.: L'Histoire de Tyral :.

Aller en bas

.: L'Histoire de Tyral :.

Message  Alek Murphy le 04.04.10 18:06

L'Histoire de Tyral:
Cette Histoire est en sorte un récit écrit par les administrateur avec l'aide des membres actifs du forum, sa lecture n'est pas obligatoire, mais si vous aimez les Histoires, n'hésitez pas! Wink


*****

Nous sommes en 2007, Tyral est une énorme mégalopole prospère qui s'est développée sur une immense île au milieu du Pacifique. La quasi-totalité de l'île est recouverte par la mégalopole. Elle n’a jamais connu de guerre ouverte et domine totalement son espace environnant.


L’histoire de cette île avant la création de ce qui allait devenir Tyral est très floue : les hommes primitifs qui la peuplaient ne connaissaient pas l’écriture. Et à vrai dire, aucune recherche n’a été faite sur le sujet. Il a simplement été montré que l'île où se trouve Tyral n’était pas naturelle. Ceux qui ont chercher davantage de renseignements sur le sujet ont mystérieusement disparu ou sont devenus fous. Aussi les sujets de l’origine de l'île et de l’apparition des premiers hommes ont été écartés des recherches des scientifiques de Tyral et il a été décidé que les ténébreux secrets qu’ils cachaient seront à jamais laissés là où ils se trouvent.


Mais revenons à notre sujet :
Parmi les quelques humains qui peuplaient l'île, l’un d’eux s’imposa comme un chef. Son nom était Aeran. Il réunit tous ceux doués d’assez d’intelligence pour agir avec lui, et fonda avec eux la ville de Aeranpolis. Aeranpolis prit rapidement de l’amplitude, et Aeran la dota d’un système politique exemplaire : plutôt que de détruire ses ennemis, ce dont il aurait pu être facilement capable, il construisit une élite de diplomates. Il tissa des alliances avec quasiment tous les groupes humains qui s’étaient formés, et ces solides pactes combinés aux talents des diplomates de Aeranpolis finirent par des traités de soumission de toutes les autres civilisations à la mégalopole naissante. Aeran, estimant son œuvre terminée, choisit de mourir après avoir signer ces traités de paix qui durent encore à notre époque.


Après la mort d'Aeran, les diplomates se changèrent en gestionnaires, et formèrent une organisation suprême appelée Quatriss. La Quatriss était dirigée par le Conseil, encore en place aujourd’hui, formé des quatre citoyens les plus influents d' Aeranpolis.


La ville continua son expansion, et elle engloba peu à peu de plus petites villes : la première fut Seedorp, qui sous le contrôle de la Quatriss, devint le plus grand port du monde, assurant également la prospérité économique des deux villes. Ensuite vint le tour de Messlan, qui devint une cité-dortoir agréable et enviée par tous les salariés du monde. Enfin, la mégalopole annexa la cité d’Alfag, qui devint tout simplement le plus grand centre d’affaires mondial, et fut développée rapidement pour devenir, à la pointe de la technologie architecturale, une œuvre d’art géante. Il fut alors décidé que les quatre métropoles n’en formeraient plus qu’une, la mégalopole légendaire qui prit le nom de Tyral.


Pendant plusieurs millénaires, Tyral ne cessa de progresser technologiquement. Les innovations se faisaient à rythme de plus en plus effréné, et les autres cités avaient plusieurs décennies, voire plusieurs siècles de retard sur Tyral. Pendant tout ce temps, Tyral ne fut pas souillé par la guerre, entretenant ses forces de dissuasion. Économiquement et culturellement, la mégalopole était aussi loin devant les autres.
Mais la paix ne pouvait pas durer. La puissante famille des Osnel, siégeant au Conseil depuis des siècles, ayant la prestigieuse réputation d’héritiers d'Aeran, donna naissance à Mathias. Du jeune homme curieux avec tous les espoirs de la famille sur lui, Mathias devint un scientifique de très haut niveau, et même le scientifique le plus érudit de l’histoire de Tyral. Mais la soif de savoir de Mathias ne s'arrêtait pas aux connaissances limitées accumulées par ses prédécesseurs.



Il attendit que son père meure pour accéder à son siège au Conseil. Une fois cela fait, il rompit tout simplement avec sa famille, ne voyant plus son utilité. Mais ses méfaits ne faisaient que commencer. Son intelligence exaltée le porta à convaincre le Conseil de lui créer son propre centre de recherches, « pour porter plus loin la suprématie de Tyral ». Il appela son organisation l’Inquisition. Il réunit tous les scientifiques qu’il jugeait digne de l’aider, et commença à expérimenter, notamment en biologie. Il cherchait un moyen d’augmenter les facultés de l’être humain.
En parallèle, il augmentait à un rythme effréné les progrès technologiques, et fit don de ses plus belles créations aux inquisiteurs. Il se posa lui-même des implants bioniques, qui, en accroissant de manière inimaginable ses facultés mentales, lui enlevèrent définitivement le peu de sentiments humains qu’il aurait pu encore posséder.


L’Inquisition eut rapidement besoin de cobayes pour porter encore plus haut ses progrès, et Osnel n’eut aucun scrupule à chercher ses sujets dans la population. Les inquisiteurs capturèrent d’abord des personnes isolées : des vieilles femmes seules, des clochards...

Mais leurs besoins augmentaient encore et encore. Bientôt, des familles entières disparurent du jour au lendemain, sans laisser de traces.
Au début, aucun des cobayes capturés ne sortit des laboratoires des inquisiteurs. Puis, à mesure que les techniques évoluaient, certaines expériences réussissaient sur les spécimens les plus coriaces.


Osnel commença par réaliser lui-même la plus grande œuvre de l’Inquisition, en la personne d’Alek Murphy. Par des manipulations interdites par la Quatriss, Osnel parvint à inculquer à Murphy le contrôle des quatre éléments. Il devint capable de maîtriser à son goût les éléments, et les unir à sa volonté. Osnel ne s’arrêta pas là. Il créa ensuite Siam Khérin, qui elle obtint le pouvoir de télépathie. Elle put accéder aux pensées des gens, et peut même les soumettre à sa volonté pour les plus faibles d’esprit. Puis, Osnel synthétisa, Drew Porter, qui hérita de la faculté de se transformer en mammifères à volonté. Dans sa frénésie, Osnel passa à Shawn, qui devint un humain totalement immunisé à la douleur de quelque sorte qu’elle soit. Enfin, il finit par concevoir Elisabeth Stoy, qui elle obtint le don de télékinésie. Elle peut bouger les objets de son environnement proche grâce à sa seule volonté, et même les multiplier et changer leurs proportions. Bien sur ces cinq personnes, les premières a être mutées par Osnel lui-même, on des pouvoirs très puissant prenant beaucoup d'énergie a leurs possesseurs lorsqu'ils les utilisent.


Estimant avoir porter son travail sur l’amélioration des capacités humaines à son paroxysme, Osnel laissa les autres Inquisiteurs multiplier ses créations et se consacra à des sujets des recherche encore secrets aujourd’hui, mais qui se montreront certainement dévastateurs lorsqu’il les aura porté à leur terme. Quant aux autres Inquisiteurs, ils se révélèrent incapables de réitérer la prouesse d’Osnel. Leurs créations futures ne furent pas aussi puissante que les créations du maître en la matière. Mais elles furent "produites" en grand nombre, aussi elles devinrent le bras armé de l’Inquisition. Étant mois puissant que les cinq premiers, les personnes qui suivirent eurent la faculté d'utiliser leur pouvoir avec plus de libertés, étant moins puissantes, leur pouvoirs ne leur pompaient qu'une petite partie d'énergie.


Les personnes ayant cette "chance" furent alors nommées Cerbers par leurs "concepteurs". Ils travaillèrent sous les ordres des Inquisiteurs. Ils se montrèrent cruels et sans merci dans toutes les actions que leur donnaient leurs supérieurs. Mais plus le temps passait plus Alek Murphy, qui restait le plus puissant d’entre eux, se rendait compte, qu'en réalité l'Inquisition, ne leur avaient pas fait un cadeau mais leur avaient subir des expériences malsaines, tels des rats de laboratoires. Il comprit aussi que les activités de l'Inquisition devenaient de plus en plus louches. Alek parla de ses appréhensions à une de ses semblables à la tête des Cerbers, Siam Khérin ... Celle-ci se rendit compte quelques temps après qu'Alek avait raison grâce à sa télépathie. Les deux personnes se virent alors en secrets, il parlait pendant des heures de l'Inquisition, de leurs expériences, de leurs attitudes envers les Cerbers en général, de tout ce qui n'allais pas ...

Et cela faisait beaucoup de choses ... Au fil du temps les cinq plus grands Cerbers, ceux crées par Osnel lui-même se liguèrent et il se forma peu à peu un groupe parmi les Cerbers. Leurs amertumes envers l'Inquisition croissaient chaque jour et ils finirent par préparer une révolte à l'encontre de cette organisation si maléfique. Leurs rangs grossissaient de jour en jour. Puis, Alek prit la décision de réunir tout les Cerbers hostiles a l'Inquisition, sous la même bannière. Ces Cerbers révoltés devinrent les Ellipsis, une organisation secrète certes pas aussi structurée que celle de leurs ennemis mais ayant autant si ce n'est pas plus de déterminations. Une fois leurs rangs assez grossit par l'arrivée régulière de nouveau Cerbers, Alek prépara un complot contre Osnel lui-même. Celui-ci échoua, mais les Ellipsis prélevèrent un lourd tribut chez les Inquisiteurs, et mirent à sac leur siège. Quelques jours après, la guerre opposant l'Inquisition aux "Cerbers hérétiques" fut annoncé officiellement. Osnel passa alors par divers médias pour avertir les Tyraliens "qu'un groupe d'individu avec certains dons était en fuite et cherchais à détruire l'Inquisition, qui, comme le savait chacun, œuvrait pour le bien et le développement de Tyral, et qu'il ne fallait pas les laisser faire sous peine de voir réduit à néant des siècles d’efforts pour les avancées technologiques".


S'entama alors une polémique qui se diffusa dans tout Tyral. Même si la plupart des Tyraliens ne prirent pas l’appel d’Osnel au sérieux, une discussion parmi les plus intelligents des Tyraliens s’engagea. Pour ou Contre, ce mystérieux groupe se faisant appelé l'Ellipsis ? Quoiqu'il en soit personne ne s'étalait sur ses convictions par peur de représailles. Mais les plus audacieux se scindèrent alors en trois principaux groupes, sortes de partis politiques. Ceux qui apprirent les motivations réelles de l’Ellipsis se nommèrent les Volipsis, d’autres se joignirent de leur plein gré ou furent persuadés de rejoindre l’Inquisition et formèrent une secte nommée Juste Fureur. Ils subissaient parfois volontairement leurs expériences malgré les risques pour devenir des Cerbers. Le troisième groupe de Tyraliens était, lui, littéralement opposé aux deux organisations, les défenseurs croyaient devoir, d'où leur nom, défendre Tyral contre ces deux organisations qui menaçaient la paix de leur mégalopole. Le peuple de Tyral les nomma alors ironiquement chasseurs de sorcières.


Les retranchements se firent et les positions se prirent : l’Inquisition garda farouchement son fief d’Aeranpolis, et abandonna les autres quartiers à ses ennemis. Alfag, quartier très touché par les persécutions des Inquisiteurs, devint le siège des Ellipsis. Seedorp fut laissée en proie aux chasseurs de sorcières. Seul Messlan est libre d'après un pacte qu'on signé toutes les faction mais il y règne tout de même une légère tension. Mais rien n’est fixe, et les domaines des un sont constamment attaqués par les autres ...


Quant au peuple de Tyral, n'ayant pas d'opinion, et à la Quatriss, ils continuèrent de vivre tranquillement leur vie réglée ...


*****

Bienvenue parmi nous!


Dernière édition par Alek Murphy le 04.04.10 18:13, édité 3 fois

_________________



~~~~ Convoc-Nature des quatres élèments ~~~~
~~~~ Chef des Ellipsis ~~~~
~~~~ Admin ~~~~
avatar
Alek Murphy
Admin - Chef des Ellipsis


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Convoc-Nature des 4 éléments.
Âge: 34 ans
Emploi: Directeur du Mid'Night et du Socute.

Voir le profil de l'utilisateur http://tyral.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: .: L'Histoire de Tyral :.

Message  Alek Murphy le 04.04.10 18:09

~#~ Suite au rp évolutif N°1 ~#~

Les quelques Ellipsis qui croyaient au retour d'Alek après ses deux ans en fauteuil roulant, se sont réunit, ainsi que quelques défenseurs, dans le but de voler un prototype aux Inquisiteurs.

Celui ci fut exposé lors d'une conférence Inquisitrice durant laquelle, les Ellipsis et leur alliés temporaires durent s'infiltrer dans le bâtiment recevant la dite réception. Un groupe fut chargé de faire diversion, tandis qu'un autre allait dans la salle de contrôle du bâtiment pour copier les plans stockés sur des ordinateurs bien gardés, puis les effaçant ensuite du réseau Inquisiteur.

Enfin, le dernier groupe dut passer par les conduits d'aération pour lancer l'offensive visant à récupérer le fameux gadget pendant que le groupe de diversion arrivé un peu plus tôt occupait déjà les gardes présent.

Mais, lorsqu'Alek se dégagea du conduit d'aération et atérit près de Mathias Osnel, celui ci perdit la tête... Littéralement, ses capteurs cérébraux lâchèrent et, dans sa folie temporaire détruisit le prototype, plutôt que de le laisser au Ellipsis.

_______________________________


Alek est donc de retour à la tête des Ellipsis alors que Mathias est introuvable depuis sa dernière folie durant la conférence...

_________________



~~~~ Convoc-Nature des quatres élèments ~~~~
~~~~ Chef des Ellipsis ~~~~
~~~~ Admin ~~~~
avatar
Alek Murphy
Admin - Chef des Ellipsis


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Convoc-Nature des 4 éléments.
Âge: 34 ans
Emploi: Directeur du Mid'Night et du Socute.

Voir le profil de l'utilisateur http://tyral.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: .: L'Histoire de Tyral :.

Message  Alek Murphy le 04.04.10 18:11

#~# Passage à la V2.1 #~#

2013
L’époque est sombre sur Tyral, et le Destin semble avoir posé son voile noir sur ses habitants. Les guerres que se mène les différentes organisations sont de plus en plus sanglante, et les Tyraliens garde en mémoire la guerre de Seedorp, l’apogée de cette folie meurtrière. Malgré tout, la reconstruction a fait son œuvre, et le gouvernement fait son possible pour hausser le moral de sa population.

À la fin de cette année, ce sont les problèmes internes qui secouent les différentes organisations. L’Inquisition subit des divergences au plus haut niveau. Mathias Osnel, l’ancien et charismatique chef et membre du conseil, est de plus en plus distant et étrange. La confiance sans bornes que lui portaient ses collègues, commence à diminuer aussi rapidement que la santé mentale de l’intéressé.

Chez les Défenseurs, un mouvement ‘‘extrémiste’’ commence à se rassembler derrière Amosis Opilion, un illustre Défenseur. Mais bien vite, les rares hommes l’ayant suivit, l’abandonne devant les actions qu’il mène également contre des Défenseurs. Il reste le seul prêcheur de ses convictions, toujours accompagné par un dénommé Alexander Löbner. Fort de son ancien statut de héros, Opilion reste influant chez les Défenseurs, et même si nombre d’entre eux le haïssent, plus nombreux encore sont ceux qui le craignent.

À la tour Ellipsis, les choses sont plus calmes. Même si certaine décision prise depuis le retour d’Alek Murphy, sont discutée, sa position de leader est indéniable. Mais, le problème des effectifs redevient préoccupant, car si le nombre d’Ellipsis et plutôt constant, celui des ennemis est grandissant.
Certains événements récents remettent en question l’équilibre des forces à Tyral. D’abord, une téléportation ‘‘loupée’’, conduit un Ellipsis appelé Febay Karston, plusieurs dizaines d’années dans le futur. Le futur désastreux qu’il y voit le fait revenir avec une mission, celle d’empêcher ce futur. Pour cela, il commet des actes semblant insensé de l’extérieur. Il donne notamment un accès à Opilion et Löbner, à la base de donnée Ellipsis. Un autre événement réveil certaine rancune, et certaine dette. Un Ellipsis, Jeff Ollon, met au point un plan pour assassiner Amosis Opilion. Mais au dernier moment, il est sauvé par des Défenseurs. Des querelles explose alors sur le lieu du sauvetage, et Ollon, devant la contre attaque Défenseur, décide de partir vers une destination inconnu de tous.


2017
Quatre ans ont passés et beaucoup de chose ont changées. C’est maintenant que tout ce joue, Tyral est à la croisée des chemins entre un avenir radieux et un naufrage sans précédent. Il y a eu beaucoup de mouvement dans les différentes organisations, pendant ces quatre dernières années.

Mathias Osnel à définitivement disparu, et à laissé l’Inquisition sans chef pendant de long mois. Sa place au conseil resté également vacante fut reprise par un Inquisiteur appelé Andrew Cooper. Cooper était un lointain cousin d’Osnel, et les différentes hautes figures de l’Inquisition, ne voulant pas perdre le lien direct qu’il avait, grâce à Osnel, vers le conseil, firent jouer les liens du sang pour lui octroyer le poste.

Du coté Ellipsis, la mort d’un membre de l’Élite va profondément marquer l’ensemble de l’organisation. Siam Khérin, qui occupait de multiple post, membre du conseil de Tyral, membre de l’Élite, et accessoirement compagne d’Alek Murphy. Ce dernier, le chef des Ellipsis, sera marqué bien plus profondément que n’importe qui d’autre. La place de Khérin au conseil sera reprise par un vieil ami de Murphy, Jericho Roya.

Pendant ces quatre années, Amosis Opilion et Alexander Löbner, parfois aidé par Febay Karston, n’eurent de cesse de poursuivre un certain M. Anderson, un ancien vollipsis. Et quand celui-ci fini par abattre toutes ses cartes, qu’il se retrouve acculé dans sa dernière forteresse, Löbner décide de reprendre sa véritable identité, et ainsi de faire revenir Haeg Ponak d’entre les morts.

Haeg Ponak, maintenant de retour, retourne à l’Inquisition. Par de brillant tour de force, et un ingénieux système d’alliance, il fédère tous les Inquisiteurs à sa cause et fini par prendre le pouvoir totale de l’organisation. Andrew Cooper, toujours membre du conseil, malgré les changements fréquent de chef Inquisiteur, devient l’un des plus proches conseillés d’Haeg. Cooper garde sa place au conseil de Tyral, mais il reste un pantin aux mains d’Haeg qui lui souffle toutes les décisions importantes.
En redevenant Ponak, l’ancien Löbner s’éloigne d’Amosis Opilion. Celui-ci se sent rejeté, une nouvelle fois. Mais avec l’aide de Febay Karston, qui lui montre ses vraies erreurs, il tend à redevenir le héros qu’il était autrefois.

À la fin de ces quatre ans, Amosis Opilion, qui regagne peut à peut la confiance des Défenseurs, reste en quête de sa rédemption. Alek Murphy reste inconsolable, et ses ordres sont de plus en plus dur. Certain Ellipsis recommence à le remettre en cause. Haeg Ponak, fort de sa toute nouvelle puissance, s’apprête à lancer l’assaut final contre la dernière forteresse de M. Anderson...

_________________



~~~~ Convoc-Nature des quatres élèments ~~~~
~~~~ Chef des Ellipsis ~~~~
~~~~ Admin ~~~~
avatar
Alek Murphy
Admin - Chef des Ellipsis


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Convoc-Nature des 4 éléments.
Âge: 34 ans
Emploi: Directeur du Mid'Night et du Socute.

Voir le profil de l'utilisateur http://tyral.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: .: L'Histoire de Tyral :.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum