A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

 :: Messlan :: Le So'cute

Aller en bas

A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 13.12.08 20:33

"Qu'est-ce tu fout ici toi ?"

Un poing gigantesque fusa comme une balle de baseball en direction d'Amosis. Il recula d'un pas, esquivant le coup de justesse qui passa devant son visage sans grande conséquence. Il n'avait pas relevé la tête, et continuait de regarder le sol avec calme.

"Je ne suis pas là pour ça..."

Le videur s'arrêta, empoigna Amosis au col et le plaqua contre le mur.

"T'attends quoi à fouiner là ?

-J'attends quelqu'un...
-J'en est rien à foutre ! A ta dernière visite, y'a eu de la casse...
-Je suis désolé."

Le videur souleva Amosis et le jeta sur le côté. Celui-ci se releva, et ne chercha pas à riposter. Il ne devait pas attirer les problèmes, il voulait sa soirée avec Meggan.

Deux hommes arrivèrent à côté et l'un d'eux passa son bras autour de son épaule pour l'emmener loin du bruit, dans une ruelle adjacente. Le videur se retourna, feignant de ne pas avoir vu ce qui allait se passer.


"Alors, dit moi... T'attends qui ?
-Meggan Lloyd.
-Meggy ? La chienne de la table 6 ?"

C'en était trop.

La proximité de Meggan et l'envie de la voir avaient pour avantage de le temporiser assez facilement. Mais c'en était trop. Il ne fallait pas insulter Meggan.

Amosis était considéré comme l'un des plus méchants et des plus sadiques défenseurs. Ses antécédents étaient nombreux. Personne ne lui attribué une quelconque confiance, et beaucoup en arrivé à le craindre, non pas pour sa force, ou même son influence, mais pour son regard et son manque cruel de pitié.

Alexander Lobner entretenait sa méchanceté et son animosité avec subtilité et finesse. Amosis en était conscient, mais fier de pouvoir servir. Il était devenu un monstre...

Il vint saisir la gorge de celui qui avait parlé et lui arracha sa trachée d'un coup sec. Il empoigna la nuque du second, et la ramena avec force contre son crâne, enfoncant le nez du malheureux dans sa face. Les deux tombèrent, mort.

... Un véritable monstre.

Il retira sa veste taché et la jeta avec les corps dans une benne à ordure avant de retourner devant la boite.

Il n'avait plus qu'à attendre Meggan, en espérant qu'elle n'est pas oublié leur rendez-vous.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="http://img4.imageshack.us/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Meggan Lloyd le 14.12.08 23:47

Meggan venait de dire au revoir à ses derniers clients. Elle enfila rapidement une robe noire et s’avança parmi les tables et les clients ivres mort qui criaient comme des dingues. Épuisée, elle ne regardait même pas ou elle allait et fini par entrer en collision avec un homme. Elle marmonna quelques excuses sans vraiment regarder la personne et continua son chemin. Après quelques pas elle se figea sur place et retourna lentement sa tête. Un sourire s’étira comme au ralenti sur son visage, puis il disparu soudainement. Meggan fronça légèrement les sourcils avant de parler.

-Amosis…Que viens-tu faire ici ? Oh ! Mon dieu ! J’avais complètement oublié !

Meggan regarda ses pieds, ne sachant pas quoi lui dire. Elle tira brusquement une mèche de ses cheveux et l’enroula autour de son doigt. Réalisant finalement qu’elle avait l’air d’une gamine de maternelle qui viens de rencontrer d’autres enfants, elle s’empressa de lâcher ses cheveux et de fixer Amosis dans les yeux.

-Dit…euh…Tu n’aurais pas vu le videur par hasard ? Il doit être encore en retard…je le ferai remarquer au patron plus tard…Alors euh…Qu’est-ce qu’on fait ? Je suis vraiment désolée d’avoir oublié…Ça va? T’as l’air bizarre…

Elle avait les paupières lourdes et elle ne savait pas si elle allait rester éveillée très longtemps. Malgré tout elle devait passer la soirée avec Amosis, car après tout, cela faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus. Meggan salua vaguement la stripteaseuse de la table 3 qui venait d’entrer et sortit dehors.

-Dit donc…Tu deviens quoi ?

Le ton de sa voix était triste, car avant elle était presque tout le temps avec lui, Febay et Jeff, mais les choses avaient changées, et elle le regrettait énormément. Il lui avait sauvé la vie plusieurs fois, tout comme les deux autres, et elle se rappela a nouveau qu’elle devait s’entraîner encore et encore pour ne plus être un fardeau en mission.
avatar
Meggan Lloyd


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: mange songe
Âge: 25
Emploi: stripteaseuse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 15.12.08 11:43

Meggan était là. Elle avait oublié leur rendez-vous, mais il s'en fichait. Elle était rayonnante.

Il s'était approché d'elle, il caressa doucement son visage du revers de sa main. Cela faisait trop longtemps qu'il n'avait pas prit le temps de la contempler ainsi. Il avança ses lèvres près des siennes, lentement, mais se résigna, et lui déposa un simple baiser entre sa joue et le coin de sa bouche. Il lui murmura dans un souffle:


"Je suis content de te voir..."

Il s'écarta, la fixant toujours, souriant d'un sourire nouveau, d'un sourire conviviale. En fait, il n'avait rien de nouveau, il était juste beaucoup trop ancien.

"Ce que je deviens ?..."

S'il avait été franc, il aurait répondu: "Un assassin qui ne tolère aucune autorité, qui agit sans scrupule, sans considération aucune, qui ne vit que dans la rage et la soif de puissance, et qui ne se bat même plus pour la paix, mais parce qu'il n'est plus bon qu'à ça..."

Mais il ne peut pas être franc. Pas maintenant.


"...Oh la routine, je combat les méchants..."

Il rigola. Il était heureux à ce moment là. Meggan pouvait à tout moment lire dans ses pensées et découvrir ce qu'il était devenu, mais cela lui importait peu. Et de toute façon, même elle aurait du mal à y croire devant le visage dénué de toute souffrance qu'il arborait à l'instant.

"Allez viens, je te paie le restaurant..."

Il vint lui saisir la main et la tira légèrement, reculant pour pouvoir continuer à la regarder.

"Je connais un délicieux kebab pas loin... Mais non je plaisante bien sur... Pour toi ce sera homare et caviare... Ca te va ?"

[HJ: On continuera à poster ici même si on se déplace, ça évitera qu'on change tout le temps ^^...
Sinon, comment trouves-tu mon mode loveur ? xD... Je tiens à te prévenir que j'ai pas l'intention de sortir du hot ou du fight, mais bon, t'es une quebecoise, tu risques de forcément amener de l'action, c'est obligé, donc je m'attends à tout ^^...]

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="http://img4.imageshack.us/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Meggan Lloyd le 16.12.08 3:12

Par simple habitude, Meggan ne se posa pas de questions et ne chercha pas à voir ce qui ce trouvait dans la tête d’Amosis. Elle espérait seulement que « les méchants » ne soient pas les ellipsis. D’ailleurs, elle faisait partit des ellipsis et elle ne comprenait pas pourquoi il en ferait une exception, s’il voulait les détruire, sinon tout simplement parce qu’elle était faible et inutile, la plupart du temps. Elle décida donc de le croire sur parole et elle lui adressa son plus beau sourire.

-Je serais contente même si on allait manger des Kebabs, ça fait tellement longtemps qu’on ne s’est pas parlé après tout !

Meggan se demandait si elle n’allait pas s’endormir debout, mais en même temps elle se dit qu’elle ne le pourrait pas puisqu’elle était déjà dans un rêve. La dernière fois qu’elle l’avait vu, c’était à l’hôpital ! (Eh wai ça faisait longtemps Amo Wink ) Elle suivi lui suivi, et glissa doucement ses doigts entre les siens, mais elle refusait de le regarder. Elle-même ignorait pourquoi elle agissait ainsi, mais elle gardait résolument son regard fixé sur la rue devant elle. Elle regardait, mais elle ne savait même pas ou elle allait. Sa tête était comme vide, comme si elle avait de l’eau à la place du cerveau. C’était une sensation qu’elle détestait et elle fini donc par entrer dans la tête d’Amosis, pour se sentir un peu moins stupide, mais ce qu’elle y trouve ne lui plus pas vraiment. Elle arrêta de marcher soudainement mais ne regarda toujours pas Amosis. Elle sera sa main comme pour s’assurer que tout ça était vraiment réel. Elle n’y avait été que quelques secondes et pourtant, elle en savait déjà trop. Elle ne lui parla cependant pas de ce qu’elle venait d’apprendre. Elle aurait tout le temps de le faire plus tard. Par contre, elle lâcha sa main pour replacer une de ses mèches de cheveux et ne la repris pas. Elle revint rapidement à la réalité car quelqu’un lui fonça brutalement dessus. Elle repris enfin ses esprits qu’elle avait perdu, avant même d’entrer dans la tête d’Amosis. Le choc lui donna enfin l’occasion d’effacer le sourire qu’elle avait jusqu’alors refusé d’effacer de son visage. Elle jeta un regard derrière elle et murmura un peu pour elle-même d’un ton a moitie sarcastique.

-Oh mais ce n’est rien mon petit monsieur vous etes tout pardonné !
avatar
Meggan Lloyd


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: mange songe
Âge: 25
Emploi: stripteaseuse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 16.12.08 19:45

Meggan refusait catégoriquement de le regarder, mais lui ne pouvait pas s'en empêcher. Ce devait être du à une loi ancestrale qui régit les hommes et les femmes pour permettre une différenciation sûr.

Elle s'arrêta soudainement et rompit le contact sans qu'Amosis ne puisse en envisager une quelconque raison. Ce devait être encore une de ces lois, qui font que les hommes ne comprennent jamais les femmes, quoi que l'histoire est pu en dire.

Cependant, ici il n'est pas question d'un rendez-vous anodin entre Adam et Eve. Là on parle de Meggan Lloyd, mange songe ellipsis, et Amosis Opilion, défenseur extrémiste. Ce n'est plus vraiment la même catégorie, et les lois un tantinet puérile qui suffisent à d'autres n'ont pas toujours l'effet escompté sur eux.

Et pour preuve, il n'a pas fallu longtemps à la bague d'Amosis pour lui infliger une infime vibration dans la phalange et ainsi déjouer les plans préconçues de l'amour et du romantisme. La bague, un artefact inquisiteur volé, avait pour but de prévenir son porteur d'une quelconque intrusion dans ses pensées.

Ainsi, Meggan venait de fouiller dans sa tête. Il mit sa main dans sa poche, fit glisser sa bague de son doigt avec son pouce pour la retirer et le bijou tomba lourdement dans le fond de sa poche.

La plupart des défenseurs lui en voudraient pour ça. En effet, faute d'un plus grand nombre de gadget utile, on ne distribue ce genre de bague qu'aux défenseurs qui ont eu accès au poste de commandant, pour leur permettre de protéger les secrets des chasseurs de sorcière. Amosis fait partie de ceux-là, et il a pu avoir connaissance d'information de la plus haute importance, même pour un groupe aussi peu structuré que les défenseurs. Et ils se sont senti obligé de lui en donner une, pour leur protection à eux.

Mais loin de se soucier de leur protection, Amosis considère qu'il n'a pas de secret pour Meggan, et qu'elle est autorisé à chercher des réponses si elle juge cela nécessaire.


"Ca va aller ?"

Il voulut rétablir le contact physique, mais un homme bouscula Meggan de plein fouet. Son sang ne fit qu'un tour, il avait serré les mains et les dents, comme par instinct. Il allait lui sauter dessus, et le tuer.

"Tu n'as rien ?"

Il s'était calmé. Il l'avait laissé partir, sans rien. Il s'inquiétait pour elle.

Habituellement, il aurait abattu sans pitié l'homme qui l'avait bousculé, par soucis de chevalerie, mais il ne voulait pas gâcher la soirée. Mais il se rendit bien vite compte qu'il n'avait pas de réaction de secours, et qu'il était voué à rester planté là, à cause d'une énième loi faisant passer les hommes pour des boulets.

Mais il ne pouvait pas se le permettre. Faute d'une meilleure idée, il tenta sa chance, et l'embrassa langoureusement, lui passant une main dans les cheveux.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="http://img4.imageshack.us/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Meggan Lloyd le 17.12.08 1:32

“Ca va aller?”

"Tu n'as rien ?"


Meggan ne lui répondit pas. Pas tout de suite. Elle se contenta de lui lancer un regard attristé. Elle avait la colère dans ses yeux et elle en avait eu presque peur.

-O…Oui je vais très bien merci.

Maintenant qu’elle savait ce qui était arrivé au videur, et pourquoi, elle se doutait de ce qu’Amosis aurait fait a l’homme qui l’avait bousculé dans la rue.

Elle n’avait pas peur, elle était déçue. Comment son héro avait-il pu devenir …Un meurtrier ! Elle ne pouvait pas y croire. Au moins, elle avait une preuve qu’une partie de lui était restée comme elle l’était avant.

Puis, comme ça, sans prévenir, il l’embrassa. Meggan aurais voulu le repousser le gifler de toute ses force, juste pour qu’il réalise que ce qu’il avait fait la rendait triste et la dégoûtait au plus haut point, mais elle ne pu le faire. Une fois de plus elle avait choisi la manière simple et sans efforts. Elle resta la, en plein milieu des gens qui marchaient ou couraient dans tous les sens a l’embrasser, plus heureuse qu’elle ne l’avait été depuis des semaines, des mois. Craignant que quelqu’un ne les bouscule t qu’Amosis s’en prenne à cette personne, Meggan le repoussa doucement et le regarda enfin.

Elle le regretta aussitôt et détourna le regard. Elle savait maintenant que si elle le regardait trop longtemps, elle allait perdre tout contrôle d’elle-même, et c’était une chose qu’elle ne pouvait pas se permettre de faire. Amosis pointa une porte, Meggan y entra et il l’y suivit.

Une serveuse qui semblait un peu maladroite vint leurs parler et elle les emmena à une table. Meggan s’y assied, et fixa les mains d’Amosis, pour ne pas regarder son visage.

-Je…Je suis déçue.

C’est tout ce qu’elle réussi a lui dire.
avatar
Meggan Lloyd


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: mange songe
Âge: 25
Emploi: stripteaseuse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 17.12.08 18:56

Malgré le fait inexorable qu'Amosis était un homme, et qui plus est un boulet, il ne lui fallut pas plus de trois minutes pour se rendre compte que Meggan ne se sentait pas très bien.

Appréhendant une saute d'humeur due à des hormones instables et entrainant une réaction imprévisible et totalement inappropriée, Amosis ne préféra pas entamer le dialogue pendant le trajet. Elle semblait heureuse. Elle semblait triste. Elle semblait pensive. Amosis avait bien des raisons de se méfier.

Ils arrivèrent et s'installèrent. Par galanterie, Amosis tira la chaise de Meggan pour lui permettre de s'assoeir et la ramena au bord de la table. Il s'installa ensuite en face, c'était le moment de parler, et par chance, c'est ce que fit Meggan.

Amosis ferma les yeux un instant.


"Mon cœur... Ne me juge pas si vite je t'en prie..."

Il rouvrit les yeux et posa sa main sur la sienne.

"Je te doit des explications... Après mon accident à l'hôpital, je suis devenu réticent à l'idée de faire confiance, et j'ai commencé à m'en prendre à n'importe qui, même mes alliés. Je sortais à peine de la reconnaissance de mes confrères, qui s'étaient enfin décidé à ne plus me considérer comme le simple neveu d'Osnel, et fier de cet exploit, j'ai voulu montrer que j'étais capable d'être l'un des leurs, et non plus un mercenaire qui combat pour l'une ou l'autre des factions, et j'ai prit la défense d'une nouvelle recrue, au détriment de mon amitié envers Febay. Je me suis même battu avec lui, mais au fond de moi, je refusait de le faire souffrir, et je ne me suis pas rattrapé au balcon lors de ma chute, pour ne pas avoir à lui courir après. Je pensais que j'allais être récompensé pour avoir changé littéralement ma méthode de travail en allant selon les convictions des défenseurs, mais il n'en fut rien, car mon acte était considéré comme tout bonnement normal. J'en est tout simplement été écœuré, et j'ai commencé à réemployé mes anciennes méthodes, en cherchant le moyen d'être plus fort, pour pouvoir lutter à la fois contre mes ennemis, et contre mes amis..."

Il retira sa main, et se massa doucement les tempes.

"Lors des missions qui ont suivis, je me permettais des petits extras, tuant à l'occasion, pour m'assurer que j'en étais capable. Puis les meurtres se sont multipliés, et il m'est arrivé de ne laisser lors des missions qu'un amas de cadavres jonchant sur le sol. C'est devenu une habitude. Je sais me contrôler, je ne suis pas devenu un psychopathe en puissance, une machine à tuer, mais je ne tolère pas que l'on me marche sur les pieds. Dès que l'on m'attaque, je me bat. Dès que je me bat, je tue. C'est le seul moyen qui m'est donné de pouvoir me faire entendre, de me faire respecter, et surtout de devenir fort... Je suis un mercenaire Meggan, et je tue pour survivre... Je tue des inquisiteurs, je tue des ellipsis, et je tue même certains défenseurs, quand cela est nécessaire... Ce qui a changé chez moi aujourd'hui, c'est que je refuse l'autorité et que maintenant je tue là où j'épargnais... Mais je suis toujours Amosis Opilion, et au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, je suis amoureux..."

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="http://img4.imageshack.us/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Meggan Lloyd le 19.12.08 18:52

Meggan avait peur d’entendre la vérité de la bouche d’Amosis, elle ne voulais pas savoir ce qui lui était passé par la tête, et, pourtant, elle l’écouta attentivement, accablée par tout ces mots. Elle ne savait pas pourquoi, mais ses mains tremblaient. Elle eu un petit soupir .

-J’aimerais pouvoir te dire que je comprend ce que tu a ressenti, que je comprend ce a quoi tu pensais…Mais ce n’est pas le cas. Même en entrant dans ta tête, je ne pourrai jamais comprendre ça. En tout cas, j’espère vraiment que tu n’es pas devenu une machine a tuer, comme tu dit.

Meggan ne savait plus comment réagir. Elle n’était certes pas un ange non plus, mais il y avait des limites qu’elle ne dépassait pas et qu’Amosis lui, avait de loin dépassé. N’ayant rien a dire, elle choisi plutôt de se mordiller la lèvre, en fixant toujours les mains qui venaient de quitter le siennes. Ces mains la, avaient tuer beaucoup de gens sans aucunes raison. Lorsqu’elle eut cette pensée, elle cessa tout de suite de les regarder.

-Est-ce que tu te rends compte que toutes ces personnes que tu a tuées avaient probablement une famille et des amis qui tenaient a eux. Tu a détruit une partie de leurs vie a eux aussi. Si toi tu mourrais, je…Parlons d’autres choses d’accord ? C’est difficile a accepter comme ça, d’un coup, mais je suis certaine que je vais l’oublier dans quelques temps.

Elle ne voullait pas pleurer. Elle regarda a la table qui était a sa droite, et vit une femme qui ressemblait a Ursula, et cette vision d’horreur ne lui remonta pas le moral. Elle se força à sourire d’un sourire qui paraissait un peu douloureux et regarda finalement Amosis dans les yeux. Les paroles qu’elle avait refusé d’entendre quelques minutes plutôt, résonnèrent dans sa tête. « je suis toujours Amosis Opilion, et au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, je suis amoureux... » Elle sera ses poing en dessous de la table et se mordit finalement la lèvre jusqu'au sang, mais elle resta silencieuse.
avatar
Meggan Lloyd


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: mange songe
Âge: 25
Emploi: stripteaseuse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 29.12.08 0:39

Elle ne comprenait donc pas. Et c'était bien normal. Il y a pas moins de 10 ans, Amosis aurait surement réagit de la même façon en rencontrant un homme comme il est devenu à cet heure. Mais les temps changent.

Tout le monde n'a pas été exilé en Inde par son propre oncle, luttant pour survivre, face à la haine, la violence, la misère, et la peur. Tout le monde ne sait pas fait fouetter plusieurs fois par semaines pour ensuite regarder les quelques pièces accumulés s'envoler dans les poches des agresseurs, ne pouvant rien faire à cause de la douleur. Tout le monde ne s'est pas fait jeté par la fenêtre du deuxième étage par un homme qu'il croyait être son ami. Tout le monde ne sait pas fait rejeter par sa faction à cause de sa simple ascendance. Tout le monde n'est pas Amosis Opilion. Et tout le monde n'en est pas à ne plus pouvoir ressentir de la pitié ou de la compassion.

Il aurait voulut accepter ce qu'elle voulait, il aurait voulu parler d'autres choses, mais il ne pouvait pas la laisser avec une telle opinion de lui. Et quoi qu'elle puisse en dire, ce genre de détail ne s'oublit pas si facilement


"Tu n'as encore jamais eu l'occasion de lire dans les pensées d'un homme consentent ? On va faire un petit voyage, ou plutôt deux... Je vais tout d'abord de montrer mes souvenirs les plus durs, les moments de ma vie où je me trouvais dans un état critique, ou il m'arrivait même d'avoir peur... Et ensuite je t'emmenerais du côté de mes jours heureux, dans les moments où le bonheur coulait à flot et où j'étais soulagé de toute souffrance... Il te suffit de plonger dans mes pensées, je te guiderais..."

Effectivement, il sufisait à Amosis de se remémorer avec précision ses souvenirs pour permettre à Meggan de les lire avec aisance et clarté.

Le voyage commencait donc. Le décor du restaurant se perdit dans l'obscurité, pour être remplacé par un décor de cimetière assez désagréable. Amosis et Meggan se tenait sur les lieux, invisibles aux yeux de tous. Ils n'étaient là quand tant que specateur.

Un Amosis plus jeune se tenait à quelques mètres de là, des larmes perlaient sur son visage alors qu'il contemplait avec amertume la tombe de ses amis et collègues. Dans un reniflement il lança: "Bientôt ce sera mon tour, et je vous rejoindrez". Il tomba à genou, posant sa tête dans ses bras sur le sol, lancant dans le vide: "Pourquoi eux ?".

Le décor changea, avec l'obscurité intermédiaire comme la première fois.

Le jeune Amosis avait fait du chemin, et se trouvait désormais dans un coquet bureau en compagnie de trois hommes. Ils avaient une magnifique vue sur Aéranpolis, un jour de beau temps. Le côté noire de ce souvenir venait du fait que les trois hommes étaient des inquisiteurs. L'un était un cerber, l'autre était Haeg Ponak, et le dernier était Mathias Osnel. La carte d'identité d'Amosis flambait au rythme des pas des policiers qui étaient mobilisés pour l'interpeller.

Nouveau changement de décor.

Amosis se tenait cette fois dans une cave lugubre et mal éclairé. Des hommes étaient autour de lui, armé de bâton. L'un deux, surement le chef, lui hurlait des indications qu'il ne compernait pas. Il avait beau répéter: "Je ne comprend pas votre langue, je suis désolé...", il se faisait frapper et frapper, accusé de refus d'optenpérer.

Le vrai Amosis détourna la tête, il ne supportait pas de se ervoir souffrir, mais malgré cela, il s'entendait, et ca le mettait mal à l'aise, mais Meggan devait savoir, et pour elle il ressortait des cauchemard qu'il gardait endormis.

Il finit par changer de décor, alors que le jeune Amosis était déjà en sang. Mais cette fois-ci il en montra plusieurs à la suite, comme pour voyager avec plus de rapidité, tout en stoppant ses souvenirs sur des moments forts.

C'est ainsi qu'ils purent voir un Amosis fouetté, un Amosis torturé, un Amosis par plusieurs fois à l'article de la mort. Ils le virent notamment au lac avec Haeg, ils le virent à la guerre de Seedorp, ils le virent au quais, ils le virent dans les moments les plus atroces de son existence, alternant les lieux et les époques. Il semblerait qu'Amosis est passé les trois quarts de sa vie à manquer de mourir, à sauver des amis, à tuer des ennemis, à être trahis, à être vaincu, à saigner, à échouer, à vaincre, et toute sorte de situation qui le mettait dans un état de souffrance.

Il venait de montrer à Meggan tout ce qui fait qu'il soit devenu ce qu'il est en une dizaine d'année à se battre contre les agissements de son oncle.

Sans regarder dans quel état elle était, il lui dit:


"Maintenant place au bonheur et à la tendresse..."

A la place de l'habituelle fond noir qui feasit office d'intermédiare, cette fois-ci, c'était un fond blanc et éblouissant.

Ils arrivèrent devant le Socute, Meggan était assise sur un muret et Amosis lui lavait une plaie fraiche. Dès qu'ils se regardaient, ils se perdaient dans les yeux de l'autre et ressentaient déjà quelque chose de très intense. Ils étaient beau tout les deux. Ce n'était pas leur première rencontre pourtant.

Le changement de décor les ramena sur le boulevard aéranien où ils se virent pour la première fois. Febay et Amosis se plaisait à la tailler pour ce qu'elle venait de faire, acte qui lui avait été nécessaire pour se redonner confiance. Mais qui aime bien, châtit bien. Et c'est surement grâce à ce moment là que ces deux-là ce sont rapprochés.

Plusieurs changement de décor qui dataient tous de la guerre de Seedorp.

On put voir comment Amosis s'est démené pour secourir Meggan, et ce à plusieurs reprises, avec toujours dans le regard un lueur d'inquiétude mêlée au plaisir de pouvoir aider. On pouvait distinguer la différence flagrante entre les fois où il sauvait Febay ou Jeff et les fois où il sauvait Meggan. Dans ces derniers, il avait peur.

Il alterna un peu, et montra le groupe à des moments où ils riaient, où ils se plaisaient. On vit Amosis faire du bouche à bouche à Febay, on le vit faire le roi du monde pour se moquer de Jeff. Et bien d'autres situations encore.


"Voilà, tu as vu les événements de ma vie qui ont fait de moi ce que je suis... Tu es la seule qui me reste et qui soit capable de me donner goût au plaisir... Sans toi il ne me reste que mon travail..."

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="http://img4.imageshack.us/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Meggan Lloyd le 29.12.08 21:51

Meggan écouta l’idée d’Amosis avec appréhension. Elle fit cependant ce qu’il lui avait demandé. A sa grande surprise, elle n’eut même pas a faire de gros efforts pour y arriver, et elle se trouva debout, dans un cimetière Elle n’eut aucun problème a reconnaître Amosis plus jeune qui semblait anéanti. Meggan détestait se sentir aussi impuissante, c’est pourquoi elle allait rarement fouiller dans les souvenirs des autres, mais plutôt dans leurs pensées du moment.

« Changement de décor »

Reconnaissant les Inquisiteurs, Meggan sera les poings. Elle ne connaissait pas Amosis dans ce temps la, elle en était certaine, mais de toute façon, elle savait qu’il était retourné vers eux, elle le savait bien.

« Changement de décor »

Ce souvenir la, Meggan l’apprécia encore moins que les autres. Elle n’avait pas trop envi de regarder, mais par respect pour Amosis, elle garda ses yeux fixés sur la scène. Des larmes montèrent tout seul dans ses yeux, sans même prévenir. Elle les essuya rapidement sans regarder le vrai Amosis. Les souvenirs suivant ne furent guère plus joyeux, et ses mains se mirent à trembler.

"Maintenant place au bonheur et à la tendresse..."

Le premier souvenir, elle le connaissait bien et elle réprima un éclat de rire en le revoyant. Ils avaient tellement l’air fou ensemble, lui avec son pantalon transparent et elle pied nus avec un éclat de verre dedans.


Apres plusieurs autres souvenirs plus joyeux, ils réintégrèrent leurs corps dans le resto. Meggan resta un moment sans parler, comme figée, puis elle frappa Amosis de toutes ses forces.

-Mais qu’est-ce qui t’a pris de me montrer ça ? Tu veux absolument me faire pleurer ?

Elle décida d’emmener Amosis dans ses propres souvenirs.

Ils arrivèrent dans une pièce qui était seulement éclairée par la lumière qui passait sous la porte. Meggan, encore enfant pleurait en silence, puis, la porte s’ouvrit, aveuglant la petite fille. Sa mère entra et déposa une assiette remplie de légumes et de pain devant elle. Derrière elle on entendait les échos de voix qui se souhaitaient joyeux noël ou de chansons joyeuses. « Si tu avait été plus sage, lui dit sa mère, toi aussi tu aurais des cadeaux » Puis elle partit en refermant la porte. Pourtant, la jeune Meggan savait très bien qu’elle n’en aurais pas eu, tout simplement parce qu’elle n’avait rien fait pour mériter cette punition.

Tout redevint noir, mais lorsque les images revinrent, Meggan était dans la même pièce, et c’était toujours le jour de noël, mais plus tard dans la soirée. Son père complètement saoul entra dans la pièce en riant. La petite fille croyait qu’elle allait enfin pouvoir sortir, mais son père la pris par le cou et la plaqua contre le mur. Il déchira les vêtements de l’enfant et étouffa ses cris avec, en la bâillonnant. La jeune Meggan fut agressée pour la première fois ce jour la, le jour de noël.

« Changement de décor »

Plus tard dans sa vie, alors qu’elle était adolescente, Meggan se faisait battre par son beau père, sous le regard indifférent de ses frère et de sa mère, qui elle, faisait la cuisine comme si rien n’était.

« Changement de décor »

Meggan avait 18 ans, et elle s’était enfuie de chez elle depuis quelques jours seulement. Elle marchait tranquillement dans la rue. Un homme très bien habiller marchais directement vers elle. Ne sachant pas très bien si elle devait continuer son chemin, courir, alors faire demi tour, elle resta figée la. Lorsque l’homme fut arrivé à sa hauteur, il sortit une sorte de crayon, et lorsqu’elle le regarda, Meggan perdit connaissance.

« Changement de décor »

Meggan s’était réveillée dans une sorte de chambre d’hôpital, remplis d’instruments qui lui étaient inconnus. L’homme qu’elle avait vu plus tôt se trouvait las, en compagnie d’une sorte de médecin qui avait l’air particulièrement cruel. Sans savoir qu’elle se trouvait dans un local de l’inquisition, elle demanda bêtement ce qui s’était passé au médecin, qui se garda bien de lui répondre. Soudain, le souvenir devint flou, car Meggan ne s’en souvenait plus très bien. Elle vit simplement une lumière éblouissante puis elle s’entendit crier.

De retour au restaurant, Meggan était un peu embarrassée. Elle ne parlais jamais de son enfance a personne, parce qu’elle-même aurait préféré l’oublier. Tout comme elle aurais voulu oublier la sensation de triomphe et de liberté qu’elle avait ressenti, en voyant son père assassiné.
avatar
Meggan Lloyd


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: mange songe
Âge: 25
Emploi: stripteaseuse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 30.12.08 1:02

C'était donc ça le passé de Meggan. En le découvrant, Amosis avait ressenti une étrange sensation. Un mélange de compassion et de pitié. Sentiment qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps.

"Je suis désolé... pour ton père..."

Une larme ruissela sur son visage et vint s'écraser dans le coin de sa bouche.

"C'est une preuve qu'on a tout deux besoin l'un de l'autre..."

Il se frotta la joue, ses yeux brillaient, mais son timbre de voie n'en souffrait pas. On ne pouvait pas dire qu'il pleurait, il était juste ému.


"J'ai beaucoup de chose à faire, de comptes à régler, de problèmes à résoudre, et j'ai besoin de soutien, de ton soutien... Tu es tout pour moi..."

Il vint saisir la main de Meggan et l'amena à son visage. Il commença par embrasser le dos de sa main et la déploya sur sa joue pour garder le contact de ses doigts sur son visage. Il ne l'avait pourtant pas lâcher des yeux. Il espérait que cette fois ce serait elle qui l'embrasse. Il avait besoin de savoir.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="http://img4.imageshack.us/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Meggan Lloyd le 31.12.08 1:19

Meggan regardait Amosis qui tenait toujours sa main. Elle le regardait étrangement, entre le regard triste et le songeur.

**Bien sur que j’ai besoin de toi, Amosis Opilion. Je serai toujours la pour toi, toujours jusqu'à ce que ça devienne trop dangereux pour nos vies.**

Elle songea un instant a ce qu’elle ressentirait en voyant Amosis mort, devant elle. Elle eu étrange frisson très désagréable. Puis elle songea a ce que ressentirait si elle savait qu’elle allait mourir dans quelques secondes. Elle se releva d’un coup sec, faisait tomber sa chaise derrière elle, et arrachant un petit cri semblable a celui d’une poule effrayée a la femme qui ressemblait a Ursula. Elle pris la main d’Amosis et sortit du restaurant sous les regards dédaigneux des clients et du personnel. Elle n’arrêta pas de courir rendue dehors et elle s’enfonça dans une minuscule foret. Elle ne s’arrêta qu’au milieu de celle-ci ou il y avait un grand carré d’herbe avec une petite fontaine. Meggan s’y jeta a plat ventre, comme une enfant en riant.

-J’adore cet endroit. C’est ici que je suis venue lors de ma première fugue. Je ne sais pas qui a fait ça, dit elle en pointant la fontaine et l’herbe, mais ce n’est pas important

Elle attira Amosis contre elle mais ne fit rien de spécial.

-Je voulais te montrer cet endroit, puisqu’il est possible que toi ou moi mourons …bientôt…Enfin on ne sait jamais. J’ai comme eu une révélation dans le restaurant. J’ai toujours su que je ne pourrais plus vivre sans toi mais je ne l’ai pas accepter et je ne me le suis jamais avouer a moi-même pour m’épargner des souffrances, je crois. Mais en fait ça m’a juste fait souffrir encore plus.

Puis c’est ce moment qu’elle choisi pour l’embrasser et mit tout son amour dans se baiser.
avatar
Meggan Lloyd


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: mange songe
Âge: 25
Emploi: stripteaseuse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 31.12.08 23:43

Amosis était passé de triste dans un restaurant bruyant à heureux allongé dans l'herbe. Bien évidemment, il y avait une rapide période de transition, mais Amosis l'avait passé en mode absent, ne sachant pas encore ce que Meggan lui réservait.

Désormais il savait. Il était allongé au dessus d'elle, son regard perdu dans le sien. L'odeur de l'herbe fraîchement tondu et le bruit mélancolique de l'eau qui ruisselait rendait le moment inoubliable. La fontaine de marbre aux motifs anciens renvoyait des halos de lumière sur les deux corps allongés, les faisant sublimer. On aurait dit une œuvre de Febay dans ses moments de craquages écologistes sponsorisés par Walt Disney.

Meggan lui avoua ses sentiments et l'embrassa. Il était littéralement dompté, et était incapable de bouger. Le baiser dura si longtemps qu'il semblait interminable. Il semblait seulement, car il prit fin.


"Ne t'inquiètes plus à propos de la mort, je serais là pour te protéger..."


Et c'est repartit pour un baiser aussi long que le précédent, sinon plus.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="http://img4.imageshack.us/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Meggan Lloyd le 06.01.09 3:33

-C’est justement ce qui me fait peur…Si jamais je survivait et toi pas…

Meggan préféra se taire. Elle regarda autour d’elle et se souvint, sans vraiment le vouloir, du jour de sa première fugue. Elle était jeune, à l’époque, tout juste adolescente. Elle pleurait et riait a la fois, car même si elle ne savait pas ou aller, elle avait quitté cette maison de fou qu’elle ne supportait plus. Elle avait alors trouvé cet endroit, tout a fait par hasard. Elle avait même songé y vivre, mais c’était complètement insensé, comme elle le réalisait maintenant. Elle avait été trouvée par un couple de passants qui l’avaient vu dormir toute seule dehors, qui avaient aussitôt appelé la police. Elle était donc revenue chez elle sous le regard moqueur de ses frères. Oh comme elle avait détesté sa famille, et l’homme qui avait remplacé son père après son assassinat. Mais maintenant, maintenant elle était libre et était plus heureuse qu’elle ne l’avait été depuis sa naissance, mais en même temps, elle avait tellement peur de perdre tout ce qu’elle avait. Le jour ou elle serait devenue trop vielle pour faire son travail et trop laide pour attirer les hommes, elle aurait véritablement tout perdu.

Elle regardait toujours Amosis dans les yeux, même lorsqu’elle était perdue dans ses pensées. Elle se surprit à s’imaginer, se mariant avec lui, puis ayant des enfants…Elle éclata de rire. Non pas que c’était vraiment drôle, mais c’était tout simplement impossible. Surtout avec la vie qu’ils avaient tout les deux. Ils étaient techniquement ennemis, et pourtant…Et pourtant elle ne pourrait jamais se passer de lui. Elle songea même que si un jour il voulait la tuer, elle se laisserait faire. Elle fronça les sourcils en relisant que cette pensée était tout a fait hors contexte, mais cela ne changeait rien à ce qu’elle ferait.

-Pourquoi moi, Amosis ? Qu’ai-je de vraiment spécial. Plusieurs mission on faillit échouer et tout ça par ma faute, vous deviez tout le temps me sauver la vie…Et franchement…Je ne vois pas comment je pourrait mériter ton affection.


[hj: dsl jsuis pas trop inspi lol]
avatar
Meggan Lloyd


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: mange songe
Âge: 25
Emploi: stripteaseuse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 12.01.09 15:38

"A vrai dire, je n'ai pas vraiment eu le choix, c'est mon coeur qui t'as choisit..."

Il l'embrassa furtivement. Il ne savait pas si son compliment allait réussir à passer pour un compliment. Il fallait avouer que c'était assez maladroit.

***


Il restèrent allongés tout les deux, parlant de choses et d'autres pendant plusiseurs heures. Le soleil était en train de se coucher, magnifique à l'horizon, miroitant sur l'eau fraiche et mélodieuse de la fontaine de marbre. Mais la beauté sans conteste de Meggan faisait de l'ombre à ce qui passait à côté pour une simple tache de couleur sur un fond grotesque. Le coucher de soleil était beau, certes, mais Meggan était radieuse.

"Il va falloir que je parte Meggy chérie, j'ai un rendez-vous important cette nuit..."

Il lui caressa les cheveux avec délicatesse, le regard plongé dans ses yeux. Il aurait pu rester ainsi pendant de nombreuses autres heures, mais il avait à faire, et il ne pouvait pas louper son contact.

[Topic clos, sauf si tu veux ajouter quelque chose, et dans ce cas n'hésite surtout pas ma loutre hein ^^... I love you ]

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="http://img4.imageshack.us/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du pardon... [Meggan only] [Terminé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Messlan :: Le So'cute

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum