances d’été lorsqu’il été étudiant.

Pendant plusieurs semaines, il ne fit que couler du béton, renforcer des murs et des plafonds, raccorder l’eau et l’électricité. Les réfugiés étaient logés au fur et à mesure des travaux, les familles avec enfant en bas âge en priorité. La petite communauté commença à fonctionner ‘‘normalement’’, chacun ayant son rôle à jouer. Et finalement, au bout d’un mois et demi, grâce au travail acharné des défenseurs et réfugiés, toute la partie habitation du refuge était terminé.

« - Bonjours Seedorp !!!!!!!!!!!!!!!!!!! La voie de l’Haïtien avait résonné dans tout le refuge grâce à un micro emprunté à Bunker.
-Yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, La foule répondit à l’appel de son chef.
-J’ai le bonheur de vous annoncer que les travaux avance encore plus vite que prévu. Toutes les familles sont aujourd’hui logées ! Les premières récoltes sont prévues pour le moi prochain. Le ravitaillement a eu lieu sans encombre, et les travaux pour la sécurité vont commencer demain. »

Chaque exclamation du leader était accompagnée d’un cri de la foule, enthousiasmé par tant de bonne nouvelle après les dernières semaines qui avait était si dur.

« -Dernière chose, certaine personne mon conseillé de trouver un nom pour notre « organisation ». Alors j’y ai réfléchie, et à partir de maintenant notre groupe sera connu sous le nom de : Exode ! »

Les acclamations de le foule se fut plus intense encore, devant ce nom les rassemblant tous derrière une même bannière, une même idée et un même passé. L’Exode représentait parfaitement le choix qu’ils venaient tous de faire.

Jeff venait juste de se réveiller, il avait travaillé toute la nuit et profité de son tour de pause pour dormir. L’Ellipsis regarda sa montre, il lui restait encore plusieurs heures avant son prochain service. Il décida tout de même de se lever, et il se dirigea vers la petite salle de bain de l’appartement qu’il partageait avec d’autres personnes seulement de passage dans le refuge de l’Exode. Après une toilette rapide, il entendit frapper à la porte. Jeff fut heureux de retrouver Mike Davis, le défenseur avec lequel il avait le plus lié de lien depuis le départ pour le refuge.

« -Salut Jeff, on se lance dans une petite ‘‘mission de récupération’’, sa te tente ?
-C’est quoi ces missions ?
-Ben… on fait le tour des immeubles ravagés, et on récupère ce qui peut l’être. »

L’Ellipsis accepta l’invitation, et les deux hommes partirent, accompagné de trois autres membres de l’Exode, vers des immeubles situés à un bon kilomètre du refuge. La première heure de fouille ne donna rien, ils n’étaient certainement pas les premiers à passer ces bâtiments au peigne fin.
Le groupe s’était séparé pour couvrir plus de terrain, Mike et Jeff s’occupait d’un premier immeuble, et les trois autres, d’un second. Jeff commençait à désespérer de trouver quelque chose, lorsqu’il entendit crier son camarade :

« -BINGO !! »

L’Ellipsis couru retrouver Mike, accroupi devant un petit coffre fort incrusté dans le mur.

« -Apparemment ceux qui sont passé avant nous on essayé de l’ouvrir, mais n’on pas réussi. Par contre moi j’ai ce qu’il faut. » Dit Mike, un sourire aux lèvres, lorsqu’il sortit une petite dose d’une pate explosive, s’apparentant au C4, mais nettement moins puissante.

L’homme apposa son explosif sur la porte du coffre, et termina en fixant un détonateur électrique qu’il régla sur 35 secondes. Les deux coéquipiers allèrent s’abriter derrière un mur voisin en attendant l’explosion. Mais ce qu’ils ne savaient pas encore, s’est que si la précédente équipe n’avait pas fait sauter la porte du coffre, ce n’était pas par manque d’explosif, mais car le coffre était encastré juste à coté d’une conduite de gaz, dans laquelle il restait encore un peu de butane.

L’explosion fit bien plus de dégât que prévu. Un mur entier s’écrasa, bloquant ainsi l’accès aux escaliers, seul issue empruntable par les deux hommes. Les flammes prirent également rapidement dans les décombre, obligeant les deux amis à agir vite.

Mike était affolé et perdu, mais Jeff avait une solution. Une solution qu’il avait déjà trop souvent utilisé. Une solution qui ruinerait à jamais sa couverture. Une solution qui, et c’est ce que l’Ellipsis redoutait le plus, lui attirerait toute la haine de Mike.

« - Regarde par la fenêtre ! cria Jeff
-Y’a rien, aucune issue, on est trop haut ! » Répondit le défenseur penché par-dessus le rebord de la fenêtre.

Jeff couru alors en direction de Mike, toujours penché à la fenêtre, il n’eut ainsi aucun mal à l’entrainer avec lui dans le vide.

La chute parut durer une éternité au défenseur qui ne comprenait pas ce qu’il se passait. L’Ellipsis lui, trop habitué, saisi Mike avec son bras gauche, et envoya de l’air s’écraser contre le sol avec son bras droit. Leur chute fut suffisamment ralentie pour ne pas se blesser. Jeff était assis sur le sol, il regardait les yeux haineux de Mike qui le fixait.

Les autres membres de l’expédition, attirée par le bruit, arrivèrent.

« -Mike, qu’est ce qui se passe ? Questionna l’un d’entre eux.
-Rrr… rien, debout, on rentre. » Finit par lâcher le défenseur.

Jeff se releva et suivi le petit groupe. Mike se retourna et parla à l’Ellipsis de manière à ce qu’il soit le seul à l’entendre.

« -Toi le cerber, on a à parler ! »
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 06.09.08 19:36

Jeff était debout entre Mike et l’Haïtien depuis près de 20 minutes. La discussion tournait autour du sort réservé à l’Ellipsis. Mike demandait le bannissement immédiat de Jeff, et juré qu’il demanderait bien pire s’il ne lui avait pas sauvé la vie.

« - Nous ne pouvons garder de cerber entre nos murs ! Criait Mike, Quoiqu’il fasse, se n’est pas un défenseur !
- Nous ne sommes pas des défenseurs ! hurla l’Haïtien encore plus fort. Nous sommes l’Exode !
- Quels différences!
- Les différences ! Rugit l’Haïtien, Nous nous ne sommes pas des idiots qui refuse de comprendre ! De comprendre qu’il y a une différence entre le modifié qui a tué ton frère, et celui qui est devant toi aujourd’hui ! »

Les yeux de Mike avaient pris une expression horrifiée après l’apparition, dans la discution, de son frère mort pendant la guerre de Seedorp. La colère, en lui, ne demandait qu’à exploser, mais il préféra partir en claquant la porte plutôt que de regretter les prochaines paroles. L’Ellipsis et le chef de l’Exode étaient maintenant seul dans la pièce. Jeff parla enfin.

« - Je vais aller le voire, on n’a pas le temps d’attendre que sa se tasse.
-OK, mais au cas où l’idée te traverserais l’esprit, ne part pas. »

Jeff sortit de la salle et se dépêcha de rattraper Mike.

« -Ecoute, je crois que c’est entre nous que sa doit se jouer.
-Lâche-moi ! Et retourne dans ton labo !
-Qu’est qu’il y a crétin ! Alors sa y est, je suis un modifié alors tu vas suivre comme un bon cerber les ordres de ton chef, Opilion… »

Qualifié cet ancien défenseur de cerber, avait été la pire insulte que Jeff avait pus proférer. Mais ce fut également suffisant pour réveiller Mike, l’obliger à agir.

« -Pour commencer blaireau, je n’obtenais pas mes ordres de cet idiot caractériel d’Opilion, mais bien d’au-dessus ! Ensuite si j’ai quitté les défenseurs c’est parce que j’ai compris les différences entre les modifiés, les mêmes différences qu’il y a entre les autres personnes, et c’est pour ca que j’ai rejoint le chauffeur de taxi ! Et c’est aussi pour sa qu’il reprend mes propres termes pour m’insulter !
-Alors où est le problème !
-Le problème ! Le problème c’est cette foutu mascarade que t’as mis au point avec l’Haïtien pour te faire passer pour quelqu’un de normal ! Je veux bien qu’au début tu pouvais craindre notre réaction, mais là sa fait plus d’un mois qu’on vit tous en communauté plus ou moins isolé ! Tu as fait tes preuves comme chacun d’entre nous, mais pourtant tu continue à nous cacher ton secret ! »

Mike avait raison, Jeff vivait ici depuis un mois. Il connaissait, au moins de vue, tous le monde, et tout le monde le connaissait. Il avait plus confiance dans les hommes de l’Exode, que dans certain Ellipsis. Et pourtant, il leur avait caché une si grande part de sa vie.

« -OK, c’est partit, dit l’Ellipsis, il doit être temps de lever le voile, d’enfin me présenter à l’Exode. »

Un sourire se dessina sur les lèvres de Mike, qui donna une tape amicale sur l’épaule de Jeff.

Une heure après, Jeff était assis au centre de la cour intérieur. Autour de lui s’était rassemblé la quasi-totalité de la communauté de l’Exode. L’Ellipsis commença alors son récit par la manière dont il avait était enlevé par l’Inquisition, et comment il s’était échappé avant de subir le lavage de cerveau. Puis il enchaina avec quelques informations sur les Ellipsis, qui s’acharnent pour faire tomber la vérité sur l’Inquisition. Ensuite il raconta son rôle dans la guerre de Seedorp, comment il avait neutralisé des mange-songes pour rendre la liberté à des soldats malgré-eux. La suite, ils la connaissaient, la reconstruction et l’Exode.

Malgré les appréhensions de Jeff, celui-ci fut forcé de constater que les membres de l’Exode continué à lui offrir leur confiance sans problème. De leur coté, les réfugiés et anciens défenseurs furent heureux de constater que certain modifié utilisé leur pouvoir pour faire le bien.

La vie repris finalement son cour normal dans le refuge de l’Exode. Jeff utilisait maintenant son pouvoir, sans crainte, pour aider ceux qui en avait besoin. Il reprit également sont entrainement normal, apprenant aussi aux combattants que portait l’Exode, qu’elle techniques adopter devant les pouvoirs les plus courant chez les cerbers.

Une semaine après le récit de Jeff, l’Haïtien vînt le trouver dans le petit appartement qui lui avait été donné.

« -Ta dette est définitivement payé, même plus, disons que je t’en dois une. Quand je t’ai demandé de venir, j’avais bien dans l’esprit que tu serves d’exemple pour prouver à l’Exode que les modifiés ne sont pas tous mauvais. Mais tu l’as fait bien plus vite que je n’osais l’espérer. Bon d’accord, ils ne sont pas encore prêt pour devenir allié avec un groupe d’Ellipsis, mais c’est déjà un début. Bon tous sa pour dire que tu peut partir quand tu veut, et revenir n’importe quand, cette appart est à toi.
-Merci, sa me touche, et je pense que je vais rester encore un peu. »

Un homme entra dans l’appartement pour parler à l’Haïtien.
« -Des personnes frappent à notre porte, il demande à te parler.
-D’accord j’arrive tout de suite, dit l’Haïtien avant de se retourner vers Jeff, Tu viens accueillirent avec moi ?
-OK. »


[HJ : Bon cette fois, c’est fini !^^ À vous de jouer! Soyez ceux qui frappent, où soyez en d’autre, à vous de voire ! ^^]
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 06.09.08 20:54

Amosis marchait tranquilement autour du "chantier", avec une irrésistible envie de détruire les hommes de la reconstruction, qui étaient sans conteste l'origine de son déplacement.

Depuis quelques mois, des nombres ahurissants de défenseurs passaient leur temps à sauver Seedorp. Amosis avait été de ceux-là depuis sa sortie de l'hôpital, le mois dernier, mais peu lui demandait de l'aide, concient qu'être sur le front à beugler les ordres était déjà en soi un travail conséquent. Il avait finit par abandonner l'idée, et aidait par d'autres procédés. Il avait été envoyé au poste d'ambassadeur des défenseurs pour le transfert de rapports et d'informations avec l'Exode.

De plus en plus de défenseurs se plaignaient de ses méthodes et de son côté adolescent émancipé avant l'âge. Personne ne pouvait encore prouver ses agissements extrémistes, mais beaucoup le soupçonnaient déjà de tels actes. Alexander löbner, le "nouveau défenseur", prit dès le début sous l'aile du super-héros, avait gagné en popularité. Et il n'était plus que le seul à accepter Amosis Opilion. Un bel effort, en soi.

Malgré cela, les hautes branches des défenseurs voyaient encore Amosis à travers ses actes, le savant par tout temps un cas spéciale. Il l'avait donc accepter en temps qu'ambassadeur. Mais bien avant sa sortie de l'hôpital, il y avait déjà cinqs personnes à ce poste, par soucis de prudence. Amosis était donc le sixième à arborait cette étiquette, et le fait qu'il y en est d'autres rassurait la populace inconfiante.

Ce jour-là, il avait été envoyé pour transmettre un nouveau rapport à l'Haïtien. En chemin, il tomba sur Mike, qui l'interpella.


"Hey Amo'... Devine quoi ? Tu passe encore pour notre boss... Et ça commence à me chauffer...
-Prends un mentos...
-Ah Ah Ah... Toujours aussi c*n... T'as intérêt à pas me faire ch*er, car même si t'as fait du bon boulot, faut que t'arrête de te faire passer pour le "grand gourou" de notre "secte primitive"...
-Ca doit venir de toi si elle est primitive..."

Il reprit sa route. Mike se mit en face et lui donna un coup d'épaule. Contre toute attente, il ne répondit pas. Il se savait beaucoup trop impulsif ces derniers temps, et il ne voulait pas que la disparition de défenseur n'entache un peu plus sa réputation.

Il arriva à la porte et frappa trois coups sec. Il n'avait plus qu'à attendre qu'on l'accueille.


***


La porte s'ouvrit. Deux hommes se tenaient dans l'encadrement, Amosis avait eu le temps de s'adosser à l'encoignure de manière très classe, comme d'habitude.

Il releva la tête lentement, et commença:


"Oh Monsieur Ollon ! C'est toujours un plaisir !"

Il s'inclina légèrement, un imperceptible sourire en coin. Il réorienta sa tête vers le second homme et dit:

"Hey l'Haïtien ! J'aurais du me douter que c'était lui le modifié... Faudra que t'explique à Lara Croft que j'ai pas QUE des mauvais goût en matière d'allié... Tiens v'là mon rapport, discutons-en à l'intérieur si tu veux bien, le seuil de cette porte va finir par me véxer..."

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 06.09.08 23:29

Les énormes vérins s’actionnaient pour entrouvrir la porte principale du refuge de l’Exode. Des combattants étaient postés derrière de lourde tourelle de défense, prêt à réagir contre toute menace éventuelle.
L’Haïtien était déjà placé face à la porte pour accueillir les visiteurs. Avant l’ouverture il dit quelques mots à l’Ellipsis debout à coté de lui :

« - C’est une délégation des Défenseurs, ils sont là pour négocier quelque chose, je ne sais pas quoi. Opilion est avec eux. »

*Opilion* Les paroles que Febay avait eu à son sujet revinrent à l’esprit de Jeff. *Je me suis trompé sur le compte d'Amosis. Tu avais bien raison depuis le début, ce n'est qu'un ennemi, un Défenseur, une raclure.*

« - Oh Monsieur Ollon ! C'est toujours un plaisir !
- Opilion, sortit de l’hôpital ? J’espère qu’ils vous y ont donné une carte fidélité. »

Le chef de l’Exode et l’Ellipsis avaient tout deux entendu certaine rumeur sur les ‘‘nouvelles méthodes’’ d’Amosis. Mais l’Exode ne pouvait rompre tout contact avec les défenseurs à cause des agissements d’un de leur membre, si important soit-il. Pourtant Jeff ne cessé de penser que si Amosis s’était arrangé pour être ambassadeur, il devait avoir une idée dans la tête. Le manieur de vent se rappelait aussi des combats qu’ils avaient menés cote à cote, et qu’il aurait préféré retrouver ce ‘‘frère d’arme’’ dans un autre lieu et dans d’autres circonstances.

« Hey l'Haïtien ! J'aurais du me douter que c'était lui le modifié... Faudra que t'explique à Lara Croft que j'ai pas QUE des mauvais goût en matière d'allié... Tiens v'là mon rapport, discutons-en à l'intérieur si tu veux bien, le seuil de cette porte va finir par me vexer... »

Après les civilités d’usage, le cortège se dirigea vers une salle de réunion aménagé près du bureau de l’Haïtien. Sur le trajet, de nombreux anciens défenseurs regardèrent avec méfiance Amosis et sa troupe hétéroclite.
Il ne fut que peu de temps pour rejoindre la salle ovale, où la petite assemblé s’asseya autour d’une grande table fabriqué avec des éléments récupérés dans les ruines alentour. L’haïtien qui présidait, parla en premier :

« - Bon alors c’est quoi ce rapport, qu’est-ce qui vous amène ? »
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 07.09.08 1:47

Amosis se sentait scruté de tout les côtés. Sa réputation le précédait. Il était encore loin d'être vu comme un ennemi, mais tous gardaient soigneusement leurs distances.

Sans se soucier de quoi que ce soit, il se mit à parler en temps que défenseur et citoyen de Seedorp.


"Les maitres des ruines vont subir une attaque massive dans moins de 5 heures..."

Toute l'assemblée le fixa d'un regard interrogateur.

"Comme vous le savez, le groupe de terroriste qui a assiéger la ville en se servant de mange-songe pour corrompre des modifiés a été mis à bas. Son chef, Helian Ponak, a été mis à bas. Mais un nombre grandissant de personnes assoiffés de richesse se sert de la vulnérabilité de la ville pour en faire une zone touristique internationale. Jusque là rien de nouveau. Mais les victorieux, soit les maitres des ruines, les défenseurs et l'Exode, leur posent problème. Ils sont tombés d'accord sur une même idée. Ne laisser aucun résistants en vie. Et pour cela, ils font déportés en ce moment même des manges songes avec une escorte pour chacun d'eux. Des centaines de modifiés libérés sont à l'instant même en train de reperdre le contrôle d'eux-même. Les maitres des ruines sont la première cible, mais ils en viendront inévitablement aux défenseurs, et à l'Exode. Tout cela est écrit dans ce rapport, écrit de plusieurs mains fiables. Car je sais combien vous me considérez. Vous pourrez donc constaté l'approbation d'Angelina Opilion, d'Alicia Torn, de Sylmar'Tighz, de John McClane et de Christian Volcam... L'heure est grave, comme on dit. les défenseurs ont répondu à l'appel de la guerre. En les affrontant en masse dans les ruines, nous évitons leur invasion. Nous avons impérativement besoin de l'Exode. Sachez que je ne serais pas le générale des troupes défenseurs. Cette lourde responsabilité reviendra à John McClane, qui a été un de mes officiers durant la guerre sous Ponak, et qui est donc plus que qualifié pour y répondre... ... Je me tourne maintenant vers Jeff Ollon. Vous êtes de ceux qui ont mis hors jeu les manges songes la dernière fois. Nos supérieurs à tous vous ont chargé de cette même mission. Vous travaillerez avec Alexander Löbner et moi-même. Je le répéte, tout est dans le rapport, je vous est déblayé le gros pour que vous puissiez décidé du sort de Seedorp. Combatterez-vous de nouveau à nos côtés ?"

Le discours d'Amosis avait été digne d'un ambasadeur défenseur. Il avait besoin d'être libre et seuls responsables de ses actes pour devenir plus fort. Se relacher des défenseurs un peu plus allait dans ce sens. Mais en aucun cas il mettrait leur mission en péril. Et la ville de Seedorp avait à l'instant besoin de lui, et il allait tout faire pour la garder en l'état. Son patriotisme était plus grand que son désir de vengeance. Et sa destitution au poste de générale des troupes défenseurs dans la défense de la ville lui a donné comme un head shoot à l'apogée de sa vitesse et de sa force. Il avait encore plus de raison de se défaire de cette institution. Mais la ville restait sa priorité.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jason Mickael Belham le 07.09.08 12:45

Un homme se tenait assis sur le rebord d'une fenêtre, en haut d'un imeuble, tel une statue sur un gateau de mariage. En effet, deux immeubles étaient couchés l'un sur l'autre, en travers, alors qu'un troisième avait voulu les surmonter, mais il s'était rompu aux étages centraux, et la partie supérieur tenait miraculeusement debout sur le tas.

Il observait depuis sa position les quatres batiments couchés, servant de mur à un refuge en détresse.

Il but une gorgée de sa canette de coca-cola et la posa, à côté de sa veste en soie noir. Il retroussa les manches de sa chemise, et se déboutonna d'un cran au niveau du col. Il faisait chaud en cette période de l'année.

Son regard était vide, il était perdu dans ses pensées. Il avait préféré s'éclipser en entendant la nouvelle. Les idées d'Helian Ponak avaient survécu.

Il rebut une gorgée, savourant le goût sucré et la fraicheur de la boisson. Il ferma les yeux un instants, puis les rouvrit, cette fois emplis de détermination.

Il fallait qu'il agisse.

Il fallait qu'il agisse pour la mémoire d'Haeg Ponak.

Une trainée de fumée s'envola dans les cieux. Son retour sur le sol ne sera pas sans conséquence.
avatar
Jason Mickael Belham
Inquisition / Cerber


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: change-forme
Âge: 29
Emploi: agent de protection

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Alexander Löbner le 07.09.08 12:47

« J'ai pas ce coin chef... Ça pu la mort, c'est macabre ici.. On en sortira jamais vivant... Vaut mieux faire demi-tour... »

Le général se tourna vers son officier.

« Encore un mot comme ceux-là, et je te fais expédier à Alcatraz en 4ème vitesse... On est jsutement là pour exterminer la vermine qui habite ici, et refaire de cet endroit un lieu vivable. Ok ? »

L'officier se courba.

« Chef, oui, chef ! »

Il traversaient ce moment même une ruelle abandonnée et en ruine. Ils s'enfonçaient de plus en plus dans les quartiers délabrés de Seedorp, et avait déjà depuis un moment quitté la lisière du monde civilisé. Ici, tout était sombre et froid, morbide et macabre. Rien indiquait que quelqu'un était passé ici depuis des lustres. Le silence régnant était insoutenable et seulement brisé par le bruit des pas des troupes du commandant. Approximativement une centaine d'homme. Une dizaine de manges-songes, disposés en deux fois cinq personnes, et entourés d'une quarantaine de soldats par groupe, disposés aussi en 8 groupes de cinq, par affinité et surtout, par efficacité ensemble, par rapport à leurs pouvoirs.

Que des Cerbers, et uniquement des Cerbers. La guerre de Seedorp avait été mené avec énormément de troupes dépourvues de pouvoirs. Peu des Cerbers étaient morts dans le lot, mais le nombre était suffisamment conséquent pour affaiblir les rangs de l'Inquisition. Ici se tenaient la plupart des Cerbers délégués à la reconquête de Seedorp, un grand nombre, mais pas tous. Ceux-là s'étaient rassemblés pour un coup qu'ils espéraient fatal aux défenseurs et autres affiliés. Ils n'étaient pas extrêmement nombreux en nombre, mais tous étaient modifiés et valaient de nombreux hommes normaux.

Un peu en retrait, entre les deux armées de 45 soldats se tenait le haut commandement. 10 personnes triées sur le volet parmi les meilleurs de Seedorp par le général en chef qui se trouvait là. Ils avaient tous des pouvoirs nettement supérieur à la moyenne, et leur petit nombre n'en amoindrissait pas leur force. Le premier officier crut voir des morceaux de bois et de verre tomber dans un miroitement de lumière entre les immeubles sur sa gauche, mais il leva la tête et tout était calme. Il mit tout cela sur le compte de son imagination et de sa peur.

___

Alexander courait entre les immeubles de Seedorp, devançant de son mieux les troupes Inquisitrices en contrebas. Il passa à toute vitesse à travers une chambre désaffectée. Percutée sur la façade ouest par un explosif puissant. L'appartement était saccagé et Löbner du sauter par dessus un réfrigérateur, sauter sur le lit, passer par dessus un tiroir de commode défoncé et traverser la fenêtre fermée à toute vitesse, la tête en avant. La vitre éclata sous le choc ainsi que quelques barres de bois. Alexander traversa ainsi planant les trois mètres séparant les deux immeubles et modula son corps pour viser la fenêtre, cinq étages plus bas, de l'immeuble d'en face. Celle-ci étant déjà ouverte, il n'eut pas à risquer de se fracasser le crane une fois de plus.

Il atterrit en une roulade dans la salle de commande et sauta sur ses pieds. Il se tourna vers l'homme qui se trouvait là, qui lui demanda :


« Des nouvelles ?
- Ils sont à tes portes, aux portes de la zone 3, mais ça, tu le sais déjà hein ? Ils ont pénétré à 8h43 dans la zone 1, 9h24 dans la zone 2. Les deux gardiens des zones respectives leur ont déjà posé quelques problèmes pour les ralentir le temps que le haut commandement organise notre défense. C'est à nous de les retenir, maintenant. T'as combien d'homme ici ?
- Il n'y a que toi et moi. Sylmar'Tigh doit bientôt nous rejoindre un peu plus loin.
- Ça devrait suffire à les retenir un bon moment.
- J'espère bien ! »


Alexander s'approcha de la fenêtre.

« Dans 10 secondes... 8... 5... 3, 2, 1.. Maintenant ! »

Tenio actionna la commande.
___

Une, deux, trois, quatre, cinq explosions firent trembler la rue dans laquelle se tenaient les Cerbers. A leur droite, toute base d'un bâtiment venait d'exploser. Il avait fallut pour cela certainement plusieurs tonnes d'explosifs. L'explosion fut contenue par trois champs de force, mais ce n'était pas le plus dangereux.

Serlos, le général de l'armée, ne mit pas plus d'une seconde à comprendre ce qui se passait. La base du bâtiment qui se situait de leur côté de la rue faisait à présent défaut à l'édifice principal, il allait s'écrouler d'une minute à l'autre, et selon toutes les lois les plus basiques de la physique et de la gravitation : sur eux.


« Courrez !! Allez de l'autre côté ! »

Tous se ruèrent le plus vite possible en dehors de la zone de chute de l'immeuble, mais l'autre bout était loin, et peu avaient envie de traverser cette zone des plus dangereuse, alors qu'ils étaient déjà en sécurité de leur côté. Mais l'immeuble allait leur barrer le chemin, et certainement les obliger à passer par un endroit plus dangereux encore. Serlos leva les bras, tout en courant et concentra son énergie sur l'immeuble, comme la plupart des membres de l'élite. De gigantesques pics de glace se formèrent à l'endroit où avaient eu lieu les explosion pour former une sorte de béquille à l'immeuble. Mais celle-ci craqua sous le poids bien trop conséquent du tas de ferraille, et cela ne fit que le ralentir.

La chute de l'immeuble commença alors. De pics de glaces se formaient et craquaient encore et encore entre les deux immeubles qui se faisaient face. Des grandes poutres de métal se déplaçaient pour former des béquille à l'immeuble, mais elles pénétraient dans l'immeuble comme dans du beurre. Un homme circulait dans les rangs à toute vitesse, se télé-portant d'un bout à l'autre pour transporter un maximum de monde. L'immeuble, bien que ralentit par tout les pouvoirs mis en oeuvre pour stopper sa chute, accélérait irrémédiablement vers le sol, emporté par son propre poids.

___

" Combien ? "

" Trois morts. Et jusqu'ici, on a des raisons de croire que les trois quart du haut commandement y sont passés aussi. " répondit Alexander, toujours près de la fenêtre.

Il remarqua soudain un détail étrange, de grandes piques de glaces étaient retombées et s'étaient étrangement entrecroisées pour former une voûte, une sorte de tunnel qui sortait de sous les décombres et semblait s'enfoncer dessous.Des hommes sortirent de ce passage. Ils avaient du se servir de pouvoirs de glaces et de pouvoirs de télékinésie en coordination pour accomplir un tel prodige. Mais la chose n'étonnait pas Löbner le moins du monde. Il savait à qui il avait affaire.


" Le haut commandement a survécut. "

Le tunnel s'effondra derrière eux, comme si la force qui le retenait l'avait brusquement relâchée.

* Grosse erreur, pensa Alexander. Vous êtes dos au mur maintenant. *

Les Cerber pensaient certainement s'être sortit du guet-appens avec succès, mais ils étaient très loin du compte. Ils s'étaient en réalité précipité dans le piège. L'armée se remit en route. Deux hommes périrent en sautant sur une mine, un y perdit un bras. L'armée s'arrêta net. L'unique téléporteur du groupe commença à téléporter les hommes un par un de l'autre côté du champ de mine. Ils ne pouvaient dorénavant plus faire demi-tour, et donc uniquement avancer. Ce petit manège allait leur être d'un fâcheux contre-temps. Alexander sourit.

" Ils en ont pour un moment à passer cet endroit. Je vais aller rejoindre la base principale, tu ferais mieux de partir aussi, avant que les mange songe ne rassemblent leur pouvoir pour nous localiser dans les immeubles... Quoi que je sois pas bien sûr qu'ils puissent nous repérer à une telle distance.. ils sont plus très doués depuis qu'ils ont perdu pas mal de leurs meilleurs unités pendant la première guerre... "

Alexander partit donc avec Tenio à travers les immeubles qu'ils connaissaient bien. C'était leur territoire, et les Cerbers n'avaient aucune idée de l'endroit ou ils s'aventuraient. Löbner avait été envoyé en reconnaissance pour coordiner la défense et ramener le plus d'informations possible. Il s'apprêtait dorénavant à rejoindre Amosis Opilion pour défendre la base avec lui.

Ils trouvèrent Sylmar'Tigh qui les attendaient un peu plus loin, juché sur un astéroïde de 3 mètres de diamètre flottant dans les airs, assis comme il l'aurait été sur un simple petit muret. Les deux autres hommes grimpèrent "à bord" avec lui et il les emmena vers la planque des Rois des Ruines.

Alexander était plutôt à l'aise sur le rocher volant, mais Tenio regardait la ville défiler en contrebas avec une peur bleue qui étaient très facilement lisible sur son visage horrifié.
avatar
Alexander Löbner
Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Aucun.
Âge: 28
Emploi: Cadre supérieur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 08.09.08 22:09

Jeff avait écouté avec attention le discoure d’Amosis, sans l’interrompre. L’Haïtien lisait le dossier apporté par les défenseurs, tout en écoutant. Les Défenseurs et les Maîtres des Ruines™ s’étaient déjà mis d’accord sur un plan : envoyer le gros des forces combattre et défendre le QG de Sylmar’Tighz pendant qu’un petit groupe commando se chargerait discrètement d’atteindre les mange-songes. Jeff avait aussi était proposé par les deux camps, comme le chef de ce groupe. Cela ne signifiait qu’une chose, les deux alliés du moment n’avaient pas réussi à se mettre d’accord et ils lui laissaient le rôle d’arbitre.

L’Ellipsis, assit tout près du chef de l’Exode, lui posa quelques questions à voie basse :

« - Y’a-t-il moyen de faire venir quelques ‘‘amis’’ ?
-Non, d’après le rapport, les voies de communication ont été fermées. Infranchissable. »

Jeff abandonna alors l’idée d’appeler quelques Ellipsis en renfort. Cette fois s’était effectif réduit sur les deux cotés, mais ils avaient l’avantage certain du terrain. Il se sentait prêt à commander ce groupe commando, il en était le seul modifié, et sa lui sera utile.

Toujours en chuchotant il s’adressa à l’Haïtien :

« - Je suis prêt à le faire, mais le choix final t’appartient. »

Le chef de l’Exode hocha la tête puis se leva pour parler :

« -L’Exode combattra aux côtés de ses alliés. Le groupe commando sera composé d’un membre pour chaque tribu. Amosis Opilion représentera les Défenseurs, Alexander Löbner représentera les Maîtres des Ruines™ et Jeff Ollon, commandant de ce groupe, représentera l’Exode. Nos troupes seront prêtes à partir dans deux heures. »

Tout les membres de l’assemblé se levèrent et partirent chacun de leurs cotés pour préparer la bataille. Jeff s’approcha d’Amosis pour lui parler :

« - Retrouve-moi à la porte principal dans 45 minutes, nous partirons avant les soldats. Débrouille-toi pour que l’on récupère Löbner au passage. »

L’Ellipsis laissa là le Défenseur pour se rendre dans ses quartiers. Une fois là-bas il se changea consciencieusement, soucieux de ne rien oublier. Une fois enfilé une tenue plus adapté à la bataille, il se dirigea vers le meuble qui lui servait de commode. Il en sortit son couteau de jet, et commença à le fixer à sa ceinture quand il entendit frapper à la porte. Il donna la permission d’entrer, et vit Mike s’avancer dans l’appartement.

« - Alors il paraît que ta prit du grade ?
- Ouai je vais devoir commander une équipe vraiment… personnalisé !
- C’est se qu’on ma dit, fais s’en baver à Opilion! »

Les deux hommes rirent quelques secondes, puis Mike tendit vers l’Ellipsis un paquet rapidement emballé.

« - J’ai fabriqué sa pour toi, je pense que sa te sera bien utile aujourd’hui. »

Jeff ouvrit rapidement le paquet pour y découvrir une ceinture. À l’arrière de celle-ci se trouvait un étui pour couteau de jet très semblable à celui de Jeff, au détail près que celui-ci contenait 4 lames de jet. L’Ellipsis sortit l’une de ces lames et l’examina. Une arme magnifique, un travail excellent. La lame était parfaitement équilibrée à la main de Jeff.

Il rangea la lame, et échangea sa ceinture actuelle avec la nouvelle. Puis il remercia chaudement Mike. Ce nouvel équipement allait lui permettre de nombreux nouveaux prodiges.

Jeff repartit rapidement vers la porte principale du QG de l’Exode. Il en ordonna l’ouverture, puis rejoignit Amosis.

« - Alors prêt ? »
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 10.09.08 14:30

[Les altércations de Jason Belham dans ce topic feront office de réponse pour ce perso... Car faire interagir mes deux persos en multipost n'auraient aucuns sens... Merci de votre compréhension et Bonne lecture ! ^^]

Les hommes de l'assemblée se levèrent un à un. Amosis vit Jeff chuchotait à l'Haïtien avant de se diriger vers lui. L'égyptien prit sa veste et l'a jeta nonchalamment sur son épaule avant de repartir vers la sortie.

Jeff l'interpella et lui fit part des premières instructions. Il ne se doutait pas que trouver Alexander Löbner n'était pas aussi simple que de changer de tenue, et que la meilleure façon de trouver une personne capable de se faire passer pour mort était tout simplement d'attendre qu'elle nous trouve.

Il repartit tranquilement vers le portail, où il attendrait ses alliés. À l'entrée, beaucoup le regardaient, et chuchotaient entre eux, redonnant de l'élan aux vagues intempestives de radots et autres potins.

Il décida de s'éloigner un peu de l'attroupement, et rejoignit une allée parallèle. Dès la seconde où il venait de passer dans l'angle mort des défenseurs, un nuage de fumée se jeta dans sa direction et le percuta sous une forme redevenu humaine. Amosis fut plaquait conter le mur, un Jason accroché à son col, le regard menaçant. Il lança:


"Je sais quel genre d'homme tu es, et c'est ce qui m'amène auprès de toi... J'ai besoin d'avoir les informations que vous récolterez lors de votre mission..."

Amosis leva les sourcils en souriant et répondit:

"Belham ! Quel surprise ! ... Si tu as besoin d'informations, suis nous !"

Jason relacha instinctivement Amosis et recula d'un pas. Amosis s'épousseta la chemise et ramassa sa veste. Tout en l'a nettoyant il continua:

"Mais fait attention au convoc-vent..."


Il leva la tête pour savourer l'expression de Jason. Celui-ci, au grand plaisir de son interlocuteur, arbora un visage apeuré, ou presque.

"Ton ellipsis ? Il contrôle le vent ?
-Voyons Jason, ce n'est pas très professionnel de ta part d'omettre de tels détails..."

Jason se retourna et plaqua sa main contre sa bouche resté fermé, l'air songeur. Un instant plus tard, il avait disparu. Amosis enfila sa veste et eut un rire moqueur.

Décidemment, il ferait mieux de retourner au portail.


***


Une quarantaine de minutes plus tard, Jeff arriva à hauteur d'Amosis et lui demanda s'il était prêt.

Amosis était à l'envers, sur les mains, les jambes repliés. Il mit son poids sur un bras et leva l'autre. D'un geste vif il retroussa légérement sa manche, libérant sa montre. Il y jeta un coup d'oeil, reposa son bras, équilibra le poid et lança:


"La ponctualité n'est pas ton point fort, ni même celui d'Alexander à ce que je voit..."

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Alexander Löbner le 10.09.08 15:18

« Yeeeeeeha ! »

Toutes les personnes présentes dans la cours levèrent les yeux pour voir arriver d'une fenêtre du 6ème étage d'un immeuble un inconscient plongeur qui fonçait droit vers le sol, la tête en bas. Ce dernier revint dans une position ou ses pieds étaient plus proches du sol que sa tête. Il envoya sous lui une planche de métal qui atterrit légèrement avant lui sur un grand tas de véhicules et de débris divers entassés là, elle flottait mystérieusement en l'air un peu au dessus du reste du métal, comme soutenue par un mince fil imaginaire. A l'instant ou ses pieds percutèrent la planche, la faisant plier sur ses invisibles suspensions, il commença à dévaler la pente de métal à toute vitesse, faisant de virage à 90° ou tout son poids étaient portés sur l'arrière et ou la planche atteignait un position presque verticale, côté à côté avec un obstacle. Aucun contact ne se produisait, et pourtant, derrière son passage les objets bougeaient et dévalaient la pente, comme si une force agissait sur eux. Pour finir, Alexander Löbner fit un saut en avant et appliqua ses mains sur la portière d'une voiture, pendant que tout son corps passait au dessus. Il termina en faisant un salto et atterrissant sur le sol, récupérant au vol sa planche et la mettant sous son bras.

« Salut Cathy ! Toujours aussi mignonne hein ma puce ? »

Alexander caressa la joue de la fille à qui il parlait avant de s'avancer vers ses deux camarades. L'Ellipsis, traître à l'Inquisition, et le Défenseur, Amosis... Pas mieux placé dans l'échelle des ennemis de Tyral.


« Excusez moi les gars, j'ai prit un peu de retard... On ferais mieux d'y aller maintenant. »
avatar
Alexander Löbner
Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Aucun.
Âge: 28
Emploi: Cadre supérieur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 10.09.08 22:40

Sous les ordres de Jeff, les deux énormes battants de la colossale porte du refuge de l’Exode, commençaient à doucement s’écarter. Face à elles, trois hommes se tenaient cote à cote. Celui au centre parla sans détourner son regard de la porte.

« - Notre mission est clair et simple, repérer les mange-songes et les détruire. On se focalise sur les mange-songes, laissez les modifiés tranquille. La plupart d’entre eux, une fois libéré, pourront combattre aux cotés de nos hommes. Aujourd’hui c’est moi le boss, alors je ne veux pas de bavure, pas d’idée idiote. Vous me suivez partout et respectez mes ordres à la lettre. On ne se sépare pas sans mon accord. »

Les portes étaient maintenant suffisamment entrouvertes, l’Ellipsis fit un signe discret à l’homme de l’Exode aux commandes de l’ouverture, et les trois membres du commando sortirent de l’enceinte rassurante du refuge. Ils firent quelques mètres en avant jusqu’à ce que l’ouverture soit totalement refermée derrière eux.

Jeff se retourna vers les deux autres hommes, pour donner les premières indications :

« - Première destination, le QG des Maitres des Ruines™. Löbner ira s’y renseigner sur les derniers rapports de leurs éclaireurs. Amosis et moi, on montera sur le toit du plus haut immeuble des alentours. Une fois là-bas j’utiliserais mes ‘‘capacités’’ pour sonder les zones désertiques. Les vents m’en apprendront plus que quiconque. Je m’expliquerais sur place. Bien si tout est clair, on est partit. »

La route repris enfin pour ce groupe des plus hétéroclites. Sur le visage de l’archéologue, était dessiné un petit sourire narquois qui ne laissé rien prévoyer de bon. Löbner semblait, lui, tout excité. L’Ellipsis marchait d’un pas assuré, conscient du danger que représentaient ses deux alliés, mais il s’était fait une promesse.

*Cette fois, la guerre de Seedorp n’aura pas lieu…*
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 11.09.08 8:47

Pas de modifiés à tuer. Ordre très clair, très facile à comprendre. Mais bien plus difficile que tout les ordres qui pourront être donnés.

"Je conçoit le fait que tu donne les ordres, mais n'oublie pas avant tout que nous sommes des défenseurs, et que quoi qu'il arrive nous tuerons des modifiés, si ce n'est pas eux. Tu fait de cette mission une affaire personnelle. Ces modifiés ne rejoindrons pas forcément l'Ellipsis en sachant que des défenseurs les ont sauvés et que l'Ellipsis même lutte contre leurs sauveurs. Ces modifiés sont voués à vivre à l'écart des autres, de peur d'être de nouveau manipulé. Mais dans cette optique, il ne me dérangerait pas, donc j'accepte d'aller dans ton sens, mais sache que le premier qui se promène trop prêt de moi sera mort avant même que tu t'en rende compte... Les "bavures", comme tu dit, c'est ma spécialité, et nous cohabitons très bien..."

Il avait parler tranquillement, une expression de plaisir malsain sur le visage. Il n'avait aucunement envie d'avoir le gros des troupes adverses sur le dos, bien que ça ne le dérangerais pas, mais ça compliquerais un peu la mission, et il se contenterais d'obéir, mais à sa façon.

Il jeta un regard à Löbner, à Ponak. Amosis lui a fait une promesse. Si par malheur des manges-songes se trouve trop prêt, il devra les descendre avant même qu'ils les aient repérés. Une situation difficile à gérer lorsque Löbner lui-même fonce dans un tas de manges songes.

Et c'est sans compter la filature de Jason Belham. Savoir non seulement le laisser suivre, mais aussi le protéger de ses alliés. L'un le maitrise de par son simple pouvoir, et l'autre est encore un cas spéciale. Jason voit en Löbner un allié, alors que celui a promit à Amosis que si une telle rencontre se produisait, il agirait comme un défenseur.

Finalement, c'était une mission plus compliqué encore, bien plus compliqué. Surtout lorsque l'on est Amosis Opilion.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 11.09.08 22:00

L’Ellipsis n’avait que faire des bons mots du défenseur, car il savait qu’il respecterait ses ordres, tant que ceux-ci restaient sensés. La route repris donc pour les trois hommes. Peu de parole furent échangées pendant le trajet.

En moins de 45 minutes, le commando, qui marchait à une allure rapide, arriva près du QG des Maitres des Ruines™. Jeff s’arrêta à 50 mètres de la porte, et s’adressa à ses compagnons.

« - Tout le monde ce rappel des consignes ? Alors c’est partit, on se rejoint ici une fois le travail finit. »

Löbner s’écarta du groupe en se dirigeant vers les portes du QG. Les deux autres, eux, se dirigèrent vers l’un des rares bâtiments encore à peu près debout des alentours. Une fois à l’intérieurs, Amosis et Jeff utilisèrent les quelques escaliers encore utilisable, et escaladèrent les autres parties. Ils arrivèrent finalement sur le toit en terrasse de l’immeuble et l’Ellipsis parla.

« - Pose toi dans un coin, et fait le moins de mouvements possibles, on gagnera du temps. »

Devant le visage incrédule de l’archéologue, Jeff sut qu’il n’échapperai pas à quelques explications :

« - Bon, on va faire simple. Depuis la dernière guerre, les trois quarts du cœur de Seedorp sont devenue désertique. Plus personnes n’y vit. Mais tout autour du cœur, les bâtiments se reconstruise, faisant comme de grands murs autour de la zone où nous sommes. Les vents s’insinuent dans cette ‘‘cuvette géante’’ et y reste en quelque sorte bloqué. Les différents vents à l’intérieur de Seedorp suivent presque toujours les mêmes axes, n’ayant presque aucun obstacle. En me concentrant j’arrive à ressentir ces vents, et donc à repérer les mouvements ‘‘inhabituels’’, mais je ne peux pas le faire partout, juste dans le cœur de Seedorp et suffisamment en hauteur. Pour faire encore plus simple, c’est comme la technique dont je me sers pour anticiper les mouvements de corps à corps, mais en puissance 1000 ! »

Tout en discutant, l’Ellipsis posait le haut de sa combinaison de combat, fournit par l’Exode, et il se mit torse-nu. Il écarta ses bras de toute son envergure, ouvrit ses mains, leva la tête vers le ciel et ferma les yeux.

Après plusieurs minutes de concentration, Jeff commença à ressentir les vents et à remonter leurs courses. Il y découvrit bien plus de mouvements parasites qu’habituellement. À l’ouest, il repéra le refuge de l’Exode, de nombreux mouvement existaient autour de ces enceintes. Jeff les identifia comme les soldats qui se préparaient à partir pour le QG des Maitres des Ruines™.

L’Ellipsis identifia aussi le gros des forces ennemis qui marchait droit vers eux. Mais ceci était encore loin, les mouvements de foule ralentissant la vitesse de déplacement. Pourtant une chose étrange attira son attention. Du coté opposés aux ennemis, trois petits groupe s’apprêtaient à prendre de revers les Maîtres des Ruines™. Jeff coupa le contact avec les vents, et se retourna vers Amosis.

« - Trois petits groupes s’approchent de chez Sylmar’Tighz, ils veulent les prendre de revers. Il y a d’énorme chance qu’ils abritent des mange-songes, espérant surement contrôler discrètement certain de leurs membres. Pour détruire les défenses de l’intérieur, ou ouvrir les portes… Bon on va récupérer Löbner et on leur fonce dessus.»

Le défenseur acquiesça, et les deux hommes redescendirent rapidement sur la terre ferme. Ils rejoignirent le point de rendez-vous, et y attendirent Alexander.
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Alexander Löbner le 11.09.08 22:56

[ Désolé mais les corrompus sont morts et enterrés. ]

" Non Jeff... Cette fois-ci, ce sera différent. Cett fois-ci, il ne suffira pas de liquider les manges songes. Je les ai vu. J'ai vu nos ennemis. J'ai été envoyé en éclaireur avec des Rois des Ruines.. Nous nous sommes rendus compte que nous étions mal informés lorsque l'état de guerre a été déclaré. Ils ne sont pas des centaines, mais seulement cent. Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle pour nous. Car ce sont tous des Cerbers, déterminés par leur mission et leur croyance en l'Inquisition et sa puissance. Ils pensent obéir strictement à l'Inquisition en attaquant... Et c'est pour cela qu'ils sont si nombreux. Ils continueront à se battre, même bien après la mort des manges songes. Ce ne sont que des Cerbers, peut-être le plus grand rassemblement de l'histoire pour un tel assaut, sans appui de troupes. Et même très certainement. Et je ne crois pas qu'il y en eu beaucoup plus à l'époque de la première guerre. L'Inquisition prospère mes amis... Et ce n'est pas bon pour nous. "

* Pour vous plutôt. Vous ne survivrez jamais à cette attaque, même si je met en oeuvre toute ma force aux côtés des Défenseurs. C'est peine perdue... Tant mieux, les Défenseurs seront enfin écrasés. Mais j'ai encore besoin d'eux... Juste un moment encore... Si seulement ils avaient pu lancé l'attaque plus tard. *

" Cependant, je suis d'accord sur un point. La stratégie va compter plus que jamais, et les manges songes sont au coeur de celle-ci. Ils sont important, mais pas pour les raisons que vous supposiez. Je les ai vu faire. Ils sont faibles, tous, alors ils se placent en cercle en se tenant la main et en fermant les yeux. Ils sont alors totalement vulnérable pendant les cinq minutes que dure la manoeuvre, si on omet la quarantaine de Cerber qui les entourent et les protègent. Ils vont alors tenter de repérer un par un tout les défenseurs à leur portée... Et les pousser à nous trahir. Ainsi unis, je ne pense pas que beaucoup d'entre nous pourront résister à leur "force de persuasion". Si nous échouons, ce sera la défaite la plus rapide de l'histoire, après cinq minutes de combat. "

Alexander sourit en entamant la dernière partie de son discours.

" Notre mission sera de rompre le cercle, la cohésion. Si l'un meurs, tous sont mis hors d'états de nuire pendant plusieurs jours au moins, le temps qu'ils recouvrent l'intégralité de leurs esprits. Pendant ce temps, la vraie guerre se déchaînera... C'est malheureusement inévitable. Notre seul chance d'éviter de faire trop de morts est de les mettre en déroute et en fuite. Mais faudrait-il encore que nous soyons supérieurs pour cela... Et j'en doute. Nous allons leur préparer un bel accueil, une embuscade de grand envergure, pas loin devant notre base. Nous possédons parfaitement le terrain et nous sommes capables de le défendre correctement. "

Ils se dirigeaient à présent vers la base de Rois des Ruines, pendant qu'Alexander continuait d'expliquer la suite des évènements.

" Arrivé au QG des Rois des Ruines, je envoyé plusieurs émissaires voir les différents autres groupes de Seedorp. Ils sont nombreux et dispersés, et nous ne savons pas ou tous les trouver, et quand bien même nous les trouverons, il n'est pas dit qu'ils décident de nous aider, alors qu'ils sont bien cachés dans les ruines, et qu'en plus, pour la plupart, ils sont en guerre avec nous. ais on pourra quand même compter sur quelques renforts... Si on tient assez longtemps. "

Sur ce, il se dirigea vers l'intérieur des l'antre des Rois des Ruines et y disparut, récupérant un maximum d'informations, notamment une de dernière minute : Des groupes s'apprêtaient à les prendre à revers. Nul ne pouvait prétendre surprendre les Rois des Ruines chez eux, mais ceux là s'étaient assez bien dissimulés. A moins que ce ne soit un autre petit clan de Seedorp qui ne décide de les attaquer au moment le plus opportun.. Ce qui était de loin le plus inquiétant, car eux aussi, ils connaissaient bien les Ruines. La sentinelle n'avait pas donné beaucoup d'information, repérée avant par les ennemis, mais quelqu'un capable de dénicher une sentinelle devait connaître le coin, ou être aidé par quelqu'un qui le connaissait.

Alexander sortit et mis ses camarades au parfum. Apparemment, ils avaient eux aussi "détecté" cette présence. Alexander fut surpris par ce pouvoir qui devait venir de l'Ellipsis, et fut encore une fois fiers de l'Inquisition... Bien que ce modifié soit un traître à la vraie puissance de la ville.
avatar
Alexander Löbner
Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Aucun.
Âge: 28
Emploi: Cadre supérieur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 12.09.08 20:14


Découvrez Céline Dion!


Amosis fixait Jeff avec insistance, et compassion. Celui avait prit position sur les hauteurs et avait lentement fermé les yeux. Amosis ne bougeait plus devant un tel spectacle. Jeff avait ouvert les bras, bombant le torse, dans un symbole de générosité. Ses cheveux semblaient flotter à mesure que les vents lui communiquaient les informations. Sa tenue aussi était plaquée par le vent contre son corps, dévoilant sa musculature prononcé.

Amosis avait posé son pied droit sur un bloc de ciment, son bras du même côté reposait dessus, tandis que sa main gauche était déployé contre son front, modélisant une casquette, pour ne pas être ébloui par le convoc-vent.

Celui-ci ouvrit les yeux, regardant dans le lointain, et Amosis, contre son grés, cria:


"Je suis le roi du monde !"


Puis tout s'arrêta. La musique hors rp (mettez sur pause Wink ...), les vents, la lumière des effets spéciaux. Vraiment tout.

Jeff expliqua ce qu'il avait soutiré des vents et les deux frères d'armes redescendirent pour aller à l'encontre d'Alexander.

Ce dernier avait également des révélations. Amosis ne put cacher son enthousiasme:


"Il n'y a plus aucun malentendu alors, s'ils sont cerbers, tu n'as plus aucune raisons de les protéger de moi..."

Il se frotta les mains, son sourire malicieux encore plus expressif, si c'était possible. Il posa son bras gauche autour du cou de Jeff, lui pinçant légèrement la joue de sa main libre, puis il le traina avec lui pour aller chercher Alexander de la même façon avec son bras droit.

"Le travail d'équipe est essentiel, vraiment essentiel..."

Il commença à avancer, et ajouta:

"Il faut bien que les ennemis aient des cibles nan ?"

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jason Mickael Belham le 12.09.08 20:32

Jason filait silencieusement, avec rapidité. Il s'improviser des camp de repos, toujours en avance sur ceux qu'il suivait. Il anticipait très facilement leur direction, et gardait toujours un œil sur eux au cas où ils changeraient.

Pour le moment, tout allait pour le mieux. Aux dernières nouvelles, les idées d'Helian Ponak n'étaient qu'un leurre, pour prétexter l'arrivée en masse de cerbers. Cela signifierait que Jason n'avait plus rien à faire ici, si ce n'est trahir sa faction.

Mais Amosis n'est pas qu'un allié, c'est avant tout un ennemi, et les problèmes dûs à sa réputation le rendent encore plus imprévisible. il peut tout à fait avoir révéler sa présence à Löbner, et celui-ci avait inventé cette histoire pour l'écarter de la mission. Mais pourquoi le trahirait-il maintenant, alors qu'il l'avait sauvé à l'hôpital. Ou alors, avec plus peut-être de fiabilité, Amosis avait gardé le secret, mais Löbner mentait tout de même pour lui permettre, ainsi qu'à Amosis, de tuer les modifiés, sans que le convoc-vent y voit une objection.

Il devait continuer, pour être sûr. Haeg Ponak devait se retourner dans sa tombe à l'heure qu'il est, et cette souillure est intolérable pour un homme de sa renommée.
avatar
Jason Mickael Belham
Inquisition / Cerber


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: change-forme
Âge: 29
Emploi: agent de protection

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 13.09.08 0:57

Les évènements s’accéléraient. Les révélations d’Alexander sur la vraie nature de leurs ennemis, et les informations collecté par les vents et les éclaireurs, changeaient complètement la donne. De nouvelles décisions devaient être rapidement prises, une nouvelle stratégie devait être conçue, et sa, c’était le boulot de Jeff.

Toujours sous l’étreinte du défenseur, l’Ellipsis, qui avait réfléchi à la question, parla.

« - Bon on doit d’abord commencer par rattraper les trois groupes de l’arrière avant que l’un d’eux n’atteignent les Maitres des Ruines™. Il faudra alors les identifier, ami ou ennemi, il faudra agir en conséquence. Ensuite notre premier objectif restera la ronde des mange-songes. Ils seront, sans aucun doute, mêlée à l’assaut principal. Mais c’est sur leur emplacement dans les troupes ennemies que nous devrons jouer. Ils seront placés à l’arrière du front, mais sous bonne escorte. On ira donc discrètement à l’arrière et il faudra alors quelque guerrier pour nous ouvrir un couloir jusqu’à eux. Rassembler ces guerriers sera notre deuxième tâche. N’importe qui de capable fera l’affaire. Mais nous ne pouvons n’y demander à l’Exode, n’y aux Défenseurs, n’y aux Maitres des Ruines™. Car cela réduirais leurs troupes et attirerais l’attention des Cerbers. Nous devrons donc demander aux habitants solitaires des ruines, ou à d’éventuels alliés rencontrés dans les trois groupes. »

Jeff redonna alors les grandes idées de son plan pour que ses alliés ne s’y perdent pas.
--> Rencontre avec les trois groupes.
--> Rassemblement de quelques guerriers
--> Transport discret de cette nouvelle troupe à l’arrière du front ennemi.
--> Ouverture du couloir jusqu’au mange-songes, par les guerriers.
--> Le commando met hors d’état de nuire les mange-songes.

« - Ensuite, continua le convoc-nature, on essaye de s’attaquer aux généraux pour désorganiser les troupes, mais sur cette partie on ne peut rien prévoir. »

Le plan de Jeff semblait plaire à ses deux coéquipiers, aux vues de l’excitation dans leurs yeux.
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 17.09.08 23:04

L'explication était clair. Le résumé encore plus. Tout était très facilement assimilé, et assimilable. Il ne restait plus qu'à agir. Agir, ou périr. Bien que les deux propositions soit tentantes, la perspective que l'une soit la conséquence de l'autre poussa Amosis vers la première.

Il relâcha son accolade et fit un pas, le premier, le plus attendu.

Son sillage était assez conséquent pour ses deux alliés, mais son imprévisibilité le rendait douteux. Mais surement préféraient-ils l'avoir devant eux, plutôt que derrière. Un sentiment légitime, en fin de compte.

Ils marchèrent ainsi pendant plusieurs minutes, jusqu'à tomber nez à nez avec le premier groupe. Ceux-ci venaient de surgir de tout les côtés, sans bruit, sans odeur, sans signe révélateur de leur présence, comme des ombres. D'un regard circulaire, Amosis en dénombra 9.


"Parfait ! Dans le pire des cas, ils sont nos alliés et j'y touche pas, dans un cas neutre, ils sont cerbers, et on en prend 3 chacun, et enfin dans le meilleur des cas, Jeff meurt et je prend sa part..."

Ils avancèrent vers le groupe, jusqu'à être à portée de voie suffisante. Une femme du groupe s'avança avec charisme, s'arrêtant à un mètres du groupe hétéroclite.

"Qui êtes vous ? De votre réponse dépendra votre survie...
-Je vous la laisse... Elle doit avoir de plus grosses corrones que moi, j'en perdrais ma virilité..."

D'un geste vif, la femme était devant Amosis, un couteau plaquait sur sa gorge. Il fixa son regard, et lui sourit. Elle ne put réprimer une expression d'étonnement, et peut-être un peu d'appréhension.

Amosis tourna légèrement sa tête vers sa droite, regarda Jeff et lui lança:


"Alors capitaine ? Ami ou ennemi ?"


Dernière édition par Amosis Opilion le 19.09.08 20:13, édité 2 fois

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Meggan Lloyd le 19.09.08 0:11

Meggan était dans le centre commercial d’Aeranpolis et elle s’ennuyait. Elle n’avait rien fait depuis son entraînement au QG, et cela faisait un bon moment qu’elle n’avait pas vu Jeff et Febay. Elle ne savait pas si Febay lui en voulait d’être restée a l’hôpital pour voir Amosis, lors de leurs dernière rencontre. Par contre, elle ne croyait pas que Jeff ne lui en veule. Elle pensa donc fort a lui, et dit :

**Jeff ! Où es-tu ? Ca fait un moment qu’on ne s’est pas vu non ?**

Elle ne se doutait pas qu’il était à Seedorp. Elle avait simplement pensé à lui, comme ça, sans raisons particulières. Apres tout, elle le considérait comme un ami, qui en plus partageait sa répugnance envers Ursula la « vieille peau ». Elle se dégoûtait elle-même à penser a cette dame des plus insupportables. Elle sortit calmement du centre commercial, regardant s’il n’y avait pas un taxi, n’en trouvant pas, elle continua son chemin a pied.
Ne recevant pas de réponse immédiate, elle eu un mauvais pressentiment. Ou alors était-ce simplement parce qu’elle se faisait des idées ? Que pourrait-il bien se passer sans qu’elle le sache ? Elle sourit pour elle-même, puis elle marcha droit devant elle.

Elle ne savait absolument pas se qui se passait a quelques kilomètres de la. Si elle avait su, elle n’afficherait certainement pas cet air détendu et joyeux. Elle serait probablement accourue l’aider même s’il l’avait supplié de ne pas venir ou s’il lui avait dit qu’il ne voulait pas la voir.

Commençant à s’énerver de ne pas recevoir de répondre, elle retenta le coup une dernière fois.

**Jeff !? Tout va bien !?**

Peut-être était-il simplement occupé.

Hj :Dsl…post nul mais bon…j’avais pas vraiment le choix si je veux m’incruster lol
avatar
Meggan Lloyd


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: mange songe
Âge: 25
Emploi: stripteaseuse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Alexander Löbner le 20.09.08 0:26

" Amis je pense. "

Alexander sourit. C'était un groupe très hétéroclite. La plupart faisait partie de multiple gangs des ruines. Ils s'étaient manifestement rassemblés dans l'unique but d'espionner... Ou, s'ils étaient vraiment trois groupes, d'opérer une frappe chirurgicale.

" Tu en es sûr ? "

La jeune femme voulut mettre le couteau sous la gorge d'Alexander comme sous celle d'Amosis. Cependant, ce dernier ne se laissa pas faire et fit une série de prise très rapide. En trois secondes, 54 centièmes, la jeune femme était ventre à terre, son bras droit avec son arme plaqué dans son dos par le pied d'Alexander.

" Si tu crois pouvoir me menacer aussi facilement que ce petit imbécile, tu te met le doigt dans l'oeil ma petite... "

Il relâcha son pied et s'écarta. Il n'avait strictement pas pu se contrôler. Personne ne pouvait le menacer de trop pèrs, de peur que la menace soit mise à exécution. Même si la probabilité était faible qu'elle ai accomplit sa menace, c'était bien trop pour risquer de perdre Haeg Ponak. Elle se releva, Alexander parla :

" Bon. Inutile que vous alliez plus loin pour vous enquérir de la situation des Rois des Ruines. Ils sont en mauvaise posture. Une centaine de Cerber va les attaquer, et ils ont peu de chance de remporter la victoire sans aide. Mais s'ils tombent, vous tombez tous, sans exception. L'Inquisition continuera la reconstruction, et vous ne pourrez lui résister. Si nous combattons ensemble, nous avons encore une chance de gagner. Saisissons cette chance. "

La jeune femme réfléchit un moment et sembla prendre une décision qui avait déjà beaucoup murit avant cela dans son esprit. Ces paroles ne faisaient que la conforter dans son choix.

" Vous avez entendu ? ! Allons chercher des renforts ! Nos adversaires ont besoin de notre aide, et nous allons la leur accorder, car ils la méritent, aujourd'hui plus que j'amais, en luttant face à cette armée qui les dépasse !
- Ouaaaaai !!! "


Le cri de joie fut collectif. Ils repartierent ensemble vers leurs camps respectifs, a nouvelle circula apparament aussi vers les deux autres groupes en arrière, déclenchant une véritable réaction en chaîne. Le trio s'en alla, satisfait. Ils n'avaient plus rien à faire ici, ça avait été beaucoup plus rapide que prévu.

" Je reste avec vous. "

Ils se retournèrent. La jeune femme était campée sur ses positions. Nos trois héros se concertèrent silencieusement du regard.

" J'ai appris que vous représentiez chacun un camp. Je représenterais tout les autres dans votre commando. "
avatar
Alexander Löbner
Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Aucun.
Âge: 28
Emploi: Cadre supérieur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 20.09.08 14:26

La femme, qui s’était avancé pour son groupe, tenait toujours le couteau sous la gorge d’Amosis, lorsque Jeff entendit une voie résonner, non pas résonner, hurler dans son crâne !

**Jeff ! Où es-tu ? Ca fait un moment qu’on ne s’est pas vu non ?**

L’appel avait était si fort dans son esprit, que l’Ellipsis était comme sonné. Sa vision était brouillée et son sang tapait fort dans ses tempes. Mais l’emprise portait sur son esprit repartit aussi vite qu’elle était arrivé, la douleur également.

*Megg, c’est juste Megg* se rassura le convoc-nature *Son entrainement porte ses fruits apparemment, mais va falloir qu’elle contrôle sa puissance !*

Jeff essaya de répondre mentalement à la mange-songes, mais la distance qui les séparés, et l’absence de connaissance de leurs positions respective, l’en empêcha. Jeff n’avait pus entendre le message de Meggan, que parce qu’il avait était envoyé suffisamment fort dans toute les directions, à la recherche du convoc-nature. Lui n’en était pas capable, et il ne pouvait lui répondre que si Meggan se « branchait » à lui.

Jeff revînt à la réalité et vit que la situation avait changé, c’était maintenant Alexander qui tenait en respect la jeune femme. La suite se déroula vite, des informations furent échangé, un accord fut passé, et nouveau plan dréssé.

Le nouveau commando, composé des trois hommes et de la femme qui les avait abordés, rebroussait donc chemin pour le QG des Maitres des Ruines™. Pendant le trajet, l’esprit de Jeff fut une nouvelle fois frappé par la puissance d’un message.

**Jeff !? Tout va bien !?**

L’emprise se libéra plus vite que la dernière fois, et Jeff beaucoup moins surpris, repris ses esprits plus rapidement. L’Ellipsis se décida à répondre à Meggan, et tout en marchant il demanda à Amosis de lui prêter son portable.

« - Le mien est resté à l’Exode, et je suis sûr que ta le numéro de Meggan en répertoire. »

La tonalité sonna cinq ou six fois, puis Jeff tomba sur le répondeur et y laissa un message.

« - Salut Megg, c’est Jeff. Je suis dans le cœur de Seedorp avec Amosis, on se prépare pour quelque chose de gros donc je ne peux pas trop t’accorder de temps. Nous sa va, j’espère que toi aussi, et félicitation, apparemment tu prends ton entrainement au sérieux. Mais fait attention, ton appel était tellement puissant qu’il ma sonné. Voila à plus, oh et salut Febay si tu le vois. Dis lui qu’Amosis lui fait un bisou. »

L’Ellipsis raccrocha et tendit le portable à son propriétaire, qui le regardait plein de rage.

« -Rohhh j’y crois pas, c’est toi qu’à commencé sur le Titanic ! » dit-il dans un sourire.

Le petit groupe regagna rapidement le repère du Sylmar’Tighz, où les troupes de l’Exode et des Défenseurs stationnaient. Jeff reconnu Mike, un ami de l’Exode, qui vînt à leur rencontre.

« - Jeff on a de mauvaise nouvelle, les Cerbers marchent bien plus vite que prévus et on sait pas comment. Les différents chef se sont réunis dans la salle de réunion et y sont toujours. Apparemment notre seule chance serait une embuscade. On a besoin plus que jamais de votre groupe ! »
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 20.09.08 17:17

Des amis. Ou tout du moins autre chose que des ennemis. Des alliés, serait plus approprié. Encore faut-il en être sur.

Après les négociations tendues d’Alex et les petites piques de Jeff, le commando, gonflé en effectif, partit rejoindre le QG des maitres des ruines.

Et là… c’est le drame.

Un QG plus misérable que celui de l’Exode, des installations électroniques médiocres, qui pourtant reflété avec respect les durs conditions de la guerre et qui, faute de moyens, servaient à communiquer à tous l’aspect critique de la situation. Une sirène d’urgence, composé d’un bruit strident mêlé à un bourdonnement sourd, suivi par des gyrophares, ou plutôt devrais-je parler de clignotant, à coup sur « emprunter » aux voitures des bénévoles. Des mesures critiques pour une situation critique.

Le commando s’empressa de pénétrer dans le bâtiment, où Mike, aussi bien ami de Jeff et ennemi d’Amosis, les attendait, aussi durement que l’espoir. Car les deux allaient ensemble.

Entendant ses dires, ils accoururent en salle de réunion.


« … mais je vous le répète, quelque soit les lois en vigueur, nos valeurs et nos principes doivent prévaloir…
-Vous ? Vous voilà enfin ! »

Christian Volcam venait de couper la parole de Sylmar’Tighz à la vue des quatre silhouettes à l’entrée et leur envoya un dossier en leur adressant rapidement ces quelques mots:

« Tenez, voilà vos positions… Bonne chance »

Tous se levèrent, et s’empressèrent de faire leur devoir. Les tensions étaient effrayantes. Le commando n’avait pas pu assister à la réunion, mais le rapport était désormais entre les mains de Jeff.

Avant de le lire, ils regardèrent la carte des lieux sur le mur adjacent, et trouvèrent leur nom sans trop de difficultés, étant écrit en gros caractères.

Amosis ravala sa salive en lisant l’inscription le désignant. Il avait été écrit en bleue, la même couleur que les autres défenseurs. Et s’il mourait ce soir, ce serait en tant que tel.

Jeff avait la couleur verte, tout comme l’Exode, et Alexander était en noir, reflet des maitres des ruines. Un autre feutre jonchait le sol, un rouge. Il avait servi à tracer les flèches de déplacement.

Tout avait été minutieusement organisé.

Le commando partit hâtivement rejoindre leur position. Le combat allait être rude.


[HJ : J’ai laissé l’honneur à Feb de détailler l’embuscade, avec son approbation… Donc voilà c’était en gros histoire de poster, une mise en bouche quoi ^^…]

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Alexander Löbner le 20.09.08 23:13

" Ils arrivent. Préparez-vous à faire feu. "

Il avait été décidé que le combat serait mené en extérieur, assez proche du QG des Rois des Ruines, pour une raison simple : On ne pouvait mener un combat de grande envergure à l'intérieur. Cependant, le refuge constituerais un excellent point de résistance si jamais ils étaient menés à perdre. Il avait été étudié pour résister, il il donnerait beaucoup de fil à retordre aux Cerbers, Alexender en était convaincu...

En attendant, l'embuscade avait été déployée sur plusieurs immeubles. Il y avait des soldats partout, disséminés travers les étages. De l'endroit ou il était, l'oeil habitué d'Alexander pouvait distinguer pas mal de tourelles de grande puissance, mais les Cerbers ne les verraient pas tellement elles étaient bien camouflées dans le décors.

Les Cerbers... Ils étaient là, en bas. Ils marchaient nonchalamment au milieu de la route principale... Déserte. Et c'est à ce moment là que le déluge de feu s'abattit. Des tourelles se mirent en route, des grenades furent jetées des fenêtres et des toits, des fusils mitrailleurs furent mit en route par des hommes qui se jetaient des étages, accroché seulement par une simple corde, et descendaient en courant le long des murs, à l'horizontale.

Ce fut le cas du commando "Phoenix" constitué des 4 représentants des 4 camps, qui couraient côté à côte, arme en main.

Mais la surprise ne dura pas longtemps. Déjà, des Cerbers levaient les bras et tissaient des toiles de verre géante, de glace, de métal, de bois. Un dôme fut bientôt formé en forme de parapluie d'un côté à l'autre de la rue, entre deux immeubles, et les munitions s'abattaient dessus, inefficaces.

L'oreillette d'Alexender grésilla, et il reçut un message sur le canal global :


" L'effet de surprise a permis de tuez 10 Cerbers. On passe à l'étape deux : Infanterie ! En avant ! "

Alexander distingua une note de tristesse et de panique dans la voix de Sylmar Tighz. Apparemment, le haut commandement s'attendait à beaucoup mieux de son embuscade... C'était raté... Et le commando Phoenix ainsi que toute l'infanterie qui descendaient le long des murs se jetaient tout droit dans la gueule du loup...

Tout les hommes de l'infanterie se posèrent sur le dôme, puis passèrent par l'intérieur des immeubles pour ressortir par les fenêtres sous le parapluie. Alexander mit un bras devant ses compagnons pour leur dire de ne pas les suivre. Ils observèrent un moment. Il en sortait des deux côtés. Le combat s'engagea. Il y avait deux fronts de combat, de chaque côté de la rue, sur les trottoirs. Les cerbers, déjà disposés en deux groupes, n'avaient pas mis longtemps à s'organiser pour combattre les deux fronts simultanément. Une quarantaine de soldats de chaque côté, avec deux groupes disposés un peu plus au milieu, composé des Manges-songes. Un groupe de 5, et un groupe de 4. Alexander était réjouit : Ils avaient réussit à tuer un mange songe durant l'attaque surprise : le groupe de 4 serait nettement moins efficace que le groupe de 5. Il fallait donc attaquer en premier les plus nombreux. Cependant, un obstacle allait leur poser problème : Le haut commandement. 10 lieutenants sur-entraînés. Ils allaient avoir du mal à les battre... Beaucoup de mal.

Le commanda courut parallèlement à la route, à peu près au centre, sur le dôme, pour arriver à la fin de ce tissu de pouvoirs. Ils sautèrent sur la route en contre bas et firent demi-tour pour faire face aux Cerber. A leur droite et à leur gauche : Les deux fronts. En face : Le haut commandement, et les Manges-Songes.


" N'oubliez pas, un seul mange-songe par groupe suffit à les déstabiliser pour suffisamment longtemps. On commence par le groupe de 5, à droite... Si on arrive à l'approcher. "
avatar
Alexander Löbner
Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Aucun.
Âge: 28
Emploi: Cadre supérieur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de Seedorp n’aura pas lieu… [Terminé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Seedorp :: L'aéroport

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum