Tentative de réhabilitation... [Terminé]

 :: Seedorp :: Les ruelles

Aller en bas

Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 29.12.08 1:44

Amosis entra dans le QG défenseur, calmement. Il était bien habillé, costume beige, chemise blanche, lunette de soleil classe. Il avait les mains dans les poches et ruminait un cure dent dans le coin de sa bouche.

Tout les regards se tournèrent vers lui soudainement. Tous s'étaient tu soudainement.

Un des défenseurs s'approcha de lui rapidement et le poussa au niveau des épaules pour le plaquer contre le mur.


"Allez Amo', qu'est-ce que t'attend pour me tuer ?"

Il secoua Amosis frénétiquement, tentant de le faire réagir. Celui-ci se contenta de retirer ses lunettes pour les ranger dans sa poche. Il n'y avait pas assez de lumière dans la pièce pour avoir besoin de lunette, cela va de soi.

"Regardes ca espèce de gros c*nnard !"

Le défenseur sortit une feuille de sa poche qu'il plaqua contre le mur, à côté du visage d'Amosis. Il lui saisit la tête de son autre main et la tourna brusquement pour qu'il regarde le papier. C'était une feuille blanche contenant une quinzaine de prénom et de nom.

"Ca te dit quelque chose hein ? Répond moi ! Est-ce que ça te dit quelque chose ?"

Amosis retira doucement la main qui retener son visage et se massa le menton.

"Ce sont des défenseurs qui ont malencontreusement perdu la vie..."

Le défenseur s'énerva, le ramena vers lui et le plaqua avec plus de force dans le mur.

"Ce sont des amis que tu as tué !"

La feuille planait encore dans les airs quand une main féminine la rattrapa.

"Laisse le !"

Le défenseur s'écarta. Catalina chiffonna la feuille, la jeta dans le feu de cheminée et s'adressa à Amosis.

"T'es en retard...
-Et pressé...
-Tiens, et évite de te mettre tout le monde à dos la prochaine fois..."

Elle lui tendit un fin dossier. Il s'en empara et sortit.

*Ça devient de pire en pire...*

Il sortit tout aussi tranquillement qu'il était entré. Il reposa ses lunettes sur ses yeux et s'installa au volant de sa voiture. Il feuilleta le dossier, qui était en fait un ordre de mission. D'après le contenu il n'allait pas agir seul cette fois-ci.

Elle doit essayer de me réhabiliter... elle a de l'espoir.

***

Au bout d'une heure, il était au rendez-vous, dans des ruelles malfamés. Il y rencontra son groupe d'intervention.

"Enchanté M. Opilion, votre réputation vous précède...

-A mon avantage ?
-Plus ou moins... Cependant, il nous fallait un élément de diversion...
-Au moins c'est franc...
-Un élément de diversion qui à des couilles et qui trouverait le moyen de survivre..."

Amosis haussa les sourcils. On venait de le complimenter, de le valoriser. Il n'en revenait pas.

"Bon allors on fait quoi ?
-T'as pas lu le dossier ?
-J'ai abrégé, je suis pas trop paperasse...
-Bon bah en gros on doit aller tuer un mec qui se trouve dans le batiment là-bas, mais il a une garde raprochée qui habite dans toute les maisons alentoures... Tiens c'est lui..."

Il lui montra une photo, et Amosis mémorisa le visage.

"Toi tu vas avec Shawn et Mike pour aller occuper les gardes, nous on s'occupe de buter la cible..."

Le groupe de diversion courut dans les ruelles pour trouver un bel endroit pour attirer le regard.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 30.12.08 2:15

Plus de temps à perdre, plus de doute à avoir. Jeff ressortit d’un appartement, dans un immeuble, dont la construction était momentanément arrêtée à cause de grève des ouvriers. Parfait. Il referma la porte derrière lui, et s’avança vers l’escalier. L’Ellipsis grimpa sur le toit en terrasse, et sortit de petite jumelle, dissimulé sous sa veste.

Il était là, comme toujours, trop sur de lui… Et aujourd’hui, il allait le payer. Jeff aurait aimais que d’autre soit là, que d’autre le voit, qu’il en tire une certaine gloire,… mais personne ne le saura jamais. C’était là le pacte qu’il avait fait avec l’homme à la capuche. Personne n’y comprendrait rien de toute façon, voilà ce que se disait Jeff, en redescendant tous les étage du sinistre bâtiment.

Jeff vérifia son matériel, en tapotant discrètement ses poches, et termina par caresser les poignées de ses quatre couteaux de jet, vestige d’une époque déjà dépassé, celle de la reconstruction, occasionné par la première bataille de Seedorp, aussi appelé guerre de Seedorp. Les événements remontaient dans l’esprit de Jeff, jusqu’à trouver le point déclencheur… l’enlèvement de Meggan ? Non, bien plus ancien… Un ennemi de Jeff, bien avant Seedorp, bien avant sa première mission pour les Ellipsis…

*Personne ne comprendrait…* se répétait-il.

Son plan bien ficelé, les informations qu’il avait difficilement obtenue, et le prix qu’il les avait payé… Tout était prêt… même la fuite en cas de problème…

Pourtant, il y avait une petite épine qui risquait de le gêner, des Défenseurs… deux groupes d’après ses observations… sûrement avaient-ils la même cible que lui… Mais c’est lui qui l’aurait, pour sûr.

Le convoc-nature récupéra une paire de gant en cuir dans ses poches, et les enfilas… Il ne laissera pas une trace, pas un souffle…
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 30.12.08 2:51

Faire diversion. Décidément, c'est toujours Amosis dans ce rôle, c'est à croire qu'il le fait bien.

Ce qui le gênait surtout, c'était que son travail était beaucoup trop facile pour être une véritable mission. Il lui aurait suffit d'être mené par Lobner pour abattre la cible sans aucune difficultés. Ils font partit de l'élite des défenseurs, et un homme à éliminer est chose courante pour eux. Plus il y pensait, plus il était persuadé que sa cousine voulait le réhabiliter. D'habitude, ses alliés le repoussent, l'attaquent ou le craignent, mais ceux-là ne lui reprochent rien, et le complimentent même. Tout d'abord Alicia essaie de lui ouvrir les yeux, et maintenant sa cousine organise un revirement.

Il n'avait aucune preuve de ce qu'il avançait, et il n'en aurait surement jamais. Pour le moment, il se contenterait d'exécuter les ordres. en réussissant la mission. Pour lui c'était un jeu d'enfant.


"Bon les gars, on va poser des bombes discrètement, selon les endroits indiqués par notre plan du site, c'est à dire aux points..."

Shawn continuait à parler, mais Amosis ne l'écoutait plus, car un détail attira son attention. Derrière un muret à proximité, il avait vu un homme. L'infime instant où il l'avait aperçu, il avait cru voir Jeff Ollon. On aurait dit qu'il le regardait, qu'il avait essayé de se faire voir seulement par lui, et il avait réussit.

"Non...
-Pardon, une suggestion M.Opilion ?
-Les bombes, c'est bon pour les jeunes recrues qui ne connaissent rien à la finesse... J'ai une bien meilleure idée, on va aller sonner aux portes, et envahir un des bâtiment... Pendant ce temps là, où toute les forces alentours seront mobilisés pour nous, le second groupe pourra abattre la cible...
-Mais on va se faire tuer...
-Bien sur, cela va de soi, mais si la mission peut se solder par une réussite au bout du compte, ça ne me pose aucun problème...
-Mais t'es réellement cinglé !
-Mais où est donc passé votre amabilité ?
-Bon, ça suffit, fait ce que tu veux, nous on va poser nos bombes selon le protocole..."

Les deux défenseurs partirent de leur côté, emmenant leurs bombes sous le bras. Amosis courut vers le muret en question et rejoignit l'endroit où il avait cru voir Jeff Ollon. Il devait s'assurer que c'était lui, car dans ce cas il le tuerais.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 30.12.08 21:39

S’approcher de la cible, ne se ferait pas sans se débarrasser des gêneurs… il fallait s’occuper du groupe d’Amosis. Comme à sa grande habitude, Amosis commandait le groupe de diversion. Jeff n’eût donc aucun mal à retrouver les ‘‘rois de la discrétion’’.

L’Ellipsis contourna le petit groupe, et continua à les observer, attendant le moment le plus propice, qui ne se fit pas longtemps attendre.

Les membres du groupe de dispersion s’étaient arrêtés, répétant une dernière fois leur plan… À ce moment là, le convoc-nature dût faire un choix, se débarrasser d’eux un par un, où tous d’un coup…

La décision prise, il se positionna là où seul Amosis n’avait pas d’angle mort… pour lui faire un petit signe discret. Il fallait le mettre en confiance, s’il était possible de le rendre encore plus sûr de lui qu’avant… il fallait lui donner la mauvaise répartition des rôles, lui faire croire qu’il était le chasseur… Et cet idiot le crût, et sûr de lui, imbu de sa personne il orchestra une petite dispute, une divergence d’opinion.

*Allez viens ici ! Petit petit petit, viens ici, approche…*

Le Défenseur se mit à courir, l’Ellipsis s’éloigna, laissant des traces bien trop évidente… Mais qu’importe ! Amosis est sûr de lui, comme de ses erreurs… et il le suivit fort de son titre de chasseur de sorcière.

Jeff entra dans un petit parking privé, coincé entre 3 petits immeubles vieillit par le temps… Une seul ouverture, fine et simple… l’endroit parfait.

Se cachant dans un coin, l’Ellipsis fixa sa main droite, aucun tremblement. Aucun stress, aucune décharge d’adrénaline dans son sang bouillant… Il avait finalement récupéré l’un des pires défauts de son ‘‘poursuivant’’, il était sûr de lui.

Mais beaucoup séparé les deux hommes, l’expérience pour l’un, le talent pour l’autre, plus de muscle chez l’un, plus de cervelle chez l’autre, la folie pour l’un, la schizophrénie pour l’autre.

Amosis entra à pas rassuré dans le petit parking.

Oh il y avait une autre chose qui les différenciaient, c’était sa :

Amosis s’envola à toute vitesse, s’explosant le dos sur l’un des murs entourant le parking. Jeff lui sortit tranquillement de sa ‘‘cachette’’, poussant une énorme benne à ordure, pour bloquer la sortie…
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 30.12.08 22:10

Amosis venait de tomber dans un piège. Sans blague. Il ne pouvait qu'espérer qu'il soit un tant soit peu originale, car il est devenu très exigeant à force d'en subir.

Mais ce piège avait quelques avantages: un adversaire de choix et l'absence de sortie. Un combat à mort se préparait, et dans la toute légalité des choses.

Il se releva, les yeux noirs. Il connaissait son mode de fonctionnement, ou tout du moins la base: quatre couteaux de lancer dont il maniait les trajectoires grâce à ses couloirs d'aspiration.


"On se le fait à armes blanches ?"


Il sortit son pistolet et le jeta au loin, dans un des coins de l'arène improvisé. De sous sa veste il sortit deux petits katanas. Il se savait suffisamment rapide pour pouvoir contrer chacun des couteaux de Jeff. Il ne lui restait qu'à trouver un moyen de l'approcher.

A chaque fois qu'il en vient à tuer un homme, il ne ressent que du plaisir. Mais là, il ressent aussi de l'excitation. Pour cause qu'il n'est pas sur de gagner.

Et dans cette optique, une pensée ne cessait de le harceler.


*Avec un peu de chance, j'aurais la mort que j'attendais*

Il se mit à courir en direction de Jeff, prêt à contrer toute attaque avec ses lames qu'il faisait tournoyer dans un sifflement.

*Avec un peu de chance, ma mort sera relatée*

Il serra les dents, il savait qu'il encaisserais des chocs, mais il n'en connaissait pas un qui pourrait stopper sa fureur.


*Avec un peu de chance, ma mort pourra m'apaiser*


[xD Amosis est vraiment trop taré mdrr...]

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 10.01.09 21:49

« - On se le fait à armes blanches ? »
*Crétin*

Se libérer du seul avantage dont il aurait eût une infime chance de pouvoir se servir… Jeff se demanda ce qui était le plus idiot, le faire, ou en être fière… De toute façon, Amosis cultivait les deux. Encore cette fichue confiance en soit, si l’Ellipsis n’avait pas vu sont adversaire se planter royalement si souvent, il aurait pu en être effrayé… Mais aujourd’hui, rien ne l’empêcherait d’atteindre son but, et maltraité Amosis, même si l’idée était des plus jubilatoire, n’était que l’une des premières étapes de son plan… il n’y avait pas de temps à perdre… les autres Défenseurs ne devait pas trop avancer.

Amosis fonçait sur lui, brandissant ses deux petits katanas. Si le Défenseur pouvait se vanter de connaître la majorité des techniques de Jeff, l’Ellipsis n’était pas en reste, il avait vu ces deux armes-ci déchirer la chair si souvent, que s’en était lassant.

Le convoc-nature créa une bourrasque, mais au lieu de l’envoyer sur le défenseur, il la dirigea contre le mur, pour que le souffle le projette sur le coté. Le maître des vents, encore en l’air, saisit l’une de ses 4 lames et l’envoya dans la ligne de route d’Amosis, qui sans grande difficulté, l’esquiva.

En retombant au sol, l’Ellipsis fit un agile tour sur lui-même, et en profita pour concentrer l’air suffisant pour le couloir d’aspiration qui guida sa seconde lame vers le Défenseur. Celui-ci, avec une magnifique esquive, plongea sur le coté. Jeff donna, se qui pouvait ressembler, à un coup de poing dans le vent, mais en réalité, ce mouvement d’air lui permis de courber le couloir d’aspiration, qui redirigea approximativement le couteau vers Amosis.

La petite lame de jet se fixa dans le sol, à 15 centimètres du Défenseur, qui se releva, un léger rictus sur les lèvres. Si la lame ne s’était pas plantée dans son adversaire, Jeff remarqua à la légère fente ensanglanté, qu’elle avait fait une entaille d’une profondeur de 5 mm à l’arrière de la cuisse du « héros ».

Certes, la blessure n’était que légère, mais elle ralentissera à coup sûr les esquives de l’ancienne star des Défenseurs.

Si le temps n’était pas encore à la célébration, l’Ellipsis ne pût empêcher un fin sourire de déformer le bord de sa bouche.
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 10.01.09 23:15

Amosis se contentait d'esquiver seulement. Les armes du convoc nature n'étaient pas assez rapide pour qu'il soit obligé de les contrer.

Il esquiver habilement, sautant, plongeant, le regard toujours fixé sur son adversaire. L'une des armes venait de l'entailler derrière la cuisse. Cette fois-ci, l'arme avait été plus rapide. Il gagnait en rapidité, et Amosis allait devoir faire vite lui aussi.

Jeff continua à se mettre en position favorable pour de bons lancers, canalisant tout les couloirs d'aspiration qui lui étaient nécessaire, et jeta une nouvelle arme. La rapidité était telle qu'Amosis n'essaya même pas de se décaler, et il leva rapidement son petits katanas sur la trajectoire du tir. L'entrechoquement fut violent, et les pieds d'Amosis glissèrent sur le sol jusqu'à deux mètres derrière. Le vent utilisé pour conduire l'arme lui était arrivé en pleine face et l'avait repoussé également.

Que lui réservait sa dernière arme ? Amosis se mit à sourire. Le combat devenait de plus en plus excitant.

Jeff recommença à se projeter dans les airs en envoyant du vent en sens opposé à la direction du mur. Il envoya sa dernière arme. Celle-ci fut d'autant plus rapide que la précédente. De plus, il se trouvait désormais sur le côté droit d'Amosis, et de sa hauteur il put envoyer suffisamment de vent sur le mur derrière Amosis pour le pousser vers l'avant, à l'encontre de l'arme. Le fait de l'avoir poussé vers l'arrière la première fois l'avait amené à être plus prêt du mur, pour une meilleur optimisation du vent. L'arme fut légèrement réorienté par un vent étranger, et Amosis eut du mal à contrer l'arme, d'autant plus qu'il avait été envoyé vers l'arme.

Tout se fit évidemment très rapidement, et Amosis était en position désavantageuse, d'autant plus que bouger lui faisait mal à la cuisse. Il réussit tout de même à parer, au dernier instant.

Mais Jeff avait prit position derrière lui en l'espace d'une seconde, le temps qu'Amosis soit focalisé sur l'arme. Jeff planta une seringue dans le cou d'Amosis et y injecta un sédatif.

Amosis s'évanoui, le sourire aux lèvres.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 11.01.09 19:11

Le combat s’était terminé par une victoire de Jeff, qui plantant une seringue dans le cou du Défenseur, l’entraina dans un sommeil profond.
Quand Amosis se réveilla, quelques heures plus tard, il était nue et attachée, avec du film plastique, sur une table de métal. Autour de lui, les murs de l’appartement en construction, qui avait servit de planque à Jeff, étaient recouverts par de grande bâche de plastique transparent. Le Défenseur était comme attaché au milieu d’une bulle hermétique de plastique.

Jeff se trouvait dans l’un des coins de la pièce, il était habillé avec un costume de peintre pour éviter les tâches, sur lequel il avait mis un tablier de cuir. Amosis ne le remarqua qu’au moment où il s’approcha de lui pour lui mettre du coton dans la bouche, l’empêchant ainsi de prononcer le moindre mot.

Le convoc-nature saisit alors un petit scalpel sur une table où il avait placé ses ‘‘outils’’. Il s’approcha de nouveau de son premier ‘‘client’’ et lui fit une petite entaille sur la joue droite. Avec une petite pipette de verres, il préleva quelques goutes de sang dans l’entaille et les déposa sur une lamelle transparente.

Jeff retourna près de la table, remarquant que pour la première fois de la soirée, son adversaire n’affichait pas une mine réjouie. Là-bas, il termina son assemblage en posant une deuxième lamelle sur la première. Jeff saisit alors un autre outil, qu’il cacha dans son dos en s’approchant de sa proie.

Le maître du vent se pencha vers le corps allongé, et laissa apparaitre le couteau de bouché qu’il cachait jusqu’à présent. En caressant la lame du couteau, il se remémora mentalement les étapes à suivre… les étapes qui, entre beaucoup d’autre chose, lui avait était transmit de son futur par l’intermédiaire de Febay et de la fameuse clé USB.

Jeff leva son bras droit, et commença à tourner autour de la table. Il n’y avait aucune peur dans les yeux d’Amosis, et aussi étrange que cela puisse paraître, l’Ellipsis crut même voir un sourire. Le ‘‘maudit’’, qui se vantait d’attendre la mort, ne mentait peut être pas…

Quand il fut positionné au dessus de la tête d’Amosis, le convoc-nature releva la capuche de sa tenue de peintre, et termina par enfiler un masque anti-projection. Jeff releva alors le couteau en l’air, lame vers le bas et les deux mains sur la poignée, prêt à sectionner une artère coronaire…
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 11.01.09 20:56

Alors c'est ainsi qu'Amosis allait mourir. Il ne comprenait rien des agissements de Jeff. Pourquoi ne le tuait-il pas de sang froid ? Pourquoi faisait-il ça avec autant d'importance et de précision ? Pourquoi ne pas lui avoir tirer une balle dans la tête ? Rapide, efficace et sans bavure. Qu'avait-il en tête ?

Il se posait ses questions par simple curiosité, mais en réalité, il n'en avait cure. Il allait mourir, enfin, après un beau combat, et de la main d'un adversaire digne de ce nom. Il aurait pu mourir de toute sorte de manière. Un ongle incarné s'étant infecté et ayant entrainé une gangrène mal soigné, un tonneau non finit en voiture ayant fait s'écraser le capot sur lui, un trébuchement mal anticipé l'ayant invité à se cogner violemment la tempe sur un coin de trottoir malfamé, ou encore une retombée d'échafaudage mal rabouté sur sa nuque alors qu'il contemplait la date de renouvellement de l'assurance de sa voiture.

Les morts sont infiniment variés, et la très grande majorité ne lui convienne aucunement. Qui plus est, l'acteur de la mort peut tout aussi être variable. Un simple coup de vent ayant poussé un cailloux en équilibre sur un feu tricolore et le faisant tomber sur le détonateur d'une mine dans sa main, un ivrogne ayant cherché la bagarre dans un pub ouvert tardivement et qui aurait renversé sa bouteille sur une bougie, déclenchant un incendie violent et dévastateur, ou encore une rafale de mitraillette déversé à l'aveuglette par une nouvelle recrue par la porte d'un hélicoptère.

Les morts sont infiniment variés, et c'est peu de le dire. mais Jeff avait tapé dans l'originalité, et c'est ce qui lui plut. Une mort propre et mystérieuse, exécutée scrupuleusement après un combat gagné avec tact par un adversaire de choix avec qui il s'est déjà allié et qui l'a trahis. Une mort excitante, rien de plus.

Comment ne pas sourire dans une telle situation ?

Jeff leva la main bien haute. Il s'apprêtait à laisser tomber l'arme sur le corps immobilisé de l'égyptien quand soudain une explosion retentit.

Le mur derrière eux avait explosé, des lasers parcouraient la pièce. Deux hommes entrèrent rapidement, habillé en tenue de combat. D'un coup de couteau, l'un d'eux fit une ouverture dans le film plastique qui retenait le défenseur.

Instinctivement, Amosis se jeta au sol, tapis dans la fumée envoyé par les fumigènes. Il roula au sol, courut dans une pièce adjacente et sauta par la fenêtre. Il atterrit sur un balcon de l'étage inférieur. Il brisa la porte fenêtre et entra dans l'appartement. Il s'empressa de trouver des vêtements passables. Il enfila un jogging, un tee-shirt et sortit par la porte d'entrée.

Il ne savait ni où était Jeff, ni où étaient ceux qui l'avaient sauvé, ni même leur identité. Et cela l'intriguait.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Alicia Torn le 15.01.09 8:41

Un homme accouru vers Alicia.Il s'arrêta devant elle.

-Alicia...J'ai vu...Jeff Ollon...avec...Amosis...

Alicia alluma.

*Oh non...*

-Catalina!Ton stupide cousin à encore fait des bêtises!Il s'est foutu les deux pieds dans les plats encore une fois...
-QUOI??

L'homme expliqua ce que c'était passé avec Amosis.Qu'il avait décidé de faire équipe à part.

Les deux Défenseurs se regardèrent.

-Il s'est vraiment foutu dans le pétrin!
-Quel crétin... , dit la cousine d'Amosis.

*J'approuve!*

Alicia et Catalina avaient mis un plan d'évasion pour Amosis.Catalina demanda qui allait se porter volontaire.Alicia la regarda et lui dit:

-J'y vais avec Dany,Mike et Jack , lui dit-elle.
-Toi, Alicia?Tu viens de te pogner avec mon cousin et tu décides de l'aider?Il a failli te tuer et toi, la naïve, tu vas l'aider?T'es bizarre,tu sais.
-Je suis pas naïve mais nous sommes une équipe avant tout,non?Tous pour un et un pour tous,non?Alors j'y vais et c'est ainsi et tu vas pas m'en empêcher.

Alicia se retourna vers les trois hommes qu'elle avait nommés plutôt.Elle hocha la tête en direction de la sortie.

-Allons-y , leur dit-elle.

Les hommes la suivèrent.Elle alla se changer et mettre des vêtements appropriés pour la mission.Elle était vêtu de vêtements entièrements noirs.Elle prit un snipper et vérifie sa vision.Sa vision était claire et net.Elle prit aussi un calibre 9 et ainsi que six dagues.Elle était prête.Alicia dirigea son groupe vers la bâtisse.

*Tiens bon,Amosis.On arrive.*

Après quelques minutes,ils arrivèrent devant la porte où était le Défenseur.Alicia fit signe à Dany de se mettre à l'action.Alicia descenda son masque à gaz et s'éloigna de la porte.Après quelques secondes, la porte exposa.Alicia et Mike lança des bombes fumigènes.Dany et Jack avancèrent dans la pièce et libèrent Amosis.

La fumée commença à se disperser.Alicia avança pour découvrir Jeff.Elle enleva son masque et secoua ses longs cheveux.Elle le regarda droit dans les yeux.Ils y avaient de la colère dans les yeux d'Alicia.Alicia ne pointa pas son arme vers lui.Elle se rapprocha prudemment et tout en étant sur ses gardes.Elle se retourna vers ses hommes.

-Laissez-nous...Il est à moi...
-Non!Nous restons.Alicia...Il est plus fort que toi...
-J'ai dit de nous laissez!Est-ce claire?
-D'accord mais nous restons à côté et au moindre bruit on rentre.

Alicia fit un mouvement de la tête.

-Alors je vais droite au but.Que fesais-tu?

Alicia soutena son regard et était sur la défense.Elle se méfia de Jeff pour la deuxième fois.

_________________

Le rose est une couleur incomprise,elle représente la force et le courage.
avatar
Alicia Torn
Défenseur / Membre du Conseil Tyralien


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipule facilement les armes à feu
Âge: 33 ans
Emploi: Conseillère des Défenseurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 15.01.09 20:32

Des bruits de pas et des bribes de conversations se faisaient entendre dans les couloirs adjacents. Amosis était silencieux, à l'affût. Il ne savait pas qui était ses sauveurs, ni où était Jeff.

Il avançait lentement, tapis dans l'ombre, à demi accroupi. Il s'approcha doucement de l'entrée de l'appartement, et s'apprêtait à en sortir lorsqu'un homme cagoulé passa au travers des bâches servants de rideaux.

Amosis recula rapidement et resta un instant tapis dans l'ombre. Deux autres cagoulés entrèrent. Amosis n'attendit pas deux fois avant de se jeter sur le premier de ses sauveurs. Il lui rompit le cou avant de s'en prendre aux second, auquel il lui trancha la jugulaire avec un bout de verre alors qu'il se retournait seulement pour tenter de voir son agresseur.

Le troisième homme lui envoya un coup de pied rapide dans sa main, le faisant lâcher l'arme. Amosis essaya de le frapper, mais l'homme était bien trop rapide. Il esquivait chaque mouvement du jeune égyptien, tout en lui en rendant à nouveau. Amosis était déchainé, et se battait avec autant d'acharnement que contre n'importe quel ennemi, et cela faisait longtemps qu'on ne l'avait pas maitrisé ainsi, alors qu'il était expérimenté, agressif, et en colère. Son adversaire semblait capable de prévoir ses coups, et il semblait même connaitre ses faiblesses.

Ce ne pouvait être qu'une seule personne, et Amosis s'en rendit compte bien trop tard, alors qu'il était affalé sur le sol, contre le mur, le visage en sang. Une seule personne était capable de le prévoir avec autant de précision, capable de la battre avec autant de facilité.

L'homme ôta sa cagoule et agita sa tête des deux côtés pour libérer ses longs cheveux châtains foncés.


"Faut te calmer gamin ! Tu sais bien que tu ne m'a jamais battu..."


Amosis avait le regard sombre. Il aurait du deviner que c'était elle, Catalina.

C'était elle qui l'avait envoyé dans une mission de groupe pour tenter de le réhabiliter, et elle devait l'avoir surveillé depuis le début. Et ce style de combat, ça ne pouvait pas en être autrement.


"T'es pas très féminine dans ton costume tu m'excuseras...
-T'as pas un stylo ? Il faut que j'ajoute deux noms à ton palmarès...
-Vous m'avez sauvé, bande d'abruti..."

Catalina, contre toute attente, ne leva pas un sourcil comme l'aurait fait n'importe qui dans ce genre de situation, car elle le connait suffisamment pour comprendre son raisonnement.


"Je me suis battu, j'ai perdu, et j'étais à la merci d'un ellipsis expérimenté, qui s'apprêtait à m'offrir ce dont je rêve depuis des années, une mort noble et excitante... Mourir de cette manière était surement la meilleure chose qui me soit arrivé depuis bien longtemps, et vous avez tout gâché... Car je suis de retour au point de départ, à appréhender ce que la mort me réserve... Tu ne peux pas imaginer comme c'est difficile de vouloir mourir au combat tout en refusant de se laisser perdre... On survit, ce qui nous rend plus fort, et donc plus difficile à battre, donc plus difficile à tuer, et donc on survit, et on devient encore plus fort, et ça n'en finit plus... Chaque jour supplémentaire que je passe dans ce monde m'écarte de l'idéal que je désire..."


Il se releva. Il avait beau s'être fait de nouveau battre par sa cousine. Il n'en était pas moins devenu résistant au fil des années. Et il faut plus que quelques coups pour en venir à bout. Il avança de manière saccadée, boitant. Il ne savait même pas lui même combien de fois il s'est blessé, combien de fois il s'est retrouvé assomé, ni même combien de fois il a faillit mourir.

Il passa à côté de Catalina, lui frôlant son épaule avec la sienne. Sa cousine avait la tête baissé, une larme coulant sur son visage.


"Pourquoi est-ce que c'est toujours si compliqué avec toi Amosis ?"


Malgré les larmoiement de ses yeux et les lamentations de son coeur, elle conservait un ton parfaitement calme qui lui était propre.


"D'un instant à l'autre on n'a plus la même personne en face de nous... Il faudrait que tu commence à ouvrir les yeux sur le monde, ce n'est pas parce que toi tu saute dans les bras de la mort qu'il en est ainsi pour tout le monde... Les deux hommes que tu viens d'abattre ont pris des risques pour tenter de te sauver la vie..."

Elle se retourna. Amosis s'était arrêté à l'entrée et l'avait écoutée.


"Rends moi mon cousin !"


Cette fois ci, elle avait perdu son calme, et avait crié. Plusieurs larmes ruisselaient désormais sur ses joues.

"Je ne voit pas de qui tu veux parler... maintenant laisse moi, j'ai une vengeance à prendre"

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 15.01.09 22:03

Tout ne s’était pas passé comme prévus. Jusqu’ici tout avait été parfait, il n’y avait eu aucune place à la chance ou au hasard. Jeff avait simplement fait une erreur, l’erreur de croire que les Défenseurs avaient réellement abandonné Amosis.

Certes le convoc-nature avait pensé qu’une ‘‘mission de sauvetage’’ aurait lieu, mais jamais il n’aurait pensé qu’il le retrouverait si vite et si… vivant. Un des hommes de l’équipe de diversion d’Amosis avait gardé un œil sur lui, et avait put indiquer facilement où l’Ellipsis avait transporté son corps. Sûrement la quelconque divinité égyptienne qui avait ‘‘maudis’’ le défenseur, comme il aimait le raconter, n’avait pas accordé cette mort.

Pour ne rien arranger, il fallut que se soit Alicia qui le retrouve…

Une explosion avait fait sauter la porte, et des fumigènes remplissaient rapidement la pièce. Drôle de façon de s’attaquer à un maitre du vent, qui fît rapidement s’échappait la fumée, tout en reculant.

Deux premiers hommes entrèrent, l’un d’eux libéra Amosis qui s’enfuit instantanément. Jeff, vert de rage, envoya le couteau de bouchée dans la direction des deux misérables. Le manque de temps et de concentration le fit manquer quelque peu sa cible, qui s’en sortit avec une simple entaille sur la joue. Ironique façon de se jouer de la mort, lorsqu’on sait qu’Amosis le tuera un étage plus bas, pensant voire un ennemi.

Jeff se redressa, prêt à faire face à ceux qui l’avait empêché de finir son œuvre. Lorsque la fumée fut presque entièrement dispersée, le convoc-nature portait discrètement sa main dans son dos, prêt à lancer une dague à la première ouverture. Il était sûr qu’il en aurait tué un, peut être deux avec de la chance, avant même qu’ils n’aient eu le temps de réagir.

Mais Alicia fut la première à agir, elle découvrit son visage et ordonna à ses hommes de la laisser seul avec l’Ellipsis. Jeff ne broncha pas, s’était une occasion inespérée de se débarrasser des deux tiers de ses adversaires d’un coup.

« - Alors je vais droit au but. Que faisais-tu? »

Jeff s’avança vers Alicia et approcha sa main gauche de son visage. D’un geste rapide elle repoussa la main de l’Ellipsis. Le convoc-nature poussa Alicia contre le mur, dégaina l’un de ses quatre couteaux de jet, et tout aussi rapidement, il lui plaça sous la gorge pour la garder immobile.

« - Quand est ce que tu finiras donc par comprendre que tout sa n’as RIEN à voire avec toi ! Me crois-tu suffisamment stupide pour tuer un homme parce qu’il a mal parlé à une fille que je connais depuis seulement quelques jours.»

Jeff relâcha Alicia, et tout en s’écartant, il rangea sa lame avant de continuer :

« - Je te croyais partie pour New York, tu ne devrais pas abandonner cette idée. Et une dernière chose… Ne te dresse plus jamais sur mon chemin. »

L’Ellipsis avait dit ces mots avec un tel aplomb, que la Défenseur ne fît rien lorsqu’il prit son élan avant de sauter par la fenêtre déjà emprunté par Amosis.

Une fois dans les airs, contrairement à son habitude, Jeff ne se servis pas de ses pouvoirs pour ralentir sa chute. Il concentra bien plus d’air et s’en servit pour augmenter sa poussé et considérablement augmenter la portée de son saut. Il put ainsi s’accrocher au rebord du toit d’en face, et à la force des ses bras, se remonter.

Pendant qu’il reprenait son souffle, l’Ellipsis envoya un message, qu’il avait déjà préparait, à Febay. Une petite phrase, une adresse à trois pâtés de maison d’ici, et la demande de s’y rendre immédiatement, et dans la plus grande discrétion.

En moins de cinq minutes, le convoc-nature s’était débarrassé de sa ‘‘tenue de peintre’’ et était redescendu dans la rue, voyageant, avec toute la discrétion possible, jusqu’au point de rendez-vous.
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Alicia Torn le 15.01.09 23:13

Alicia vit Jeff se rapprocher d'elle.

*Ne t'approche pas trop mon coeur...Tu pourrais le regretter...*

Elle sentit la main de Jeff sur sa joue.Elle la repoussa avec violence.

-Ne me touche pas! , lui cria-t-elle.

Soudain, sans crier gare, l'Ellipsis l'accota au mur et lui mis une dague sous la gorge.Alicia voulu riposter mais elle ne le fit pas.Elle le regarda droit dans les yeux.Dans les yeux de Jeff,elle y vit des flammes.Il .tait fou de rage.Ça tombait bien,elle aussi.Le coeur d'Alicia battait à la chamade.

« - Quand est ce que tu finiras donc par comprendre que tout sa n’as RIEN à voire avec toi ! Me crois-tu suffisamment stupide pour tuer un homme parce qu’il a mal parlé à une fille que je connais depuis seulement quelques jours.»

-Non! , lui dit-elle. Mais tu t'en prends aux Défenseurs et surtout à mon Chef! Et là tu m'attaques!Tu vas le regretter le geste que tu pose sur moi en ce moment même!

Alicia se tortilla un peu mais Jeff la tenait fermement.Elle arrêta quand elle vit que plus elle bougeait, plus il mettait de la pression.Elle poussa un grognement de rage.Elle avait dans ses yeux, elle aussi, des flammes.Elle lui en voulait.Il la relacha enfin pour ensuite s'écarter.

« - Je te croyais partie pour New York, tu ne devrais pas abandonner cette idée. Et une dernière chose… Ne te dresse plus jamais sur mon chemin. »

Alicia le regarda avec un regard noir.Il l'avait chercher.

-Je ne quitte pas pour New York et je ne le ferais pas non plus pour tes beaux yeux...

Alicia repoussa un mèche rebelle qui lui cacha la vue.Elle vit soudainement l'Ellipsis partir.

-Hé,merde!

Alicia sortit de la pièce en courant.Elle dévala les marches à un telle point qu'elle failli tomber.Elle croisa Cantalina et Amosis.Elle s'arrêta et fit un signe de bonjour à Amosis pour ensuite prendre la sortie du batiment.À la sortie,elle vit Liza.Elle s'arrêta et tourna en rond comme une lionne en cage.

-Je vais le tuer cet enfoiré...

Sur ce, elle donne un coup pied dans une porte fermée.Celle-ci ne céda pas.Alicia, encore plus enragée, redonna un coup pied encore plus puissant que celui d'avant.La porte céda enfin.Alicia poussa un cri de rage.

-Liza...Il a osé me toucher!Moi Alicia Torn!Comprends-tu?

Alicia lui raconta tout l'histoire.

-J'ai besoin de toi.Allons-y.Je veux sa tête.Il va voir que je ne suis pas Alicia Torn pour rien mais avant allons chez moi prendre les armes qu'il nous faut.

Alicia donna avant de partir un coup de poing dans le capot d'un véhicule stationné.Elle y fit une petite bosse.Le système d'alarme du véhicule parta.

_________________

Le rose est une couleur incomprise,elle représente la force et le courage.
avatar
Alicia Torn
Défenseur / Membre du Conseil Tyralien


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipule facilement les armes à feu
Âge: 33 ans
Emploi: Conseillère des Défenseurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 16.01.09 15:00

Amosis s'était arrêté. Il regarda Alicia dévaler les escaliers à toute vitesse en compagnie de Liza. Il avait peur de comprendre.

"J'ai confiance en mon cousin, mais pas en Amosis"

C'était la voie de Catalina. Il se retourna et constata qu'elle n'était plus là. Elle venait de sauter par le balcon pour ratrapper Alicia, tout en se tenant à une corde... non attaché.

La corde se déroulait sur le sol avec rapidité, entrainé par la chute de Catalina. Amosis courut, sauta par dessus le balcon, s'accrochant à celui-ci de sa main droite et attrapant le bout de la corde de sa main gauche.

Une fois la corde tendu à son maximum, Amosis serra les dents et tenta de rester accroché. Il y parvint, et Catalina était suspendu à un mètres du sol, en appuie contre le mur. Elle releva la tête, fit un clin d'oeil à Amosis en lui disant:


"Tu voit, j'avais raison de faire confiance à mon cousin..."

Amosis lacha la corde, et Catalina retomba sur le sol. Il enjamba le balcon et partit une nouvelle fois en direction de l'entrée.

Catalina avait atteri juste devant Alicia et lui lança:

"Tu fait une overdose de progestérone ma belle..."

Elle se positionna face à elle, pour lui montrer qu'elle ne comptait pas la laisser passer.

"Dès que tu l'auras ratrappé, que comptes tu faire ? Lui planter ton stylo plume dans l'oeil ne sera surement pas la bonne solution, et je te conseille vivement de changer de type de cartouche..."

Elle marqua un temps d'arrêt, pour accentuer son jeu de mot, qu'elle jugeait elle-même très perspicace.

"Ou peut-être que je me trompe, peut-être que tu comptes tout simplement sur un tandem infaillible avec ton amie, qui ressemble, soit dit en passant, au squelette de Mary Street qu'on aurait forcé à sourir..."

Elle jeta un regard désolé à Liza, qui se trouvait à côté.

"Et puis comment comptes tu gérer un homme alors que tu ne sait même pas t'occuper de ta propre fille... Je suis désolé de te le dire, mais seule une mère indigne enverrais sa fille vivre à des milliers de kilomètres... Personne n'a osé te le dire, mais moi je refuse que tu te pourrisse la vie pour des conneries... Reste à Tyral et occupes toi de ta fille... Car sans vouloir vous vexer, cette homme est plus fort que vous, il a vaincu Amosis alors qu'un seul bras de mon cousin vous mettrais hors d'état de nuire... Il serait préférable de redescendre sur terre..."

Elle regarda en hauteur, pour voir si Amosis l'écoutait, mais il n'était pas là.


"Amosis avait raison Alicia, tu es la plus apte à comprendre ce qu'il ressent, car tu ressent la même chose, et je donnerais tout pour ressentir ce que vous ressentais, ne serait-ce que pour comprendre mon cousin... Mais si tu décides de te venger, alors tu choisit de vivre comme Amosis vit, et je te préviens, ce qu'il vit est inhumain, et tu ne survivrais pas une semaine, que ce soit physiquement, ou moralement..."


Catalina s'écarta, car elle avait dit tout ce qu'elle pensait. L'erreur la plus grossière serait de se laisser aveugler par ses sentiments, qui plus est des sentiments futiles.


"Laisses Amosis s'occupait de ça, son âme est déjà bien salit... Si moi je le bat, c'est parce que c'est mon cousin, mais nos niveaux sont complétements différents, et je n'aurais pas pu battre tout les homems qu'Amosis a battu... Il est fort, fait lui confiance, car il sait ce que tu ressent..."

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Alicia Torn le 16.01.09 18:19

Alicia s'arrêta.Elle regarda Catalina droit dans les yeux.Alcicia se redressa le dos pour paraître plus haute.Elle la regardait de haut.

"Tu fait une overdose de progestérone ma belle..."

-Ha tu l'as remarquer?

Ce n'était pas vraiment le moment de lui faire une plaisanterie quand elle est en colère.Alicia avança pour aller à son véhicule mais Catalina lui empêcha.

"Dès que tu l'auras ratrappé, que comptes tu faire ? Lui planter ton stylo plume dans l'oeil ne sera surement pas la bonne solution, et je te conseille vivement de changer de type de cartouche..."

Alicia regarda ailleurs.Elle avait raison et Alicia le savait très bien.Alicia se calma un peu.

"Ou peut-être que je me trompe, peut-être que tu comptes tout simplement sur un tandem infaillible avec ton amie, qui ressemble, soit dit en passant, au squelette de Mary Street qu'on aurait forcé à sourir..."

Alicia fut choquée.De droit pouvait-elle dire ça.Alicia ne peut retenir longtemps sa rage accumuler.Elle crispa ses poings et tout ses muscles se tendit.

"Et puis comment comptes tu gérer un homme alors que tu ne sait même pas t'occuper de ta propre fille... Je suis désolé de te le dire, mais seule une mère indigne enverrais sa fille vivre à des milliers de kilomètres... Personne n'a osé te le dire, mais moi je refuse que tu te pourrisse la vie pour des conneries... Reste à Tyral et occupes toi de ta fille... Car sans vouloir vous vexer, cette homme est plus fort que vous, il a vaincu Amosis alors qu'un seul bras de mon cousin vous mettrais hors d'état de nuire... Il serait préférable de redescendre sur terre..."

Alicia sentit l'estime monter en elle.

"Amosis avait raison Alicia, tu es la plus apte à comprendre ce qu'il ressent, car tu ressent la même chose, et je donnerais tout pour ressentir ce que vous ressentais, ne serait-ce que pour comprendre mon cousin... Mais si tu décides de te venger, alors tu choisit de vivre comme Amosis vit, et je te préviens, ce qu'il vit est inhumain, et tu ne survivrais pas une semaine, que ce soit physiquement, ou moralement..."

Alicia, folle de rage,donna un violent coup de poing dans la vitre d'un voiture.La vitre se brisa en milles morceaux.Elle s'avança vers Catalina.Elle lui fait face.

-Comment oses-tu me traiter de mère indigne? , lui cira-t-elle.C'est la pire chose que tu pouvais me dire!!Vous êtes tous pareil.Vous êtes juste des égoistes!Amosis a peut-être sentit ce que je ressens mais...Laisse tomber.

Alicia passa à côté d'elle en donnait un coup d'épaule.Les larmes coulaient sur ses joues.C'était rare qu'Alicia pleurait.Habituellement, elle jouait la comédie mais là ce n'était pas le cas.

"Laisses Amosis s'occupait de ça, son âme est déjà bien salit... Si moi je le bat, c'est parce que c'est mon cousin, mais nos niveaux sont complétements différents, et je n'aurais pas pu battre tout les hommes qu'Amosis a battu... Il est fort, fait lui confiance, car il sait ce que tu ressent..."
Alicia se retourna et regarda Catalina.Sur ce, Alicia coura.Elle ne savait pas où elle allait mais elle courrait.Soudain,il pleuva.Elle était tout mouillé, mais elle s'en fichait.Elle pleura toute sa rage.Elle prit une petite rues non éclairer au loin et s'accote au mur.Elle s'éffondra et pleura la tête sur ses genous.Était-elle une mère indigne?Si c'était le cas,elle devait mettre sa fille en sécurité et se tirer una balle.Sa fille était tout pour elle,Alicia le savait mais elle s'en doutait un peu.Alicia prit une dague.Elle brouilla du noirs.

*Non Alicia ne fait pas ça...Ça servirait à rien.*

Alicia se leva et lança la dague avec force.Celle-ci rendra la pointe dans le bois.Alicia se senta faible soudainement.La colère l'avait affaibli.Elle se tena sur le mur.Elle vit une ombre et s'effondra par terre.L'orage fesait rage et menaça de s'abattre violement.Alicia était immobile par terre.

_________________

Le rose est une couleur incomprise,elle représente la force et le courage.
avatar
Alicia Torn
Défenseur / Membre du Conseil Tyralien


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipule facilement les armes à feu
Âge: 33 ans
Emploi: Conseillère des Défenseurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Febay Karston le 16.01.09 20:35


Découvrez Bon Jovi!


Un portable qui sonne. Un silence gêné en plein milieu d’un combat de rue. Des spectateurs étonnés d’une telle diversion.

Un coup de poing qui s’abat sur un nez fragile. Du sang qui coule. Une dent recrachée dans un caniveau. Un genou qui vient broyer les parties génitales masculines d’un adversaire qui ne veut pas abandonner. Un violent coup de boule. Des crânes qui s’entrechoquent.

Un adversaire de plus qui tombe en arrière et s’étale sur le goudron, assommé. Des applaudissements.

Bon, maintenant je vais pouvoir savoir ce que Jeff m’a envoyé. Il n’y a que lui pour m’envoyer un message dans un moment pareil. Que lui, oui. Je m’avance de deux pas, et profite du mouvement qui me fait prendre mon portable dans ma poche pour cracher sur le corps de l’homme évanoui. Puis je sors du cercle des spectateurs médusés. D’autres prendront ma place, moi, je dois aller chercher le gain de mes paris.

Je m’approche de Paul, c’est lui qui s’occupe de la monnaie. Après quelques mots avec le loubard et quelques billets échangés, je me tire. Je n’ai pas gagné beaucoup aujourd’hui. On commence à me connaître dans ce coin du marché noir de Seedorp, les paris étaient déjà à 6 contre un sur moi, et trop peu nombreux sont ceux qui ont parié sur l’adversaire. Je me dis du même coup que ça ne va pas s’arranger demain, vu que ce coup de fil m’a un peu forcé à finir le combat sans passer par mes coups de bluff habituel… Généralement je sors en sang d’un tel combat, là, j’ai même oublié de me prendre une égratignure.

Jeff a intérêt à m’avoir envoyé quelque chose d’intéressant. Je regarde enfin mon portable qui est resté dans ma main droite depuis tout à l’heure. Le message est clair et concis :


« Désolé de te déranger pendant tes petits amusements quotidiens, mais j’ai besoin d’un transporteur. »

Le tout suivit d’une adresse, et des formules d’usages habituelles, rapidité, discrétion… Et tous ces autres trucs que je ne respecte jamais. Je saute dans ma décapotable sans même prendre le temps d’en ouvrir la portière. La radio se met en route automatiquement, avant même que j’ai eu le temps de mettre la clé dans le contacteur. Je prends ma paire de lunette de soleil dans ma boîte à gant, la fait tourner rapidement dans mes mains, et la pose dans le même mouvement sur mon nez. Le soleil dans les yeux, c’est chiant quand on conduit, surtout par temps d’orage.


La bécane est lancée à une centaine de kilomètre/heure sur un boulevard de Seedorp quand je sens les premières gouttes de pluie, j’appuie sur un bouton pour refermer la capote, et remarque du même coup dans mon rétroviseur qu’une voiture de police vient de déboiter de sa file pour me prendre en chasse.

J’ai un petit sourire d’incrédulité au coin des lèvres en me disant que ces flics là, naïfs comme ils sont, doivent être des nouveaux à Tyral… Généralement, les anciens ne prennent plus le risque insensé d’essayer de me suivre sans prendre un accident.

J’appuie donc sur l’accélérateur et slalom entre les voitures qui roulent un peu trop lentement à mon goût. Quelques détours plus loin par des raccourcis de Tyral que je connais comme ma poche, ils sont déjà semés. Je continue tranquillement jusqu’à l’adresse que m’a donné Jeff, j’espère vaguement ne pas être en retard, mais en regardant ma montre, je suis presque sûr qu’il n’aura pas eu à m’attendre longtemps, si je ne le précède pas.


Dernière édition par Febay Karston le 18.01.09 12:42, édité 2 fois
avatar
Febay Karston
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Résistance aux chocs brutaux.
Âge: 29
Emploi: Cerber.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Liza Teraur le 16.01.09 20:52

Liza venait d'être plongée, par Alicia, dans une situation qu'il l'a dépassait complètement. En écoutant Alicia lui raconter ce qu'il s'était passé avec Jeff, elle sentit toute la colère qu'elle ressentait.
-Tu ne devrais pas te laisser contrôler par ta colère, Alicia...
Elle savait ce que c'était que de ne pas pouvoir se contrôler. On pouvait commettre des crimes irréparables par un excès de sentiments...
Alicia était prête à partir lorsqu'une femme, que Liza ne connaissait pas, s'était mise sur son chemin. Elle écouta avec attention leur discussion. La tension allait croissante, si bien que la colère d'Alicia commençait à devenir contagieuse. Liza serra les poings. Une phrase de la femme lui fit lever un sourcil étonné.

"Ou peut-être que je me trompe, peut-être que tu comptes tout simplement sur un tandem infaillible avec ton amie, qui ressemble, soit dit en passant, au squelette de Mary Street qu'on aurait forcé à sourir..."

*Un squelette ? Moi ?*
Plus cette femme parlait, plus Alicia s'énervait. Mais au bout d'un moment, ce que Liza ressentit chez Alicia ressemblait plus à une profonde détresse qu'à une véritable colère.
Liza aurait voulu faire cesser tout ça. Mais elle savait que si elle essayait, c'était elle qui allait s'énerver. Et il ne fallait pas.
Soudain, les larmes coulant à flot sur ses joues, Alicia s'était mise à courir. Liza resta un moment clouée sur place.
Mais elle sentait que la sensation brûlante de la colère commencait à l'envahir à nouveau. Lorsqu'elle réalisa qu'elle ne parvenait plus à contrôler ses pensées, elle sut qu'il était trop tard. Ses yeux, d'ordinaire si clairs, prirent cette teinte rouge sang qu'elle ne pouvait supporter. Si rouge, que même son champ de vision prit une légère teinte de plus en plus glauque. A présent, elle ne pouvait plus rien faire. Mise à part faire exploser sa folie.
Elle partit alors en courant à la poursuite d'Alicia. Elle la retrouva au pied d'un arbre, à deux doigts de s'écrouler. Et lorqu'elle fut près d'elle, elle tomba. Mais Liza n'était plus d'humeur à la réveiller en douceur. Elle la releva en l'attrapant par le col et la gifla pour lui faire reprendre ses esprits. Elle la laissa ensuite retomber contre l'arbre.
Elle retira son sac de ses épaules dans un mouvement brusque et le retourna. Elle en arracha la partie inférieure et y prit ses deux poignards, qui la quittaient jamais. Elle utilisait aussi les armes à feu, mais le combat au corps à corps était sa spécialité. Elle se redressa et lança un regard empli de cette haîne incontrôlée vers Alicia.
Des pensées viles et malsaines l'assaillaient. Et elle ne pouvait rien y faire. Elle ne désirait qu'une chose : faire jaillir cette colère pour se soulager de cette affreuse douleur. Le sang tappait si fort à ses tempes, que les bruits alentour et sa propore voix ressemblaient à un vulgaire murmure.
Elle aurait préféré qu'Alicia ne le voit jamais dans cet état. Elle ne put que lui crier sa colère et son désarroi.
-Et maintenant ?!! Vois dans quel état, je suis !
Elle s'attrapa la tête pour tenter de refouler cette envie violente de frapper.
-Je...je ne veux être en colère...contre personne !!
Liza avait de plus en plus de mal à aligner les mots entre eux. Elle prit une profonde inspiration.
-Mais...mais maintenant !...j-je suis en colère ! ... contre tout le monde !!...et je n'y peux rien !
Sa folie plus ou moins contrôlée l'obligea à rire pour oublier sa colère. Mais ça ne marchait pas. Et plus sa colère croissait, plus son fou rire augmentait en volume.
avatar
Liza Teraur
Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Force augmentée lorsque sa folie prend le dessus
Âge: 33 ans
Emploi: Prêteur sur gage

Voir le profil de l'utilisateur Http://euphoria.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 17.01.09 0:59

La route n’était plus très longue, mais un orage commençait à devenir vraiment menaçant. Jeff fit un petit détour à moins de 100 mètres du point de rendez-vous, il rentra dans un vieux bar de Seedorp.

« - Un…
- Whisky, oui oui on sait Jeff, et comme d’habitude c’est pas du pur malte. »

L’Ellipsis s’assit, l’air amusé, sur un tabouret en face du barman. Le vieil homme posa un verre devant le convoc-nature et le remplit tranquillement, avant de partir vers d’autres clients. Jeff porta le verre à sa bouche, en fixant le petit écran suspendu. On y diffusait un match de la Série A.

« - Amauri récupère la balle, il drible et passe, directement dans les pieds de Del Piero qui avance toujours. Ohh une roulette sur le défenseur siennois, magnifique geste ! Et il continu, Del Piero tire ! BUUUUUUUUUUUUUUT !!! Alessandro Del Piero mesdames et messieurs ! Le capitaine de la Juve mérite largement son titre ! C’est une acclamation des tifosi… »

Plouaf !

L’Ellipsis fut réveillé par le bruit d’un énorme sac de sport posé sur le comptoir.

« - Merci de me l’avoir gardé. »
ajouta t-il en reposant son verre vide et quelques billets.

Il se leva et rejoignit les toilettes aves son sac. Il en sortit un costume qu’il revêtit rapidement, avant de ressortir. Il regagna la rue, son sac attaché en bandoulière dans le dos et recommença à marcher.

Au détour d’une petite rue, Jeff aperçut la voiture de Febay, dans laquelle il grimpa rapidement, sentant les premières goutes tomber.

« - Salut beau gosse, direction aéroport. »

Avec un signe de tête, Febay enclenchant la première, et démarra rapidement.

« - Vu ta gueule, t’as pas dût encore entendre parler de mon petit ‘‘spectacle’’. Pour faire simple, j’allais tuer Amosis quand des Défenseurs l’ont sauvé. Je dois avouer que je m’y attendais pas… j’ai pourtant tout suivit à la lettre… »

Le regard surpris et bizarrement inquiet de Febay fit ajouter à Jeff :

« - La clé USB que tu m’as filé, tu te rappel ? Le truc qu’est censé venir du ‘‘moi futur’’… Y’a pas mal de truc dessus, des trucs incroyable, vraiment incroyable… D’un côté y’a pas mal de truc pratique, comme des entraînements haut niveau, complètement adapté à moi, et d’un autre côté, il m’a… enfin JE me suis laissé quelques petites choses à faire. La première chose de la liste ? Organiser la mort d’Amosis. Le futur Jeff avait ajouté une petite mention, d’après lui, quelque chose devais m’en empêcher… Apparemment Amosis ne devait pas mourir aujourd’hui… »

La voiture roulait rapidement à travers les raccourcis tant vanté par Febay, et l’aéroport n’était plus très loin.

« - Bon pour résumer, en revenant du futur t’as été investi d’une ‘‘mission’’, en recevant cette clé, j’ai eut le trois à peu près à la même chose. Sauf que le numéro deux, de ma courte liste, ne peut plus être fait avant longtemps… Et là j’ai un temps mort, que le futur Jeff n’a pas pensé bon de planifier, et je dois dire, sa me rassure… pensait ma vie déjà planifié par un mec qui vit dans un futur qui n’existera jamais… sa me donne le tournis. »

Febay se gara devant l’aéroport, ils étaient déjà arrivés. La pluie s’abattait violement sur la carcasse du véhicule, forçant Jeff à hausser un peu la voie.

« - J’aurais voulu t’aider dans ce qui va t’attendre, mais avec ce que je viens de faire, je vais avoir tout les Défenseurs sur le dos… je serais plus un boulet qu’autre chose. Alors je dois partir, le temps que tout sa ce calme… »

Jeff ouvrit une petite poche à l’avant de son sac et en sortit quelques affaires, qu’il tendit à Febay.

« - Voilà les clefs de ma maison, il me semble que ta dernière planque est toujours en ‘‘travaux’’… et sa c’est les clefs de ma moto, mais s’il te plait la casse pas ! »

Avec un sourire, Jeff fit une petite accolade à Febay, ouvrit la portière et commença à sortir :

« - Au fait, une dernière chose, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais une nouvelle fois d’après la clé, les évènements de ce soir devrait t’être bénéfique. »

Jeff referma la portière, et se dirigea vers l’aéroport. Une fois à l’intérieur, il sortit le billet qu’il avait acheté la veille, et se dirigea vers l’hôtesse pour l’enregistrement :

« - Allée simple pour Palerme, Sicile. »
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Febay Karston le 18.01.09 13:12

Je ne cherchai d’abord pas à comprendre ce que contenait le sac que Jeff venait de balancer sur la banquette arrière. Il démarra en direction de l’aéroport sans poser de question.

Jeff avait tenté de tuer Amosis. La chose en elle-même était assez surprenante, et n’aurait d’ailleurs pas aisé Löbner à se débarrasser de son ennemi… Que serait-il advenu de Tyral alors ? Mais peut-être qu’en l’éliminant, l’allemand n’aurait même pas pu vaincre, et alors tout aurait été changé. Tant de possibilités, tant de routes à prendre vers un million de futurs différents, c’en était étourdissant.

Enfin, Jeff avait échoué. Et à présent Amosis devait encore être en colère, pour avoir échappé à la mort... Une fois de plus. Un fois de trop. Febay devait absolument lui faire comprendre qu’il ne devait pas suivre aveuglément Löbner jusqu’à la fin, et ce le plus vite possible… C’était sa mission, même si elle lui déplaisait. Il devait aussi faire de son mieux pour aider discrètement Löbner dans sa quête. Il ne fallait absolument pas qu’il échoue.

Il avait déjà accomplit une autre partie de la mission qui lui était confiée. Il se revoyait encore mettre un couteau sous la gorge d’Ursula Mochtapv et la menacer de mort. Si jamais il arrivait quoi que ce soit de malencontreux aux Ellipsis, elle en serait immédiatement jugée responsable, et Febay lui avait promis qu’il la pourchasserait alors aux quatre coins du monde, et ne trouverait la paix qu’une fois qu’elle serait morte dans d’atroces souffrances. La menace semblait avoir fait son effet, elle était repartie terrorisée en prenant ses jambes à son cou.

Jeff lui expliqua deux ou trois choses qu’il avait déjà devinées en partie. Febay se doutait bien que sur la clé se trouvait des renseignements importants, des missions à accomplir. Jeff devait partir, pour échapper aux défenseurs, et certainement aussi pour d’autres raison. Cela faisait trop longtemps que les deux Ellipsis vivaient sous la menace constante de la mort pour que Febay croit à la peur de Jeff, mais il le laissa partir.

Il lui souhaita un bon voyage, sachant qu’ils se retrouveraient bien un jour, et ne voulant pas qu’une once d’émotion se glisse dans cet adieu formel. Ils firent donc tout les deux comme si Jeff partait simplement pour quelques jours. Febay accepta de loger chez Jeff et lui promit de faire son possible pour ne pas trop abîmer le logement… Ni la moto neuve qui datait de quelques mois seulement.

Febay regarda Jeff partir dans l’aéroport et marmonna un faible
« Salut Jeff, prend soin de toi. ». Après quoi il redémarra le moteur et sa voiture fut avalé plus loin par l’ombre croissante des rues de Tyral.
avatar
Febay Karston
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Résistance aux chocs brutaux.
Âge: 29
Emploi: Cerber.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 18.01.09 23:40

Amosis était enfin descendu, mais il marchait au ralenti. Il voulait savourer ce moment, celui de la renaissance. Il voulait savourer cette sensation d'excitation à l'idée de combattre Jeff une nouvelle fois.

Il passa par l'entrée principale, devant Catalina qui riait de sa performance.


"Depuis quand tu te laisses bousculer Lara croft ?"


Il avait dit ça sans un regard, il ne voulait pas qu'elle regarde dans ses yeux. Elle ne le supporterait pas.

Il s'arrêta, et sans lever la tête il demanda:


"Les préliminaires vont être bâclés je suis désolé... Mais il y a bien plus qui m'attend pendant l'acte... Alors s'il te plait, soit gentil, dit moi où est Alicia..."

Si elle savait qu'elle ne constituait que les préliminaires des objectifs d'Amosis, elle le prendrait surement mal. Mais au moins elle représente quelque chose, car Liza n'est pas au programme, même s'il compte tout de même s'en occuper. Mais faut dire, Jeff a le don de le mobiliser, et ce avec classe.

"Elle est affalé sur l'arbre là-bas, et fait attention à toi, elle n'a pas l'air bien...
-Tu devrais avoir peur pour elle, je n'ai pas pour habitude de te faire sortir ton stylo et ta feuille de reproche pour seulement deux cadavres..."


Il avança tranquillement dans la direction indiquée. Catalina en était arrivé à piocher dans l'humour noir. En l'espace de quelques minutes, elle était passé de l'état de dépit à l'état de désespoir. Mais ce désespoir était inquiétant, car elle se délecte de ce que les jeun's appellent "les coup de p*tes". Et de la part de Catalina, ça ne pouvait que se finir mal. Mais on ne pouvait s'empêcher d'espérer un nouveau changement de comportement, propre aux femmes.

Il avança tout aussi tranquillement. De sa position, il put voir Alicia complètement désespérée et Liza poussée par un violent coup de pression. C'est à croire que les montée d'adrénaline ont même trouvé leur place dans les pijamas party.

Il les rattrapa sans grandes difficultés, alors que Liza étranglait Alicia. Pour ne pas rebrousser chemin, il fallait être stoïque, ou naïf, ou peut-être abruti aussi. Et vous êtes encore étonné qu'Amosis continu d'avancer ?

Il arriva à leur hauteur, tandis que Liza relâchait son étreinte. Il n'avait aucune idée de la façon dont il devrait si prendre pour calmer Liza. Il semblait que ses yeux rouge sang ne reflétait qu'une partie de la colère qui l'étreignait. Il semblait qu'elle se battait perpétuellement contre ses colères. Il semblait qu'elle avait trop longtemps retenu sa colère, et ça ne faisait qu'empirer. Comment comptait-elle se soigner si elle n'acceptait pas son mal.

Il s'approcha d'elle, lui mit la main sur l'épaule, la retourna et lui dit:


« Frappe moi ! Libère ta rage !»

Et c'est ce qu'elle fit. Elle frappait Amosis, sans pouvoir se contrôler. Elle ne voulait pas le frapper, mais elle le frappait, et il encaissait. Il ne répondait pas, il ne contrait pas, et il n'esquivait pas. Il fallait qu'elle se défoule. Il fallait qu'elle assouvisse ses envies de meurtres pour retarder le moment de la rechute. Enfouir sa colère était une grave erreur, il fallait la laisser s'exprimer, pour la combler.

Et c'est sur cette pensée qu'Amosis se laissa frapper, et ce pendant de longues et nombreuses minutes. La force de Liza semblait décupler par sa colère, et ses coups étaient bien plus précis, comme poussée par une envie de souffrance. Amosis souffrait, sans nul doute, mais c'était pour la bonne cause.

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Alicia Torn le 19.01.09 21:22

Alicia avait reprit depuis peu ses esprits.

*Ha la vache!J'ai un de ses mal de crâne...*

Alicia porta la main droite sur sa tête.Quand elle regarda autour d'elle,ell vit Liza frapper Amosis.

*Ha non!Pas de ça ici!*

Alicia se leva et perdit un peu l'équilibre.Elle s'accrocha à l'arbre.Elle attendit quelques moments pour retrouver tout son équilibre.Alicia quand,elle était sur de retrouver tout ses esprits,elle se dirigea d'un pas décidée, vers Liza.Elle sépara Liza d'Amosis et l'accota au mur le plus proche.Alicia regarda droit dans les yeux de Liza.Les yeux d'Alicia étaient calmes.

-Ça suffit!Calme-toi! , lui orda-t-elle.

Alicia se retourna vers Amosis.

-Je ne crois pas que ce soit une façon de lui ordonner de se défouler!Elle doit apprendre à trouver son calme intérieur... , dit-elle sur un ton assez neutre.

Alicia regarda Liza.Elle s'était calmée.Du moins pour le moment.Alicia se regarda.Elle était trempée de la tête au pied.

-Arf...Vive la pluie... , dit-elle tout bas.

*Par chance,je ne porte rien qui peu être transparent!*

Alicia perdit le pied.Elle rattrappa de jutesse.

-Bon on dirait que j'ai pris un coup moi... , dit-elle. Bon je crois que nous devons tous rentrer... Nous sommes tous fatigués.En tout cas, moi je le suis.

Effectivement, la journée lui était rentrer dans le corps.Être mère et défenseure, n'étaient pas de tout repos.Alicia essaya de ne plue penser à lui.Elle décida de l'oublier.C'était pour son bien.Elle se rappela des paroles de sa tante quand elle était en peine à cause d'un homme.

''Quand on aime vraiment,Alicia.On revient toujours vers la personne peu importe la raison qui nous l'a forcé à s'éloigner de la personne qu'on aime.''

*Si tout était si facile.*

Alicia regarda Liza et Amosis.

-Ils est temps qu'on parte, Liza...

_________________

Le rose est une couleur incomprise,elle représente la force et le courage.
avatar
Alicia Torn
Défenseur / Membre du Conseil Tyralien


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipule facilement les armes à feu
Âge: 33 ans
Emploi: Conseillère des Défenseurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Liza Teraur le 19.01.09 23:06

Liza ne pouvait plus se retenir. Son crâne la brûlait. Elle voulait frapper. Il n'y avait que ça à présent qui l'aiderait à faire cesser la douleur. Elle vit une ombre approchée sur sa droite et une main se poser sur son épaule. Elle sentit une force la retourner. C'était Amosis.
Elle était entourée. Beaucoup trop entourée. Elle n'arriverait pas à retrouver son calme dans ses conditions.

« Frappe moi ! Libère ta rage !»

*Oh ? Vraiment ?*
Elle sentit que sa folie voulait reprendre le dessus. Et elle ne put résister à l'appel du combat. Alors elle s'élança. Elle frappa de toute sa hargne pour faire cesser cette chaleur qui la faisait suffoquer.
Mais Amosis ne répliquait pas. Il ne se défendait pas. Et plus il se laissait faire, plus la colère de Liza s'accentuait.
*Que fais-tu ? Pourquoi ne fais-tu rien ?*
Elle ne pouvait lui parler en face. Si elle essayait d'ouvrir la bouche, ce n'était que des cris de rage et des rire de folie qui en sortaient.
Liza sentit soudain une présence derrière elle. Alicia l'attrapa et la plaqua contre un mur.

-Ça suffit!Calme-toi!

Les paroles d'Alicia n'étaient qu'un simple murmure pour ses oreilles. Tout comme l'avaient été celles d'Amosis.
*Comment veux-tu que je me calme ?! Comment peux-tu dire ça sans savoir ?!*
Elle se prit la tête entre les mains, indifférente aux évènements qui se passaient à côté d'elle.

-Ils est temps qu'on parte, Liza...

Mais elle ne l'avait pas entendu. Elle glissa contre l'arbre et regarda avec intensité le sol à ses pieds. Il avait toujours cette étrange et glauque couleur rouge sang. Cette atmosphère ne lui était plus étrangère depuis longtemps. Mais elle lui était toujours désagréable et n'avait pour effet que de l'agiter encore plus.
Liza ferma alors les yeux et tenta de se concentrer sur les bruits de la ville. Mais en vain. Les palpitements de son coeur résonnait dans son crâne. Si fort qu'elle crut que sa tête allait finir par exploser.
Elle voulait s'excuser. Elle devait s'excuser. Liza ouvrit alors la bouche et, après plusieurs essais loin d'être concluant, elle réussit enfin à articuler quelque chose.
-Je...je suis désolée...de vous avoir frapper. Et de vous avoir obliger...à me voir dans cet état...
Liza ne savait pas s'ils l'avait entendu, mais qu'importe. Elle se redressa et chercha à tatons, les yeux toujours fermés, ses poignards qu'elle avait malencontreusement laissé tomber. Elle se recala contre son arbre et se concentra sur la sensation du toucher de ses lames. Elle ne devait pas lever les yeux vers Amosis et Alicia car sa folie risquait de reprendre encore sa place. Et elle ne voulait pas les blesser. Ils n'étaient pas ses ennemis.
avatar
Liza Teraur
Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Force augmentée lorsque sa folie prend le dessus
Âge: 33 ans
Emploi: Prêteur sur gage

Voir le profil de l'utilisateur Http://euphoria.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Amosis Mathias Opilion le 19.01.09 23:51

La tante d'Alicia devait être une femme charmante. L'oncle d'Amosis disait toujours: "Un autre cobaye !". On choisit pas sa famille.

Amosis s'effondra. Il releva la tête.

"Tu es dans l'erreur Alicia, il faut que Liza tue... C'est le seul remède à son mal..."

Il se remit debout difficilement, prenant appuie sur un muret à proximité. Il titubait par moment, épuisé par tous ces combats. Il paraissait revivre certains moments de son séjour en Inde. D'abord Jeff, ensuite Catalina, et maintenant Liza, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas autant souffert.

Il cracha du sang dans sa main, et se l'essuya dans les cheveux, une grimace de douleur ancré sur son visage.


"Liza... Tu n'es pas désolé, tu croit ne pas vouloir nous faire de mal, mais tu te leurre... Tu as besoin de tuer pour assouvir tes désirs, et je t'offre mon corps !"


Il cracha de nouveau sur le sol. Liza se jeta sur lui, lame en main. Elle essayait de le toucher, mais il esquivait toutes ses attaques. Il ne fallait pas qu'elle gagne trop facilement, ou elle ne serait pas totalement satisfaite.

Même blessé autant qu'il l'était, elle n'était pas encore assez forte pour espérer le vaincre. Elle passait beaucoup trop de temps à tenter d'étouffer sa colère, mais c'était une erreur grotesque. Elle aurait mieux fait de l'assumer, et de l'utiliser. A l'heure actuelle, elle n'est qu'une folle incapable, alors que bien encerclé, elle aurait pu être une véritable tueuse sanguinaire.

S'il en avait le temps, Amosis lui aurait présenté Lobner. Mais il n'avait pas le temps, car il fallait qu'elle le tue.

Plus Amosis esquivait, plus elle s'énervait, et plus elle devenait difficile à esquiver, mais il y parvenait. Elle frappait de toute ses force, de toute sa vitesse. Il n'avait pas le temps d'analyser ses frappes, de les anticiper, et il ne se contentait que de réagir par instinct et par expérience.

Il ne savait pas encore combien de temps il allait tenir, mais à son grand étonnement, ce fut elle qui tomba. Elle s'était évanoui. Elle était épuisée. Surement n'avait elle jamais utilisé autant de force.

La bonne nouvelle est qu'elle semblait sereine, et que le défoulement avait porté ses fruits. Mais tant qu'elle n'aura pas tuer un adversaire de choix, elle ne sera jamais totalement guérie.

Amosis refusait de s'écrouler, car il ne savait pas s'il serait capable de se réveiller. Un séjour à l'hôpital était plus que bienvenu.


"Alicia, je te conseille d'oublier Jeff, totalement, car c'est comme s'il était déjà mort..."


[Topic clos, car Jeff et Feb sont partis, Liza est évanoui, Amosis est à l'hosto, alors à moins que tu ne veuilles poster toute seule Alicia, grand bien t'en fasse ^^...]

_________________
<p style="text-align: right;"><img src="https://redcdn.net/ihimizer/img4/6379/bradpittmini2.jpg" style="float: right;"/><span style="font-family: Papyrus; font-size: 10px;" >Qu'on me donne des mots
Et j'en ferais des armes
Qu'on me donne des phrases
Et j'en ferais des bombes
Une rame de papier
Une armée de feuillets
Pour abattre la dictature
De ces stupides préjugés
Qui font du corps une imposture <span style="text-decoration: blink;">
~~ Joseph Messinger</span></span></p>
avatar
Amosis Mathias Opilion
Modérateur - Défenseur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Maudit
Âge: 26 ans
Emploi: Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur http://en.wikipedia.org/wiki/Microdermabrasion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de réhabilitation... [Terminé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Seedorp :: Les ruelles

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum