Juste une téléportation ratée... [Terminé]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Juste une téléportation ratée... [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 22.11.08 18:45

Juste une téléportation ratée... 7

*FUTUR JEFF*

Jeff était dans son bureau circulaire, assis derrière un ordinateur avec moniteur holographique de toute dernière génération. Quelqu’un frappa à la porte :

« - Entrez.
- Patron, j’ai trouvé ce que vous vouliez chez un vieil antiquaire… Si vous aviez vu le regard qu’il a fait quand je lui ai dit ce que je cherchais, il devait pas pensé la vendre un jour ! Par contre 60Go, j’ai pas trouvé plus gros.
- Merci, bon boulot, maintenant va aider les autres à trouver le téléporteur. »

Après un signe de tête, l’homme de main sortit du bureau. Jeff, lui, fouillait dans le plus bas tiroir de son bureau, et il finit par trouver ce qu’il voulait. L’es-ellipsis prit la clé USB 60GO, vestige d’une ancienne époque, et grâce à l’adaptateur qu’il avait réussi à retrouver, il l’a relia a une prise périphérique bien plus récente de son ordinateur.

Pendant plus de deux heures, le convoc-nature s’efforçât de la remplir de données. Jeff devait faire attention à la compatibilité, et à ne pas trop en dire. En effet, Jeff avait déjà largement dépassé son quota d’influence en parlant à Febay, le libre arbitre devait subsister...

Cette fois il avait terminé, la clé était prête et Jeff s’apprêtait à sortir de son bureau lorsqu’une voie résonna dans son esprit.

** - Patron ! On a du nouveau sur le téléporteur !**
** - Ok, retrouvez moi en bas, et prévenez Febay. **

Quelques minutes plus tard, tous étaient dans le hall prêt à entendre le rapport des hommes de Jeff.

« - Bien on à découvert que l’ex-Ellipsis Evans avait été fait prisonnier avant l’attaque du QG Ellipsis, et donc avant l’ordre d’anéantissement des modifiés non-cerber. D’après le compte rendu des expériences que l’on a réussi à dénicher, des mange-songes ont fouillés entièrement son cerveau et y ont décelé un contrôle améliorer de ce que les téléporteur appellent ‘‘l’antichambre’’. Vous connaissez les Inquis, ils ont tout de suite voulu se l’approprier. Mais apparemment Evans a résisté, et a refuser de s’allier aux cerbers. De plus, son pouvoir très particuliers nécessité une installation spéciale, et oui on n’enferme pas un téléporteur dans une cage ! Il y avait 24 heures sur 24, une équipe de 3 mange-songes pour le neutraliser. Donc pour faire simple les frais commencé à être lourd pour des résultats médiocres, alors ils ont décidez de le mettre dans un coma artificiel en attendant d’avoir mieux… et sa fait presque 15 ans aujourd’hui qu’il est allongé sur un lit à être nourri par intraveineuse.
- Bien, dit Jeff, on a va préparer un plan et attaquer le bâtiment dans trois jours, il nous faudra faire une diversion assez impressionnante pour que les FA alloués à la protection de ce bâtiment soit appelé en renfort.
- Si c’est une diversion que tu veux, faut le faire immédiatement, dit Emma en rentrant en trombe dans le hall de l’immeuble, il se passe pas mal de chose en ville, c’est le moment où jamais !
- Qu’est ce qui ce passe !?
- C’est en simultané, apparemment le fils d’Opilion s’est fait enlever, et les troupes personnel de cet enfoiré font un bordel pas possible en ville. D’autre groupe ont profité de la confusion pour lancer des attaques, notamment des modifiés aux ordres de Karston, même si celui-ci n’a pas encore était repéré. Les FA de tout Seedorp sont mobilisés sur les alentours.
- Bon d’accord on fait sa maintenant, allez tous vous préparer, rendez-vous ici dans 15 minutes. »

Jeff monta rapidement s’équiper pour le combat, et personne ne fut en retard au rendez-vous. Mais au moment de partir, une explosion retentit à 300 mètres de l’immeuble. Un garde extérieur de Jeff rentra en courant dans le hall.

« - C’est Karston !! Il attaque le bâtiment !!!! »

*Enfin, je me demandais quand tu oserais venir mourir.*

« - Bien changement de plan, reprit Jeff, les équipes 3, 4, 5, 7et 8 vous partez avec ‘‘notre Febay’’, passez dans le garage et prenez les véhicules qu’il vous faut. Emma tu prends Tylia et vous partez en lieu sûr accompagné par l’équipe 6. Les équipes 1 et 2 restent avec moi, vous vous occupez des mecs de Karston, pendant que moi je m’occupe de lui. Exécution ! »

Les hommes partirent dans les directions qui leurs avaient été donné, tous prêt à faire leur boulot. Jeff embrassa rapidement Emma avant qu’elle ne parte, puis il s’approcha de Febay.

« - Chaque équipe est composé de 5 hommes, dont en moyenne trois modifiés, mais je te rappel, aucun de niveau 2. Avec cette petite troupe tu ne devrais pas peiner à récupérer Evans, tout du moins si tu ne te fait pas repérer en chemin. J’ai aussi quelque chose à te donner, Jeff tendit la clé USB à Febay, quand tu seras rentré chez toi, donne là au Jeff de ton époque, c’est très important fais y attention. »

Jeff donna une tape amical sur l’épaule de Febay, et en s’éloigna, il ajouta :

« - Quand j’ai dit que tu pouvais prendre le véhicule que tu veut, c’est tout sauf la Viper ! On est bien d’accord ?! »

Jeff et les équipent 1 et 2 faisaient face à la porte principal, tout les autres étaient partit. Le convoc-nature tourna la tête vers ses équipes :

« - Quand la porte sera ouverte, vous foncez, ne vous occupait pas de Karston, évitez le et concentrez vous sur ses hommes. Prêt ?
- PRET ! »

Jeff fit briller ses yeux d’une intensité maximale, et à l’aide de ses pouvoirs, il envoya la porte à plusieurs mètres.
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une téléportation ratée... [Terminé]

Message  Febay Karston le 24.11.08 21:44

|Futur Febay |

* 3… 2… 1… *
« Maintenant. »

Aux 4 coins de Tyral, de multiples mouvements Ellipsis venaient d’être déclenchés, en parfaite synchronisation. Febay sourit et commença à avancer. Il avait décidé de retrouver le guignol qui avait osé se faire passer pour lui, et il le retrouverait. Chaque groupe avait attaqué les lieux où l’homme avait eu le plus de chance de se réfugier, mais un primait sur les autres : On avait vu Febay Karston se balader dans la rue même où se situait l’appartement de Jeff Ollon. Et c’était pas son genre. Mais alors pas du tout.

Febay avait donc décidé personnellement d’attaquer Ce qu’on appelait désormais couramment le « QG de l’emmerdeur ». Avec lui, 3 Ellipsis, des vieux, des pures souches, 1 « nouveau »… Nouveau depuis bientôt 10 ans. 4 Vollipsis. Et deux défenseurs reconvertis. Ils étaient assez nombreux dans ce cas là. Ceux qui avaient vu s’effondrer lamentablement les valeurs des Chasseurs de Sorcières, et n’avaient eu d’autre choix que de rejoindre les Ellipsis, en se rendant compte qu’entre l’Inquisition et les Modifiés qui avaient fuis, l’un des deux camps avaient… Disons… Des valeurs plus honorables.

Les 10 péons foncèrent sur les deux groupes d’assaut de Jeff. Mais Febay ne s’en souciait déjà plus. Il avait repéré sa cible. Jeff Ollon. Ancien amis, devenu son plus redoutable adversaire. Ni réellement un ennemis, car ce n’était pas la haine qui dirigeait leur rivalité, ni un amis, car de trop nombreux conflits les séparaient. Ils étaient devenus des adversaires, que la force des choses avait amenés à combattre l’un contre l’autre. Deux Ellipsis redoutables qui souriaient en appréciant les efforts du combattant adverse, même si ce coup précis devait leur casser trois côtes.

Une bourrasque d’une incommensurable puissance souleva Febay du sol et l’envoya valser en arrière. L’Ellipsis, qui avait anticipé l’attaque, sauta juste avant en imprimant à sa courbe un quadruple salto. Il atterrit à l’horizontale contre un immeuble voisin alors que le vent continuer à souffler de toute ses forces, le maintenant contre le mur alors qu’il courait dessus, pas désorienté le moins du monde. Autour de lui, les vitres explosaient sous la violence du vent. Mais il éviter soigneusement de s’enfoncer dans ces trous béants et d’atterrir dans les immeubles ouverts.

D’un seul coup, le souffle s’arrêta net. Febay, sauta le plus loin possible de la paroi meurtrière pour ne pas se cogner dans sa chute. Il tomba ainsi d’une vingtaine de mètres, se réceptionna en bas un genou à terre, puis se releva immédiatement dans une gerbe d’étincelles rouges et vertes, mélange étrange de son pouvoir et de gouttes de sangs scintillantes. Ses yeux brillaient d’une couleur vert foncé, et son visage s’étirait derrière un sourire dément.


|Jeune Febay |

L’attaque fut fulgurante. Imaginez deux minutes une trentaine d’Ellipsis et de Vollipsis qui prennent d’assaut la citadelle Inquisitrice, en passant par la grande porte, de front, et sans se soucier de rien. On a eu du bol, c’est moi qui vous le dis. Les Inquisiteurs étaient si sûrs de leur puissance, après tant d’années, qu’après tous ces assauts simultanés, ils avaient littéralement vidé l’immeuble de leurs F.A. Qui aurait été assez fous pour les attaquer ? Allons… Personne.

A part nous. Et on y est pas allé de main morte. On est arrivé dans des Jeep futuristes qu’ils appellent « Warthogs » et dans quelques véhicules planeurs équipés de canons plasmas, qu’ils appellent si joliment « Ghosts ».
On a pas eu trop de problème. Ils se sont même pas foulé à essayer de vérifier notre identité. Nan. On a pas du tout fais dans l’discret.

Mais ça a marché. Et plutôt bien même. Dix minutes plus tard, j’étais à côté d’Evans, allongé sur son lit. On lui à retiré l’intraveineuse de morphine, avec tout les autres tuyaux auquel il était relié. Encore heureux, y’avait un Doc’ dans l’équipe, il a réussit à faire ce qu’il fallait. Moi, j’en aurais été carrément incapable.

Le pionçard a mis trois plombes à s’réveiller. On écouter les sirènes dehors, et de plus en plus de « F.A. » se ramenaient dans le secteur. On allait bientôt être bloqués. Enfin, ce gland s’est réveillé. Pendant un moment, il a cligné des yeux, puis m’a regardé. Alors j’ai parlé.


« Ouai c’est moi l’prince charmant qui t’a réveillé. Tu t’souviens d’moi ? Febay Karston, tu m’as téléporté dans le futur une fois… Ici même. Maintenant j’aimerais retourner à mon époque. »

Evans sourit.

« Hé. Prend pas les devant vieux, ici, c’est moi qui mène la danse. »

Il se leva gauchement et secoua la tête.

« Ha foutredieu d’bordel de merde ! Ça fait du bien de se réveiller après 15 ans ! Excusez-moi deux minutes, j’ai quelques détails à régler. »

Le sourire d’Evans s’accaparait la moitié de son visage. Mais j’ai pas eu le temps de lui demander ce qu’il allait faire. Il était déjà partit.

| Evans. Le vieux. |

Les yeux d’Evans brillaient d’excitation. Cela faisait 15 ans qu’il rêvait littéralement de cet instant. Son esprit s’était réfugié dans l’ « antichambre » quand la morphine avait envahit ses membres. 15 ans à errer dans ces lieux indicibles, qu’il avait finit par explorer de fond en comble, jusqu’à les maîtriser au maximum. Il en connaissait tout les passages, tous les secrets. Et il n’attendait plus qu’une chose. Disposer enfin de son corps. Et c’était à présent chose faite.

En moins d’une minute, il se téléporta plusieurs centaines de fois. Partout dans l’immeuble. Il apparaissait. Saisissait une arme, disparaissait, étranglait un Inquisiteur, se téléportait derrière une fenêtre, tirait trois balles, allait ailleurs, reculait de plusieurs dizaines de secondes dans le temps pour s’occuper d’un autre étage. Aucun barrage ne l’arrêtait, aucun pouvoir n’était capable de l’atteindre avant qu’il n’ait changé de place, aucun Mange songe ne pouvait le repérer avant d’avoir eu le temps de passer au moins trois fois dans l’outre-monde.

Il était invincible, et carrément en colère. En une minute de temps réel, plusieurs minutes pour lui, il avait nettoyé l’immeuble, et étanché sa soif de sang. Un vrai massacre.

Il retourna auprès de Febay.


| Febay |

Quand enfin je le vis revenir, il semblait nettement plus réveillé, et visiblement satisfait de lui. On entendait plus les sirènes. L’immeuble était étrangement calme. Il me parla :

« Écoute. J’ai réfléchit. Ce futur probable dans le quel on se trouve aujourd’hui n’existe que par ta présence. Dès que je t’aurais renvoyé dans le passé auquel tu appartiens, ce que je suis et ce que tous sont ici disparaîtront. J’ai aujourd’hui le pouvoir de me déplacer dans le temps. Mais si tu reviens à ton époque, même si je suis avec toi, tu feras des dommages à l’espace temps tout au cours de ta vie. Et ce présent disparaîtra. Donc je n’aurais pas le pouvoir de revenir dans ton présent pour t’aider. J’espère que tu comprends. Enfin. Je vais quand même t’y amener à présent. Je crois que tu as pas mal de choses à modifier dans le passé. Ce présent est… Irrécupérable… Même avec mes pouvoirs. Allez, je t’amène. Au revoir à tous. »

Ils se serrèrent la main, comme un dernier adieu. Puis un autre voyage temporel commença. Mais ce coup ci, il n’était pas le fruit du hasard…

Et bientôt, Febay fut enfin de retours chez lui, alors qu’Evans disparaissait en poussière à ses côtés.
avatar
Febay Karston
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Résistance aux chocs brutaux.
Âge: 29
Emploi: Cerber.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une téléportation ratée... [Terminé]

Message  Jeff Ollon le 20.12.08 13:13

*FUTUR JEFF*

Jeff avait envoyé une de ses plus impressionnantes attaques contre Karston, impressionnante, certes, mais peut efficace contre ce foutu Immortel… Mais au moins ca l’occupait…

L’Ex-Ellipsis tendit son bras droit, derrière son dos. Cette technique, beaucoup la connaissait déjà, Jeff se rappela que Febay avait était le premier à la voire, devant l’hôpital… Mais personne ne l’avait encore vu à puissance max ! Les yeux de Jeff brillèrent d’une incroyable intensité, et dans la paume de sa main apparue une balle d’air, de la taille d’une boule de bowling. La balle se mit à grandir, et à grandir encore jusqu’à atteindre la taille d’une sphère d’un diamètre d’environ 2 mètres.

Jeff se laissa tomber en avant, pour poser sa seconde main sur le sol, et ainsi avoir plus de force pour envoyer l’énorme sphère dans la direction de Karston. Lui, qui se tenait face à Jeff, vu la boule arriver à toute vitesse vers lui. Il ne fit pas un seul mouvement d’esquive, il connaissait le principe de cette technique et savait qu’il n’y échapperait pas. Alors il se prit la sphère en pleine face, et à son contact, elle explosa en plus d’un millier de vents partant dans toutes les directions.

Les dégâts furent impressionnant, sur près de 10 mètres alentours, les vents avaient martyrisé toutes les matières présentes. Et au centre de ce périmètre, se releva Karston, ses vêtements plein de fines coupures, et des cicatrices se refermant quasi instantanément partout sur son corps.

Dans un mouvement d’une vitesse impressionnante, Febay récupéra deux petits revolvers et commença à tirer en rafale sur Jeff. Avant que les balles n’ait eut le temps de l’atteindre, le convoc-nature s’était entouré d’une sphère de vents protecteurs, déviant les balles de leurs trajectoires. C’était une défense impressionnante, mais qui lui cachait la vue, alors pour éviter une contre attaque, il s’envola à la seconde même où il dispersa sa sphère protectrice.

Les deux adversaires se fixaient dans une grande tension, et Jeff laissa tomber sa veste, du haut des 5 mètres, d’où il avait stoppé son ascension. Le manteau tombant lourdement sur le sol, laissa apparaitre dans le dos du maitre de l’air, les armes de jet qu’il appréciait depuis déjà longtemps… Mais là où il avait commencé avec une seule lame, qui s’était transformé en 4 à l’époque de l’Exode, il y avait maintenant un étui qui longeait sa colonne vertébrale sur toute la longueur de son dos. Cette étui flexible, à la pointe du progrès, ne gênait en rien ses mouvements, et abritait 20 couteaux de jet.

Jeff porta ses mains à l’arrière de ses épaules, et ressortit trois couteaux dans chaque main. Il les envoya directement dans la direction de Febay, en créant de multiples couloirs d’aspirations. Le peau-roc les évita sans trop de peine, alors Jeff récupéra les autres lames et les envoya dans une cadence folle.

Les 20 armes étaient plantées dans le sol. Karston adressa un sourire narquois à Jeff, qui lui rendit en appuyant sur l’interrupteur caché dans sa ceinture. Les manches des 20 armes s’ouvrirent en trois parties, dépliant ainsi de petits morceaux de tissu voûté, rappelant les cerfs-volants de haut niveau.

Les yeux de Jeff brillèrent d’une intensité incroyable, il avait besoin de tout son pouvoir, de toute sa concentration et de toutes ses expériences pour ce qu’il s’apprêtait à faire. Il créa une multitude de petits vents simultanément, qui allèrent s’engouffrer dans les petits ‘‘parachutes’’ à l’arrières des couteaux, qui se mirent à remonter doucement dans les aires.

Karston, complètement surpris, étaient entouré par 20 couteaux qui semblaient léviter… et il ne put rien faire quand Jeff commença à les faire tourner à toute vitesse autour de lui, et il ne put rien faire de plus, quand les 20 lames s’enfoncèrent dans son corps…

Jeff se posa tranquillement, à une dizaines de mètres d’un Febay agenouillé, le visage face au sol.

« - Relève toi, je sais qu’il t’en faudra bien plus. »
avatar
Jeff Ollon
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Manipulation de l'élément Air
Âge: 29 ans
Emploi: Livreur/téléprospecteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une téléportation ratée... [Terminé]

Message  Febay Karston le 27.12.08 11:48

| Febay, the grand, the fort, the beau. |

Même débité en petits apéricubes, Febay aurait pu rester en vie grâce à ses pouvoirs. Il en aurait donc bien fallut énormément plus que ça pour le tuer. Sa chair était lacérée sous tout les angles, et il avait finit par s’écrouler à genou sur le sol, à bout de force, presque en deux morceaux. Ses yeux brillèrent plus intensément encore. La chair se reforma bien plus vite qu’elle n’était entaillée, dans de grandes gerbes d’étincelles vertes et rouges.

Il se releva et se saisit d’un couteau au vol, qu’il plaça perpendiculairement aux autres, de manière à ce que les lames s’entrechoquant aillent valdinguer quinze mètres plus loin. Febay envoya alors la dernière arme à toute vitesse vers Jeff. Le temps que celui-ci arrive à la contrôler avec tout ses vents inutiles, Febay était sur lui, sans qu’il n’ait rien vu venir.

*Dix mètres, c’est beaucoup trop court… Tu aurais du le savoir.*

Febay lui envoya une mega taloche dans la joue gauche, et une big tatane dans la joue droite, puis un vent fort commença à souffler pour le repousser. Il posa alors ses mains sur les épaules de Jeff et les deux combattants s’envolèrent ensemble du même coup sous l’attaque du convoque nature. Febay positionna ses pieds juste sous le ventre de Jeff pour l’envoyer s’écraser contre un immeuble, mais ce dernier négocia parfaitement un virage grâce à une dizaine de vents contradictoire qui lui permettaient de voler. Il vint saisir Febay par derrière et fila vers le sol à toute vitesse, où la tête de ce dernier percuta l’asphalte avec une telle force que le goudron se fissura. Mais le crane du peau roc était solide, lui.

Febay poussa sur ses bras et fit un salto arrière. Retombant exactement sur ses pieds, il courut vers Jeff, qui lévitait à dix bons mètres de hauteur. Ce dernier lui envoya du vent dans le dos pour le déséquilibrer, mais Febay en profita pour accélérer grandement sa course et, une fois arrivé au pied de l’immeuble qui se dressait fièrement juste derrière Jeff, il avait acquit suffisamment de vitesse et le vent soufflait tellement fort pour qu’il puisse grimper en courant une quinzaine de mètres, à la verticale, au lieu de s’écraser bêtement au bas du mur. Après avoir parcourut 15 mètres ainsi il sauta en arrière et fit un looping avant de se retrouver on ne sait plus trop comment accroché aux épaules de Jeff, qui, déséquilibré, fila vers le sol à toute allure, avant de morfler sérieusement en percutant la route de tout son long.

Son nez saignait, ses articulations devaient le faire souffrir, et son visage respirait la colère. Les deux adversaires couraient l’un vers l’autre à toute allure, préparant chacun un coup de poing à en faire trembler les murs. Le choc était imminent lorsque soudainement, dans un grand flash de lumière blanche qui semblait presque s’être déclenché du double coup des deux Ellipsis, tout disparut. Happé par ce néant d’un blanc laiteux.

Febay Karston, le jeune, avait quitté ce futur probable, emportant avec lui tout ce qui y existait. C’était la fin de cet endroit, jusqu’à ce qu’un autre, pire ou mieux, vienne se superposer à celui-ci, dans quelques dizaines d’années…
avatar
Febay Karston
Ellipsis / Ellipsien(ne)


=> Mes Caractéristiques
Don ou Gadget: Résistance aux chocs brutaux.
Âge: 29
Emploi: Cerber.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une téléportation ratée... [Terminé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum