Que de temps a passé...

Aller en bas

Que de temps a passé...

Message  Haeg Ponak le 08.08.13 23:58

« Faites venir le Superviseur dans mon bureau.
- Tout de suite, Inquisiteur suprême.
»

La voix douce et mélodieuse qui lui avait répondu était tout simplement parfaite, une intonation professionnelle, avec une touche de joie, de sensualité et un brin d’humour de temps en temps. Parfaite. Tous les opérateurs téléphoniques au monde auraient rêvé de l’avoir, certains que leurs clients oublieraient instantanément leurs griefs et accepteraient toute offre commerciale en voulant séduire la personne au bout du fil. Mais lesdits clients seraient bien déçus en apprenant qu’au bout de ce fameux fil ne se trouveraient nulle personne de chair et d’os, simplement un ordinateur. Une voix synthétique, mariage longuement travaillé d’une bonne centaine de voix de femmes, testée sur un large panel d’hommes et de femmes.

Mais un ordinateur, rien de plus.

Haeg Ponak laissa planer un instant un regard vide sur son bureau. Si, quelques années avant, on avait pu prendre cette salle pour un laboratoire de science-fiction à des années-lumière du monde extérieur, aujourd’hui, malgré l’avance titanesque qu’avait pris Tyral sur le reste du monde, le bureau était beaucoup plus sobre. De très simples courbes, très élégantes, amenaient du hall d’entrée, une unique plateforme de téléportation, au bureau de l’Inquisiteur Suprême. Ce chemin sinueux, totalement chromé, avançait sur une dizaine de mètres tout au plus en s’élargissant pour arriver dans cette grande pièce vide ou se tenait un unique bureau tout en verre derrière lequel se tenait un homme assez simple, en costume noir, aux cheveux un peu grisonnant et au regard sévère, assis dans un fauteuil confortable. Nulle part, il n’y avait trace de lampe, pourtant la lumière semblait irradier de partout et nulle part à la fois. Et devenait toujours plus forte quand on s’approchait de l’homme dont la presse n’osait que flatter le portrait, mais dont chaque personne au monde connaissait l’égo.

Il regardait en ce moment négligemment sur sa gauche, et le mur courbé, anticipant ses désirs, changea l’espace pour un instant. Sans bouger un seul sourcil, Haeg se retrouva complètement projeté au-dessus de la ville. L’air soufflait sur son visage tandis qu’il contemplait les hauts immeubles de Tyral. Les novices auraient trouvé l’expérience si troublante qu’ils auraient follement hésité à croire que l’expérience était plus qu’une illusion, que les murs faisaient plus que projeter des images, du son et de l’air. Qu’ils volaient vraiment au-dessus de la ville. Et dans leur folie, ils auraient eu raison. Cette pièce avait le pouvoir de transporter la pensée et les sens de son hôte dans un autre lieu, et même dans un autre temps. Le futur laissait une sensation floue, bien entendu, mais c’était tout de même le futur, il ne fallait pas s’attendre à des miracles, tout de même.

Haeg s’approcha un instant de Seedorp, scrutant les lueurs orangées du soleil couchant qui venaient se refléter dans les grandes tours de verres, irisant d’or et de lumière un quartier où avait jadis coulé le sang. Lentement, il glissa vers Alfag. Ses pensées dérivèrent sur ses anciens ennemis… Cela faisait longtemps que le grand manitou de l’Ellipsis avait disparu, et ses chers complices avaient fini par tomber les uns après les autres. L’Ellipsis n’avait aucune chance. Depuis le début. Ils n’étaient pas assez forts ni assez nombreux. Nés d’une trahison, ils devaient disparaître pour que règne à nouveau la Paix.

Cela avait coûté très cher à Haeg d’ordonner à la toute fin la mort de Jeff et Febay. Ces deux-là avaient accumulé une telle puissance quand ils ont lancé leur dernier assaut sur la tour mère… Ce jour-là, Haeg avait véritablement frémi. Il avait compris depuis longtemps que seuls les Ellipsis peuvent continuer à gagner en puissance. Seuls les Ellipsis et leur foutue liberté… Il lui avait fallu longtemps pour comprendre que c’était cela qui tenait en échec les Cerbers de l’Inquisition. La puce qu’ils avaient fini par mettre au point, accompagné des méthodes de plus en plus évoluées de lavage de cerveau qu’ils développaient, privaient leurs Cerbers de cet élément essentiel. Leur égo s’enfermait dans cette cage et leurs pouvoirs restaient limités. Les Ellipsis, eux, ne connaissaient pas de limite. Quoi qu’il arrive, Haeg n’avait jamais accepté le risque de laisser des Cerbers libres de leurs actes. La puissance de l’Inquisition était suffisamment grande comme cela, inutile qu’elle ne se retourne contre elle-même.

Mais on ne savait pas ce qui était advenu des deux Ellipsis. Leur mort programmée dans le dernier assaut, ils ont disparu au moment même où Haeg avait décidé de fuir la tour par sécurité. On ne les a plus jamais revus. Certains disent qu’ils ont rejoint un QG caché et qu’ils ont pris les leurs avec eux… On a murmuré de nombreux noms, et beaucoup de ceux que l’Inquisition considérait comme morts pourraient bien encore être en vie. Mais ils n’ont pas réapparu.

Et peu à peu, ils ont sombré dans l’oubli. D’autres problèmes sont nés. Les chasseurs de sorcière se sont faits plus nombreux, mais plus pacifistes aussi. Là où on pouvait facilement attaquer l’Ellipsis de groupuscule terroriste, les manifestations le point levé des suivants des « chasseurs » ont été plus difficile à endiguer, et ils n’avaient désormais plus qu’un seul ennemi. S’ils s’étaient cloisonnés à Tyral, c’aurait été chose facile de les faire taire. Mais dans le monde entier… Haeg avait laissé faire. Certains de ses subordonnés avaient parlé d’assassinats massifs, d’expéditions punitives… Les Justes Fureurs avaient même accompli des actes vraiment atroces... Mais Haeg n'avait rien fait. Peut-être par fatigue, peut-être par peur des représailles des pays du monde entier, peut-être simplement par respect pour un ancien ami qui l’avait soutenu quand il était au plus bas… Et puis, Tyral n’était pas si forte que ça. Une alliance de pays pourrait passer les défenses high techs, les boucliers d’énergie et les armes lasers… Qui plus est, la science était difficile à retenir à un seul endroit, et il était de notoriété publique que l’Europe s’était déjà d’une manière plus ou moins légale procuré nombre de secrets… Il fallait redorer le blason à tout prix, garder l’avance technologique et gagner en confiance pour faire taire les détracteurs. C’était les priorités du moment.

Ainsi, les Ellipsis lui étaient sorti de l’esprit. Il préférait cela. Non nécessairement qu’il avait peur, bien que leur puissance devait être aujourd’hui vraiment impressionnante... Mais il était las de se battre. Si aujourd’hui ses vieux ennemis se pointaient dans son bureau pour faire la paix, si tant est qu’ils le veuillent, il accepterait certainement. Haeg Ponak se faisait vieux. Il avait ordonné à ce que l’Inquisition se calme, et l’avancée de la recherche ne se faisait plus désormais à n’importe quel prix. Les rapts et autres enlèvements avaient été stoppés, la torture remplacée par des lectures de pensées indolentes, et on ne choisissait plus désormais les cobayes que dans de longues sentences de prison. Une manière comme une autre de se racheter une nouvelle vie.

Mais Haeg savait qu’aux yeux de ses ennemis, on ne se faisait pas si facilement pardonner des années d’horreur et de sang. Enfin... Il n’avait pas envie de se faire pardonner. Il savait qu’il était, il savait ce qu’il avait fait et pourquoi il l’avait fait. Devant le tribunal de sa conscience, il avait toujours été irréprochable. Et si ses vieux ennemis revenaient en force… Ma fois, il avait de quoi les accueillir.


« Dis-moi Belham, tu te souviens de notre rencontre ? »

Cet homme était libre. Et il avait choisi de le suivre.

_________________






" Toute époque riche en discordes et en dangers de toutes sortes semble donner naissance à un dirigeant fait spécialement pour elle, un géant politique dont l'absence, rétrospectivement, serait inconcevable au moment d'écrire l'histoire de cette période. "
avatar
Haeg Ponak
Admin - Inquisition / Inquisiteur


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Quelques gadgets à la pointe de la technologie.
Âge: 37
Emploi: Chef de l'Inquisition

Voir le profil de l'utilisateur http://juleffel.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum